Dark Funeral : We Are The Apocalypse

Dark Funeral seront de retour ce vendredi 18 mars avec leur septième album intitulé We Are The Apocalypse et disponible via Century Media.

Ce nouvel album s’ouvre avec le titre Nightfall également choisi comme titre promotionnel et je ne peux que comprendre pourquoi…On est directement dans le bain, pas de concession juste de la brutalité pure et dure avec ce chant très prenant de Heljarmadr. Le groupe arrive parfaitement à mixer le côté Black Metal Old-School avec des éléments disons plus modernes notamment au niveau du chant car tout dans l’instrumental est inondé de ce côté Old-School qui manque cruellement à certaines formations. Les singles se suivent pour débuter ce septième album et c’est donc Let The Devil In qui résonne et dès les premières notes, on peut aisément imaginer les têtes bouger en live.  La partie rythmique semble pesante en parfait contraste avec la puissance du chant et les riffs acérés du Lord Ahriman. When Our Vengeance Is Done renoue avec une brutalité plus brute oserais-je dire comme sur Nightfall tout en gardant un côté très accrocheur dans la mélodie. Nosferatu garde ce côté hyper accrocheur, ces riffs qui tranchent dans le vif mais également des parties de chant assez particulières (notamment ce chant parlé incroyable qu’on croirait tout droit sorti d’une narration d’un film de Bela Lugosi), Nosferatu n’est-il pas d’ailleurs le nom d’un illustre vampire?

When I’m Gone est un morceau plus lent et plus mélancolique mais qui garde la noirceur et l’intensité propre aux compositions de Dark Funeral! A Beast To Praise renoue avec la violence (comparé à son sombre prédécesseur Beyond The Grave), ici le groupe donne tout les éléments dont les fans raffolent à savoir le côté mystique, la rapidité (le blast sur ce morceau est très efficace) mais aussi les hurlements qui ferait se dresser les cheveux sur la tête d’un mort (ici on image beaucoup) avant d’enchaîner sur le single Leviathan qui garde un côté pesant voir carrément oppressant dans son ambiance générale et en particulier du côté des guitares qui vont parfois accélérer le tempo et puis ralentir brutalement. Et c’est le morceau titre, We Are The Apocalypse, qui vient clore ce septième album tout droit sorti des enfers! Ce dernier morceau est l’occasion pour le groupe de se déchaîner tout simplement avant un final assez brutal qui met un point final à un album de génie!

Dark Funeral signe ici un album parfait de bout en bout (et pourtant je suis difficile) mais ce We Are The Apocalypse atteint aisément la première place des coups de coeur musiques extrême de 2022. Du grand Dark Funeral comme on l’aime!

 

 

Tracklist :

01. Nightfall
02. Let The Devil In
03. When Our Vengeance Is Done
04. Nosferatu
05. When I’m Gone
06. Beyond The Grave
07. A Beast To Praise
08. Leviathan
09. We Are The Apocalypse

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.