Live Report – BRUIT ≤ / When Waves Collide / MIME @ Espace Vasarely, Antony – 13 mai 2022

Suite de mon escapade post rock francilienne avec cette fois-ci une date 100% scène française! Direction donc L’Espace Vasarely d’Antony dans les Hauts-De-Seine pour aller voir BRUIT ≤, When Waves Collide et MIME. Superbe accueil déjà en arrivant devant la salle, puisqu’un petit food truck de galettes bretonnes est présent de quoi commencer la soirée du bon pied! Dans une période où beaucoup de concerts s’annulent, il est très plaisant de voir que un public assez important s’est déplacé pour cette date . Pas de tête d’affiche ce soir mais un plateau qui laissera à chaque groupe un temps de set équivalent, ce qui est très appréciable vu la promesse de l’affiche de cette soirée.

On débute donc avec MIME, qui vont nous interpréter les morceaux de leur album Lighthouse paru il y a déjà quelques années. Quel bonheur d’enfin voir le groupe sur scène après avoir écouté l’album en boucle ces derniers mois. Leur post rock nous plonge instantanément dans un univers qu’on ne veut pas quitter. Le son de la salle aidant beaucoup, les différents instruments peuvent prendre chacun leur place et nous transporter. Les morceaux longs du groupe n’ennuient pas une seconde tant chacun d’eux exprime un sentiment différent. Les paroles seraient superflues et le set totalement instrumental du groupe est accueilli par des applaudissements chaleureux entre chaque titre. En 40 minutes, la formation nous montre toute l’étendue de ses capacités à nous plonger dans un tourbillon d’émotions. Le groupe nous remercie de nous être déplacé et remercie la salle pour la qualité de son accueil.  Une magnifique manière de débuter cette soirée, on ne peux que vous conseiller de vous laisser attraper par l’univers de MIME. Le public qui a découvert le groupe pendant la soirée semble avoir apprécié si on en croit le monde discutant avec les membres juste après leur set.

On enchaîne rapidement avec When Waves Collide, qui vont eux aussi profiter de cette soirée pour nous proposer les titres de leur album Chasm sorti l’an dernier. On reste sur du post rock instrumental de très haute volée. Le groupe  que j’avais découvert pendant le confinement me surprend en live. Tout comme pour le premier groupe la maîtrise des instruments est totale. Une partie du public présent est venu soutenir le groupe et les autres le découvrent. Mais chaque titre, cette fois-ci plus courts que sur le set précédent, nous fait voyager loin. Il est si plaisant de voir des groupes arriver à exprimer tant de choses sans mots. Chaque composition a son identité propre et se dire que When Waves Collide n’en sont qu’à leur premier album promet de belles choses pour la suite. Le set file à une vitesse folle et le public écoute religieusement chaque note des musiciens. Il est si plaisant de voir des concerts où la musique reste reine et où la technologie reste dans les poches du public. Cette prestation magnifique de When Waves Collide m’a donné encore plus envie de les retrouver très rapidement au Post In Paris, les 4 et 5 juin prochain! Une formation à suivre de très très près.

Petite pause avant d’accueillir le groupe qui est ma plus grosse claque de l’année: BRUIT ≤. Je les ai vu il y a peu à Lille en première partie d’Amenra, et l’idée de revoir leur set rapidement après me remplit de joie.Il faut dire qu’un set du groupe est une expérience à part entière. Déjà la disposition de la scène avec les 4 musiciens très proches les uns des autres nous fait croire à une session studio. Puis dès les premières notes de violon et de violoncelle la magie opère.

Chaque titre prend le temps de nous marquer durablement avec des variations dignes des plus grandes compositions. Les alternances entre les deux instruments cités précédemment et les guitares et basse ne sont que sublimés par le jeu de batterie stratosphérique de Julien Aoufi. Les autres musiciens ne sont pas en reste, comme Théophile Antolinos qui nous régale plongé dans sa guitare et ses pédales d’effets. Les émotions sont totales et on a clairement face à nous un très grand groupe. « The Machine Is Burning » vient clôturer un set mémorable qui n’a laissé personne indifférent ce soir. L’envie de replonger dans leurs compositions au Post In Paris où ils seront en tête d’affiche le 5 juin est bien présente!

BRUIT ≤ at Espace Vasarely, Antony, France Setlist

 

On ne peux que saluer L’Espace Vasarely pour la qualité sonore et lumineuse de cette soirée. Les groupes ont eu le droit à un écrin qui leur a permis de nous proposer le meilleur. On espère voir d’autres dates rock et métal dans cette salle.

Un grand merci également à Radical Production pour l’accréditation.

Et enfin, merci à Marye Davenne pour les quelques clichés de cette soirée

VictorDW

J'écoute de la musique toute la journée et vous m'avez déjà sûrement croisé à des concerts. Oui vous l'aurez compris je suis un grand fan de Musique, j'écoute majoritairement du rock et métal (tous genres confondus) mais aussi un peu de rap, de classique et de chanson. Mon autre passion se tourne vers le cinéma et les séries en particulier les oeuvres tournant vers les mondes de l'imaginaire et la SF. Mais les films d'auteurs c'est bien aussi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.