Entretien – Korsakov

Pour évoquer la sortie de leur album « Погружать« , disponible via Source Atone Records, Victor a pu s’entretenir avec le duo Korsakov :

 

Victor: Pouvezvous commencer par vous présenter, et présenter le projet Korsakov?

Korsakov: Bonjour ! Korsakov est composé de A. (musique, arrangements) et E (voix, arrangements). Le projet est née dans le courant de lannée 2019. Au départ, il sagissait dun projet personnel monté par A. mais E. est vite venu se greffer au projet pour poser sa voix.

Victor: Pouvezvous expliquer le lien entre le nom du groupe, sa musique, et Serguei Korsakov?

Korsakov: Nous nous connaissions déjà depuis quelques années en tant quamis et au fil de nos nombreuses discussions, nous nous sommes rendu compte que nous avions eu des évènements familiaux similaires par rapport à ce syndrome. Lors de la phase de composition, le terme Korsakov s’est imposé à nous de façon très naturel car nous pouvions mettre un nom à ce que nous avions vécu chacun de notre coté.

Victor: Quand avezvous commencé à travailler sur ce premier album? Et comment s’est passée la phase de création?

Korsakov: Les premiers titres ont émergés au milieu de lannée 2019. Lintégralité de lalbum a été composé et enregistré sur une période de 3 mois environ. La phase de création a été assez particulière car contrairement à beaucoup de formation qui ont besoin de répéter et daffiner les choses, ici les riffs et les arrangements sont venus les uns à la suite des autres sans trop de difficultés, comme une évidence.

Victor: Que pouvezvous nous dire sur les différents genres musicaux qui peuvent être entendus dans l’album, et comment avezvous fait pour les intégrer à la base black métal du groupe?

Korsakov: Lidée générale était surtout de faire ce qui nous parle le plus. Nous sommes des grands consommateurs de musique au quotidien et cela va bien souvent audelà du métal. Nous avons évidemment des racines qui nous ancrent dans le black mais nous apprécions aussi beaucoup, par exemple, la musique électronique ou lambient. De ce fait, ils nous paraissaient évident dintégrer ces signatures musicales dans lalbum. Cela nous permet de donner des respirations entre les différents titres « métal » mais aussi de donner plus de cohérence et de consistance au concept général.

Victor: Que vous inspirent par exemple le photographe Steve McCurry ou
encore le sculpteur Ron Mueck? Comment leur travail influence t’il vous compositions?

Korsakov: En plus dêtre de grands consommateurs de musique, nous sommes très sensibles à des artistes qui ne sont pas forcément des musiciens. Via les messages quils souhaitent faire passer par leurs différentes œuvres, ils nourrissent notre travail de composition à leur façon. En plus de Ron Mueck ou Steve McCurry, nous pourrions aussi te citer Eric Fottorino qui est lauteur dun roman sintitulant justement « Korsakov ». Ce dernier nous a particulièrement touché et continue davoir une influence importante sur notre musique.

Victor: Pouvezvous expliquer le titre de votre album, pour les nonrussophones qui nous liront?

Korsakov: « Погружать » pourrait signifier « Immerger » ou « plonger lentement mais sûrement » mais pas dans le sens littéral. En effet il fait plus référence à un état psychique où une perte de la réali, au point de ne plus faire la différence entre le réel et limaginaire.

Victor: Vos morceaux contiennent des parties vocales, mais cellesci ne sont pas des paroles, comment viennent ces parties de chant? Et que représentent t’elles dans votre musique?

Korsakov: Nous avions commencé un travail décriture mais nous nous sommes vite rendu compte que nous perdrions la spontanéité des premières prises voix. De plus ce parti pris collait parfaitement au concept et aux intentions de lalbum. Enfin nous considérons la voix comme un instrument à part entière et qui vient compléter les instrumentaux sans pour autant prendre une place prépondérante. Lensemble forme un tout, interconnecté.

Victor: Votre album a été composé et enregistré sur un temps très court, pourquoi avoir choisi de travailler dans l’urgence?

Korsakov: Même si nous navions pas de deadline, lidée était de capturer le moment ou linspiration était présente. Nous savons que linspiration est quelque chose de très volatile donc il fallait en profiter un maximum avant que tout cela sévapore.

Victor: Quelles sont les principales influences musicales de Korsakov?

Korsakov: Comme dit précédemment, nous avons une culture métal depuis notre adolescence mais
nous nhésitons pas à nous intéresser à dautres styles qui pourraient nous toucher autant que le blackmetal. Nous apprécions beaucoup en ce moment des groupes comme Ultha, Turia, Fluisteraars, Afsky, Trna ou bien encore Nature Morte qui font également partie de Source Atone Records. Nous sommes aussi sensibles au travail de musiciens comme Necro DeathMort, Goldfrapp, Cannibal Ox, King Woman, Bref la liste est longue et continue de salimenter tous les jours.

Victor: Que peuvent attendre les auditeurs de ce premier album des concerts futurs?

Korsakov: A la base, Korsakov navait pas vocation à faire du live. Il sagissait surtout dun projet « studio ». Mais avec la sortie de lalbum et les nombreux retours positifs, nous commençons tout doucement à léventualité de pouvoir défendre le projet sur scène. Rien de concret pour le moment mais cela est en phase de réflexion.

Victor: Comment s’est passé le travail avec le label Source Atone Records?

Korsakov: Krys et Arnaud nous ont simplement contacté suite à la première sortie du disque sur notre Bandcamp. Ils étaient très intéressé pour sortir lalbum en physique via le label. Nous connaissions déjà leur excellent travail pour les autres groupes de Source Atone (Nature Morte, Junon, Néfaste,) et cest un immense plaisir de pouvoir travailler avec eux. Ce sont des passionnés et cela devient assez rare de nos jours davoir des personnes qui sinvestissent de cette façon.

Victor: Un dernier mot s’il vous plait pour donner envie aux lecteurs de
se plonger dans l’écoute de “погружать”?

Korsakov: Nhésitez pas à créer des conditions optimales découte. Cest à dire prendre le temps de se
poser et pouvoir apprécier lalbum sans pour autant faire autre chose à côté. Comme pour la
lecture dun livre, se laisser embarquer et vivre le moment présent.

 

Un grand merci à Korsakov pour leurs réponses et à Romain Richez pour cette opportunité!

 

On vous invite à aller écouter l’album « Погружать » d’urgence! Et pour que vous le retrouviez plus facilement on vous met la pochette juste ici:

Latest articles

Related articles

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here