Archive et October Drift à la Rockhal (17.11.23)

De retour à la Rockhal pour cette fois-ci découvrir quelque chose d’un peu différent de d’habitude, Archive, un groupe de rock progressif aux inspirations électronique. Le groupe habitué des grandes salles nous fait le plaisir de proposer sa prestation dans une beaucoup plus petite salle cette fois-ci, en petit comité. Pour le lancement de cette soirée, nous avons droit à une belle entrée en matière par le groupe October Drift.

20h, October Drift entre en scène et établi une connexion instantanée avec le public grâce à son mélange unique de sonorités indie et post-punk. Malgré un début un peu difficile, le quatuor déborde d’énergie dès les premières secondes et arrive à faire bouger assez vite le public. Leur style un peu façon « garage band » se prête très bien à la salle dans laquelle ils jouent aujourd’hui, invitant Kiran Roy (le chanteur et guitariste) à venir chanteur en plein milieu de la fosse. Malgré un set très court, October Drift nous aura fait une très belle démonstration de ce qu’ils savent faire accompagner d’une belle dose d’énergie sur scène.

Après une petite pose pour se reconcentrer sur ce qui nous attend, Archive entre en scène en commençant fort avec Mr. Daisy, un son tiré de leur dernier album. Le public est directement conquis par la scène, criant dès les premières notes.  L’ambiance lumineuse très sombre et posée rejoint la musique que nous propose le collectif, passant de séquences assez calmes à des moments plus rock comme on peut s’y attendre comme avec The False Fondation. L’ambiance globale est très prenante voir hypnotisante, Archive sait très bien nous amener à vivre pleinement leur show. Leur setlist est très variée avec le changement de chanteur sur plusieurs sons et des changements de styles permettant de faire redescendre la pression par moment. C’est d’ailleurs avec Bright Light que Vice va ralentir le set tout en faisant plaisir à la grande majorité des fans avec également l’arrivée d’une voie féminine venant contraster le reste de la soirée. Le set se poursuite avec de nombreux sons populaires et atmosphériques tels que Daytime Coma, The Crown, Enemy ou encore Gold. C’est sur les dernières notes de Gold que le groupe s’en va avant de revenir pour un rappel avec Fuck U et Bullets, deux grands classiques de leur discographie.

Ce magnifique set d’Archive se conclu sur de nombreux applaudissements pour cette prestation envoûtante et atmosphérique qui a su faire ressortir de vieux souvenir à de nombreux fans.

Encore un grand merci à la Rockhal pour un accueil toujours aussi remarquable et agréable.

Latest articles

Borknagar-Fall

Un nouveau titre pour ten56.

Related articles

Leave a reply

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici