Fange : Pudeur

Après “Punir” sorti l’an dernier et après les avoir découverts en live au Motocultor, je me penche aujourd’hui sur le nouvel album de Fange “Pudeur” sorti le 24 avril dernier via le label, Throatruiner.

La batterie est remplacée sur cet album par une boîte à rythme qui apporte un côté très Indus aux compositions du groupe qui évolue désormais en trio. Le premier titre “Soleils Vaincus” donne déjà un bon aperçu de ce qui attends l’auditoire du groupe : c’est gras, lourd , sale avec ce chant qui retourne les tripes. Une très bonne introduction!

Cafard Céleste” se lance sans aucune coupure avec le titre précédent, et cette impression de malaise ne me quittera pas de tout l’album. Aucune vraie coupure n’est par ailleurs présente entre les morceaux.

Le troisième titre “A Tombeaux Ouverts” pourrait presque faire penser à l’âge d’or de Nine Inch Nails avec ce côté très Industriel (dont je raffole personnellement), pour la suite “Génuflexion” commence avec  du “chant” qui me ferait presque penser à la voix de Niklas Kvarforth (Shining Swe), ce titre paraît plus sombre que ses prédécesseurs et met très en avant les parties de guitare.

Croix De Paille” est le morceau avec une énergie Punk-Hardcore dévastatrice tout en gardant ce côté gras propre aux morceaux sludge de la formation bretonne. Ce titre comporte des passages parlés qui permettent de faire une sorte de “pause”.

Dieux Gémissants” continue sur la lancée plus électronique du groupe avec ses cris qui sortent d’outre-tombe et sa partie parlée (chose qu’on retrouve beaucoup dans d’autres titres de l’album). Le dernier titre “Total Serpent” et la bête s’apprête à relâcher l’auditeur sur une dernière bombe malsaine.

Les 39 minutes de cet album sont passées à une vitesse folle, j’ai pour habitude d’écouter chaque morceau séparément en faisant mes chroniques, mais l’enchaînement était tellement limpide qu’impossible d’appuyer sur “pause” une seule fois.

Pudeur” est un album empli de folie, malsain à souhait , à écouter le volume au maximum et donc à ne pas mettre entre toutes les oreilles. A ceux qui voudraient écouter cet excellent album, préparez-vous à sombrer dans la folie et à ne pas en revenir!

Tracklist :

Soleils vaincus
Cafard Céleste
A tombeaux ouverts
Génuflexion
Croix De Paille
A Blanc
Dieux Gémissants
Total Perpent

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *