In Flames + At The Gates + Imminence + Orbit Culture @Rockhal, Esch-Sur-Alzette, Luxembourg – 21 novembre 2022

Direction la Rockhal, au Luxembourg, pour une soirée sous le signe de la Suède. En effet, In Flames ont pris avec eux, trois autres groupes de cette nationalité : At The Gates, Imminence et Orbit Culture. Merci à la salle pour leur accueil et l’accréditation.

C’est Orbit Culture, groupe de death / groove, qui va ouvrir le bal. Les membres arrivent devant une salle à moitié pleine mais qui va les accueillir comme il faut. Le set est relativement court mais on ressent rapidement l’envie, la motivation et le bonheur de jouer et de défendre leurs morceaux. J’ai eu du mal avec ce style assez lourd et qui m’a semblait un peu trop répétitif mais la prestation d’Orbit Culture mérite largement le détour pour les fans du genre. Une belle découverte dans un style qui sort de ma zone de confort.

Setlist :

Vultures of North
North Star of Nija
Strangler
The Shadowing
Saw

                                 

On enchaîne avec mes chouchous : Imminence. Je savais que ce concert allait me faire pleurer mais je ne pensais pas que cela serait de la première à la toute dernière note. Les suédois nous proposent un metalcore simple et efficace mais renforcé par la présence d’un violon, donnant une douceur et un charme tout autre à l’ensemble. Dès l’arrivée du chanteur, Eddie Berg, des cris hystériques surgissent et de nombreux « I love you », le ton est donné. Voir Imminence en concert, c’est un vrai voyage, on se laisse emporté par les moments de douceur au violon et on a envie de hurler à s’en arracher les poumons dans les passages metalcore, lourds et rentre dedans. Entre le très bon et percutant Erase qui arrive en début de set et la conclusion par Temptation et ses passages lourds et fort en émotion, on ne peut pas rêver mieux. Malgré une fosse assez calme, le public est réceptif. Un set qui est passait beaucoup trop vite et qui prouve la maîtrise du groupe dans son style.

Setlist :

I Am Become a Name…
Ghost
The Sickness
Erase
Chasing Shadows
Paralyzed

Heaven in Hiding
Temptation

                                       

Arrive At The Gates, groupe de death metal mélodique, qui nous propose une ambiance radicalement différente. Les gros riffs sont de sorti et on attend qu’une chose : que la fosse devienne un champ de bataille. Comme pour le premier groupe, j’ai eu du mal à me mettre dans l’ambiance car le style ne me parle pas. On note tout de même, l’envie et la motivation des membres et un chanteur qui va chercher le public à de très nombreuses reprises, créant un lien assez fort.

Setlist :

Spectre of Extinction
Slaughter of the Soul
At War With Reality
Der Widerstand
To Drink From the Night Itself
Cold
Under a Serpent Sun
Heroes and Tombs
El Altar del Dios Desconocido
Death and the Labyrinth
Blinded by Fear
The Night Eternal

                         

                                  

C’est avec du retard qu’In Flames entre sur scène. Cette dernière est assez simple et les éléments sont grillagés. Le groupe débute avec un nouveau titre, The Great Deceiver, qui met directement la salle, qui s’est considérablement rempli, dans l’ambiance. Ce ne sera pas le seul car on retrouvera Foregone Part.1 en milieu de set, deux titres qui seront très bien accueilli par les fans, en grand nombre ce soir (je ne compte plus les t-shirts à l’effigie du groupe que j’ai pu voir). Les suédois nous proposent un voyage à travers leurs différents albums et chacun peut trouver ce qu’il lui plait. Le chanteur va prendre le temps de discuter entre les morceaux, de faire quelques petites blagues et de donner une ambiance plus intimiste au set. Les musiciens ne sont pas en restent et vont garder contact avec les premiers rangs tout du long. L’énergie qui ressort des concerts d’In Flames est magique, même si l’on ne connait pas tous les morceaux, on se prend au jeu et on ne peut qu’aimer les scream de Anders Fridén (qui continue à me donner des frissons). On ne voit rien passer et on se retrouve déjà à la fin du set avec des morceaux bien connus qui vont faire bouger la fosse une dernière fois : Alias ; The Mirror’s Truth ; I Am Above qui va être repris par une bonne moitié du public) et Take This Life, pour finir en beauté.

In Flames Setlist Rockhal Club, Esch-sur-Alzette, Luxembourg, European Tour 2022
Gloomy
Gloomy
Passionnée par le poulet curry, la pizza et de temps en temps la musique.

Latest articles

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here