Archspire : Bleed The Future

Le quatrième album de Archspire intitulé Bleed The Future sera disponible ce vendredi via Season Of Mist. Est-ce que vous êtes prêts à rester Tech?

Le premier titre est également un des singles à savoir Drone Corpse Aviator et c’est une première grosse claque dans la gueule! La composition est rapide, hyper technique et lourde as Fuck. Les harmonies sont habilement placées quand à la voix de Oliver Rae Aleron on assiste à une démonstration hyper intense et maîtrisée, chapeau personnellement je peine à me remettre dès la fin du premier titre. Les singles s’enchaînent et se ressemblent plus ou moins Golden Mouth Of Ruin au niveau du chant c’est encore une fois très rapide (niveau technique on a ici un monstre), la partie instrumentale arrive à rester assez groovy par moment et à mon sens le morceau est bien plus brutal que le précédent, attention à vos cervicales en live ça promet d’être méchant! Les guitaristes ne sont bien sûr pas en reste et leurs riffs sont super efficaces et tranchants. Ce nouvel album est relativement court (8 morceaux uniquement pour une durée d’une petite trentaine de minutes) mais chaque morceau peut être ressenti comme un tsunami au niveau de son intensité. Abandon The Linear propose des passages un peu plus calmes comme pour permettre à l’auditeur de reprendre son souffle toujours avant de reprendre sur une avalanche technique comme peu de groupes actuels savent le proposer puis Bleed The Future qui est également le morceau éponyme de ce nouvel opus déboule et  là où le morceau précédent pouvait être un peu plus « calme » on retourne ici à du Archspire pur et dur, la virtuosité de la section instrumentale arrive à se caler parfaitement sur ce tempo démoniaque quand au chant comme d’habitude c’est un sans faute incroyable et c’est probablement ce qui me plaît le plus dans les sons du groupe.

Drain Of Incarnation c’est une petite minute de calme sur l’introduction avec une mélodie aérienne avant le retour de la tempête. Ce titre est probablement le plus mélodique de l’album tout en conservant des parties très brutales tandis que sur Acrid Canon on peut ressentir une certaine noirceur notamment dans les riffs, le morceau semble plus sombre dans son ensemble et un peu plus pesant. Et c’est (déjà) presque la fin l’avant-dernier titre Reverie On The Onyx avec son intro un peu inquiétante propose des tonalités assez spéciales oserais-je dire puis le dernier morceau A.U.M débute avec un sample de répondeur téléphonique sur laquelle s’abattra une dernière vague de violence technique et rapide comme à son habitude. La basse est d’ailleurs particulièrement mise en valeur sur le break mais la violence n’ai jamais bien loin et s’abat une dernière fois en me laissant (presque) sur ma faim.

Ce nouvel album de Archspire est une vraie réussite! Le groupe mêle technicité et rapidité et parvient à rendre l’ensemble très homogène. Bleed The Future est une démonstration de leur talent et la suite promet tout autant de bonnes choses. Stay Tech!

 

 

Tracklist :

1. Drone Corpse Aviator (3:46)
2. Golden Mouth of Ruin (4:05)
3. Abandon the Linear (4:36)
4. Bleed the Future (3:48)
5. Drain of Incarnation (4:20)
6. Acrid Canon (4:09)
7. Reverie on the Onyx (3:47)
8. A.U.M. (3:04)

 

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.