Suprême NTM + ABD @ Arkea Arena, Bordeaux , 25.10.2019

Ce soir, c’est donc mon premier concert de Rap Français (et probablement pas le dernier, IAM l’année prochaine?) et c’est le dernier concert dans la région de Bordeaux pour Joey Starr et Kool Shen a.k.a le Suprême NTM puisque le duo prend une “retraite” bien méritée très prochainement. Retour sur cette ma foi très belle soirée!

 

Pour commencer, ce sera donc le jeune artiste ABD qui aura la lourde tâche d’ouvrir les hostilités. Originaire de Rennes, le jeune rappeur propose un Rap dans l’air du temps mais pour ma part je n’accroche pas du tout et profite quand même de son set en fond de salle et observe rapidement les lieux pour découvrir une salle et des gradins quasiment remplis après une petite demie-heure de set, le jeune rappeur quitte la scène après avoir rendu un hommage touchant à ses parents pour son dernier titre! Il est maintenant temps d’accueillir les rois de la soirée et le public (et moi-même) trépignons déjà d’impatience!

 

 

Une (longue?) intro se fait entendre pendant que les trois lettres “NTM” s’éclaire en fond de scène et forment un vrai écran-géant avant que les deux DJ Pone et DJ R-Ash de la formation montent rejoindre leurs platines. Puis la voix de Joey Starr résonne au loin demandant au public de lever les mains en l’air (j’aurais été en fosse je me serais presque prêtée au jeu mais je ne suis pas là pour ça), tout le monde scrute la scène espérant déjà l’apercevoir quand à moi je finis par repérer l’artiste sur le côté de la scène avant que le duo iconique du Rap FR arrive sur scène. “On Est Encore Là” ouvre le bal et c’est parti pour 1h30 (peut-être même plus même si je reconnais avoir vu le concert défiler à toute vitesse) de show pur et dur! La complicité entre Kool Shen et Joey Starr fait plaisir à voir, égrenant ainsi les trois premiers morceaux, interagissant avec le public entre chaque titre “Je suis venu là pour avoir de l’interaction” répétera Joey Starr plusieurs fois pendant la soirée. Juste après “C’est Clair” les rares photographes présents désertent le pit photo et fonce profiter du reste du set. “Chacun Sa Mafia” m’aura presque touchée en plein coeur avec une version live incroyable (pas d’Auto-Tune comme pour ABD, de vraies voix bref), et une ribambelle de guest (comme Natty et d’autre dont j’ai probablé leur passage à Bordeaux). En milieu de set, Kool Shen propose à la salle deux de ses titres “Fallait k’sa bugue” et “L’Avenir Est A Nous”. Avant “Paris Sous Les Bombes” nous avons droit à une “DJ Battle” entre DJ Pone et DJ R-Ash (celui-ci porte d’ailleurs un tee-shirt Arch Enemy comme quoi les Metalleux sont présents aussi dans le Rap FR), et un enchaînement avec “Seine Saint Denis Style” qui déchaîne le public (et votre humble serviteuse), “Laisse pas traîner ton fils” en enchaînement, morceau incroyable si il en est. Avant l’arrivée sur scène de…Lord Kossity (ce qui ne me rajeunis pas du tout en repensant à Matt Houston et consorts) pour “Ma Benz”. “Qui paiera les dégâts?” conclut cette première partie de set avant un rappel anthologique!

 

Un medley ainsi que “IV My People” seront joués avant de voir une partie du staff du Suprême débarquer sur scène sur “That’s My People” et il est temps pour le Suprême de saluer le public bordelais une dernière fois devant une foule littéralement conquise qui applaudit le collectif avec respect et chaleur. Bordeaux n’a pas démérité sa place d’un très bon public français (Paris, prends en un peu de graine).

 

 

J’ai littéralement pris une belle claque dans la gueule pendant le concert du Suprême et regretterais presque de ne pas pouvoir assister à leur dernier Zénith à Paris ce samedi! Mais le Metal me rappelle à l’ordre comme d’habitude et Mass Hysteria aussi!

 

Set-List NTM
Intro
On est encore là
Qu’est-ce qu’on attend ?
C’est clair
Pass pass le oinj
Tout n’est pas si facile
Chacun sa mafia
Come Again (Pour que ça sonne funk)
(feat Big Red)
Aiguisé comme une lame
(with Raggasonic)
Pose ton gun
Fallait k’sa bug
(Kool Shen song) 
L’avenir est à nous
(Kool Shen song) 
DJ Set
(Turntable battle)
Paris sous les bombes
Seine-Saint-Denis Style
Popopop !
Laisse pas traîner ton fils
Police
Anteté
(with Nathy)
Ma benz
(with Lord Kossity)
Qui paiera les dégats ?

Encore:

(Unknown)
(Medley)
IV My People
(IV My People cover) (with Lord Kossity)
Sur le drapeau
That’s my people

 

 

Merci à Bleu Citron pour l’accréditation ainsi qu’à Isabelle du management du Suprême, à l’Arkea Arena pour son accueil toujours au top ainsi qu’à Base Prod pour avoir rendue la date possible!
Merci également à tout ceux qui permettent de voir des concerts pareils, et merci au Suprême de prendre sa “retraite” d’une aussi jolie façon!

 

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *