Entretien – Benoît Guillot et Julien Skorka – Dusk Of Delusion

Pour évoquer la sortie de leur nouvel album COrollarian RObotic SYStem [CO.RO.SYS], Victor a pu s’entretenir avec Benoît Guillot et Julien Skorka, respectivement chanteur et bassiste du groupe Dusk Of Delusion.

 

Victor: Bonjour à tous les deux!

Julien: Salut!

Benoît: Bonjour!

 

Victor: Pouvez vous commencer par présenter le groupe Dusk Of Delusion pour ceux qui ne vous connaissent pas?

Julien: Alors on est un groupe lorrain, fondé en 2016. Il y a Benoît au chant, Matthieu à la guitare solo, Natan à la batterie, et Claude à l’époque à la guitare rythmique.

 

Victor: Je vous ai découvert avec votre album précédent Watch Your 6, qui est sorti en 2020 dans une période pas facile. Comment avez vous vécu cette période là ?

Benoît: Avec tristesse! Il devait sortir le 20 mars et on a été mis en confinement le 17 mars. Donc toute la promo qu’on avait fait et les dates qu’on avait prévues, tout est passé à l’as à cause du Covid. Donc tristesse, mais on a pas non plus baissé les bras. Une fois devant le fait accomplis, on a dit:  « on va continuer, on va faire quelques chose. » Donc dans la foulée on a ressorti un EP, pour essayer de faire revivre l’album et on a essayé de repartir sur scène dès que ça a été un peu possible.

 

Victor: Du coup, vous avez pu jouer un peu en live les morceaux de cet album et de cet EP là?

Julien: Ben déjà en sortie de confinement, on a fait un live stream Chez Paulette, une salle bien connue par chez nous. Déjà ça nous a remis un bon coup de boost, même si il n’y avait pas de public on était de retour sur scène. Et après, il y a quelques dates qui sont venues, en fin d’année 2021. On a pu jouer à Thionville et deux trois autres dates, mais malheureusement on a pas pu en faire autant que Watch Your 6 l’aurait mérité.

 

Victor: Watch Your 6 et World At War avaient pour thème la Première Guerre Mondiale, comment on passe de sorties tournées vers la guerre à un album clairement futuriste? 

Benoît: Ben en fait très facilement! On a pas de barrières niveau temporalité et historicité, on essaie de raconter des histoires avec Dusk. Alors, effectivement en 2020 c’était l’histoire de la Première Guerre Mondiale, et en 2022 on a voulu raconter autre chose. Ce qui ne veux pas dire qu’on ne reviendra pas vers d’autres tranches de l’Histoire mais là on avait envie de raconter quelque chose d’un peu futuriste et dystopique.

 

Victor: Tu dis une histoire dystopique, mais finalement pas si loin de l’actualité aussi bien dans les textes que dans la nouvelle qui l’accompagne. Tu parles par exemple de conflit avec la Russie…

Benoît: Malheureusement oui! Après j’ai écrit la nouvelle en mars 2021, alors oui on savait que la Russie était une menace et que donc c’était un protagoniste tout trouvé pour la nouvelle. Mais je n’imaginais pas que ça prendrait une telle ampleur. On va espérer que ça s’arrête là! Nous on a voulu quelque chose de très dystopique, très 1984 d’Orwell. On était très loin d’imaginer que ça pourrait avoir une résonance avec l’actualité.

 

Victor: Et il touche aussi à l’actualité avec l’histoire du royaume britannique?

Benoît : Oui effectivement!

Julien: Et en plus c’est extrêmement récent!

Benoît: Je l’ai pas dit dans la nouvelle, mais en plus je m’étais fait une chronologie fictive et la Reine mourait en 2022.

Julien: Ça se trouve tu es le nouveau Nostradamus ?

Benoît: On verra bien! (rires)

 

Victor: Comment voyez vous l’évolution du groupe entre les albums précédents et celui-ci?

Benoît: L’évolution principale musicalement, c’est l’introduction des synthés et des séquences dans notre musique. On s’est un peu éloigné de la musique organique, guitare/basse/batterie, vers quelque chose de plus synthétisé.

Julien: Après c’est vrai qu’on associe souvent le thème futuriste aux sons de synthés. Du coup on s’est dit que c’était obligé d’en mettre pour amener cet univers futuriste par le son. Et en plus on a essayé d’avoir un son beaucoup plus moderne, plus agressif pour les guitares, la basse et la batterie. On voulait accentuer la différence entre Watch Your 6 et quelque chose de plus basé dans le futur.

 

Victor: Benôit, as tu commencé par l’écriture de la nouvelle, ou celle des morceaux?

Benoît: Un peu les deux. Faut rendre à César ce qui est à César, c’est Julien qui est arrivé avec ce concept à la base. C’était très diffus mais il m’a dit « tiens on pourrait parler de ça! ». De là j’ai écris la nouvelle, et de cette nouvelle a découlé le reste des morceaux. Donc l’idée de base est de Julien, et moi derrière je l’ai développée avec la nouvelle puis les morceaux.

 

Victor: Dans les paroles, il y a énormément de références culturelles (films, musique, littérature…): est ce que c’est quelque chose qui est venu naturellement dans l’écriture, ou était-ce une envie de départ?

Benoît: Les deux! Il y a des morceaux comme « Shadow Workers

3: » où quand on m’a dit d’écrire une chanson sur une serveuse robot, j’ai été bercé par Starmania donc j’ai directement pensé à « La Complainte De La Serveuse Automate ». Après dans d’autres comme « The Snap » où on parle d’une révolte de robots qui essaient d’éradiquer une partie de l’humanité, à force d’écrire on a eu la vision d’Avengers Infinituy War avec le Snap de Thanos. Là c’est l’inverse, c’est la chanson qui a amené la référence, et on a mis des références dans la chanson au fur et à mesure de l’écriture. En vrai les textes que j’écris évoluent énormément, avec beaucoup de brouillons et de moutures différentes, et le texte évolue avec ces références. Mais c’est une caractéristique de Dusk of Delusion d’avoir des références cinématographiques et culturelles dans les morceaux, on adore ça de mettre des petits easter eggs. Il y a en à même plein sur la pochette intérieure du CD, pour ceux qui auront envie d’aller les chercher.

 

Victor: Comment les morceaux de l’album, qui sonnent très futuristes, peuvent s’intégrer au sein d’un live avec les anciens morceaux, qui ont clairement une sonorité différente? 

Julien: Juste par l’énergie en fait, nous en live c’est vraiment ça qu’on distribue. On part du principe que c’est la musique qui va retranscrire l’esprit du morceau, et nous on est là pour servir la compo et envoyer la patate. Ils vont bien dedans, après on va voir la différence avec les sons de samples.

 

Victor: Que souhaitiez vous représenter avec la pochette de l’album?

Benoît: L’ambivalence entre ce monde très parfait et en même temps très froid, avec les robots qui sortent de la chaîne de montage. Et de l’autre côté, le pendant de cette chaîne de montage: dans notre histoire, l’enveloppe organique des robots est réutilisée pour fabriquer les nouveaux. Le pendant c’est ça, d’un côté c’est très beau très lisse, et de l’autre c’est une chaîne de démontage avec une ambiance très sombre.

Julien: C’est comme dans la vie de tous les jours, les produits qu’on achète souvent c’est tout beau, tout lisse mais une fois que tu regardes comment c’est fait ou recyclé, c’est moins joli.

 

Victor: Merci à vous deux pour vos réponses, et en espérant vous voir en live rapidement!

Benoît: Merci à toi!

Julien: Merci et à très vite!

 

Un grand merci à Julien et Benoît pour leur temps et leur réponses, et un grand merci à Elodie et Aria Promotion pour cette opportunité!

 

 

Tracklist COrollarian RObotic SYStem [CO.RO.SYS] par Dusk Of Delusion (Metal East)

1: 09.04.2077

2: Shadow Workers

3: The Snap

4: £1ONH€RT_B4$T4RD

5: Tinplate Soldiers

6: Legal Slaves

7: Taking The Hit

8: Market Street

9: The Hatred Confession

10: For The Flesh, Press Repeat

11: Erotic Infusion

VictorDW

J'écoute de la musique toute la journée et vous m'avez déjà sûrement croisé à des concerts. Oui vous l'aurez compris je suis un grand fan de Musique, j'écoute majoritairement du rock et métal (tous genres confondus) mais aussi un peu de rap, de classique et de chanson. Mon autre passion se tourne vers le cinéma et les séries en particulier les oeuvres tournant vers les mondes de l'imaginaire et la SF. Mais les films d'auteurs c'est bien aussi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *