Suicide Silence – Become the Hunter

Suicide Silence revient pour la St Valentin avec un sixième album, Become The Hunter. Autant dire que cet opus peut être vu comme décisif pour le groupe, qui rappelons-le est source de nombreuses moqueries avec l’album précédent (pensée émue pour le fameux chant clair de Doris). Mais le groupe semble avoir misé sur ce qui ressemble à un retour aux sources, cochant toutes les cases pour combler un fan de deathcore.

Mais avant tout, où est passé le logo ? Ou sont passés les images pleines de violences ? On se retrouve face à un artwork, simple, épuré, où le nom du groupe n’apparaît même pas et surtout très beau. Serait-ce une façon de casser avec ce qu’ils ont fait en dernier et de repartir sur une nouvelle base ?

 

L’introduction débute fort, elle promet de la violence et surtout de ne laisser aucuns répits aux fans et c’est une idée qui va se décliner tout au long de l’écoute. Mais cela reste très similaire, là où Suicide Silence prenait des risques dans l’opus précédent, ici cela ne semble plus être de mise, ce qui n’est peut-être pas un mal après tout.

Il y a peu de choses à dire sur cet opus. Il reste constant, cochant tout ce qu’on peut s’attendre d’un groupe de ce style musical. On note quand même quelques petites différences, un côté légèrement oriental sur Serene Obscene, quelques rappels à du slam death et de bon gros breaks qui permettront aux fans de ne pas lâcher l’affaire aussi rapidement. Le chant d’Eddie, oscillant entre growl et scream, s’étouffe pourtant vers la fin de la tracklist. D’ailleurs le dernier titre, Become The Hunter, nous laisse sur une interrogation, il change du reste de l’album et on peut se demander si le groupe américain ne va pas prendre une nouvelle direction musicale ?

L’écoute de cet opus n’a pas été un coup de cœur, il reste assez répétitif et sans réelles surprises. Il pose pourtant les bases d’un renouveau pour le groupe, ce qui peut donner quelques choses de très bon par la suite. Become The Hunter est un moyen de faire oublier l’album précédent et cela va certainement fonctionner, à voir ce qu’il donne en live maintenant !

Tracklist :

Meltdown
Two Steps
Feel Alive
Love Me To Death
In Hiding
Death’s Anxiety
Skin Tight
The Scythe
Serene Obscene
Disaster Valley
Become the Hunter

Gloomy

Totalement dingue de metalcore, de pizza et de Red Bull.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *