Interview avec Northern Lights

A l’occasion de la sortie de leur tout nouvel EP Oracle le 20 janvier prochain via Blood Blast Distribution, Marye a eu l’occasion de s’entretenir avec le groupe Northern Lights.

Marye : Pouvez-vous vous présenter pour nos lecteurs qui ne vous connaissent pas ?

Jeff : Salut, nous c’est Northern Lights. On est un groupe de Metal Moderne entre Troyes et Sens. On est arrivé en 2019 sur scène et notre premier album est sorti en 2020. Vous avez pu nous voir avec Kadinja, Mass Hysteria ou encore au Hellfest 2022. Et nous nous apprêtons à sortir notre prochain EP “Oracle”

Marye : Votre EP sort le 20 janvier. Que disent les cartes sur le succès de cet EP ? Vous les avez tiré j’espère ?

Alexis : Elles nous disent qu’on a fait notre maximum et que nous pouvons être fiers du travail accompli pour sortir cet EP.
Will : La suite n’est pas entre nos mains mais dans celles du public.

Marye : Vous avez sorti le morceau « The Moon » depuis 1 an déjà. Quels ont été les retours sur ce titre ?

Luca : On a eu de très bons retours, le fait de bosser avec Flo a été très enrichissant car c’est une personne extrêmement talentueuse et qui transmet beaucoup ce qu’il sait.

Marye : Comment s’est passé la rencontre et le featuring avec Flo(Void)Curatt ?

Luca : C’est un de mes meilleurs amis, donc forcément le contact a été facile. Ce qu’il faut savoir c’est que Jeffrey est fan de lui et qu’il a des posters de lui dans sa chambre et ses toilettes donc c’était une vraie consécration pour lui. C’était tout naturel de nous associer avec lui.

Marye : Si je ne me trompe pas, on entends une cithare en ouverture et en clôture de cet album, c’est des sonorités assez rare dans le métalcore. Le choix de l’instrument a été fait en lien avec la thématique de cet EP ?

Luca : Perso je suis fan de Shokran du coup c’est naturel pour moi de mettre des instruments qui sortent de l’ordinaire.
Jeffrey : Sur The Game c’est un des vestiges de Gaby l’ancienne guitariste du groupe. On avait composé ce morceau à l’époque du premier album et il a survécu jusqu’à l’EP ! Du coup, aucun lien avec la thématique de l’EP. C’est un heureux hasard.

Marye : Vous avez choisi Judgement comme premier single officiel issus de Oracle. Dans le tarot, cette carte peut avoir la signification d’une renaissance, un nouveau départ ou alors de stagnation et de blocage. On voit clairement que par rapport au premier album, vous avez évolué, et vous êtes très loin d’avoir stagné dans votre façon de composer des morceaux. Le choix du premier single était donc logique je suppose ?

Jeff : Moi je voulais House of God en premier single !
Luca : C’est notre distributeur, Blood Blast Distribution (une filiale de Nuclear Blast) qui nous a dit que c’était un bon single pour relancer la machine ! Mais C’est vrai que c’est un morceau où personnellement je suis sorti de ma zone de confort au niveau de la composition des parties chant.

Marye : La scène Française est plutôt prolifique en groupe de métalcore. On remarque très clairement dans l’EP des inspirations. Comment voyez-vous la scène métal en France (une force, une inspiration, une accumulation, une opportunité de développement pour vous d’avoir  les compétences à domicile ?)

Will : Y’a beaucoup de groupes moteurs comme Landmvrks, Novelists, Betraying The Martyrs.
Jeff : C’est vrai qu’il y a beaucoup de groupes de Metalcore en France, mais on essaye de vraiment montrer notre personnalité artistique et se démarquer des autres.
Luca : La scène se structure de plus en plus, donc c’est une force réelle, et on a la volonté de faire parti de cette structuration.

Marye : On peut espérer vous voir arpenter la France pour présenter cet EP en 2023 ?

Luca : Tout à fait ! On jouera le 03 février avec Psykup et DropDead chaos au Silex à Auxerre, le 04 février à Troyes au Bar le Ranch et le 17 février à Paris. On a d’autres dates qui arrivent, c’est surtout à vous de nous dire où vous souhaitez nous voir !

 

Merci Northern Lights pour ces réponses.

Nous vous invitons à aller découvrir le groupe lors de leurs dates, et en attendant, je vous encourage à découvrir l’EP Oracle dès ce vendredi.

Marye DAVENNE
Marye DAVENNE
J'aime Architects, Jimmy Magardeau, Ari Aster, Jean-Jacques Goldman, Stanley Kubrick, Dark, la panthère rose, Kraftklub et la cannelle. Un beau mélange divers qui fait que j'ai un sourire sur le visage H24.

Latest articles

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here