[Live-Report] Sum 41 + Paerish @ La Médoquine, Talence (16.01.2017)

16 janvier 2017, il est temps de retourner en adolescence avec Sum 41. 10 ans après (voir plus pour certains) est-ce qu’ils valent toujours le déplacement?

Ouverture de soirée par le groupe français Paerish sur lequel on ne s’éternisera vraiment pas, mais alors vraiment pas, aucun intérêt pour nous ni en première partie de Sum 41 (même si un groupe français en première partie d’une partie de leur tournée européenne c’est chouette). Le son de la salle est qui plus est déplorable ce qui n’aide pas vraiment (le son salle des fêtes sur Sum 41, on s’en passera très bien).

Attendus comme le Messie, Sum 41 débarque sur scène après une intro un brin longuette et entame directement les festivités avec “Over My Head (Better Off Dead)”, à la fin de l’excellent “Fake My Own Death” extrait de “13 Voices” leur dernier album en date, Deryck propose à 3 chanceux de monter sur scène pour profiter du concert sur le côté, trois chanceuses seront choisies ce soir-là. Pour continuer la soirée entre nouveaux morceaux (War,  Goddamn I’m Dead Again…) et classiques (Walking Disaster, The Hell Song, With Me et Deryck qui vient jouer sur une plateforme en plein milieu de la fosse…), c’est la fête dans la fosse bien remplie, ça chante, ça jumpe sur commande de Deryck très en forme ce soir, on pourrait se croire dans un teen-movie américain sans problème. Après un solo de batterie, il est temps de repartir sur leur cover du groupe Queen et du célèbre “We Will Rock You” ainsi que sur les très attendues “Still Waiting” et “In Too Deep” qui pourraient conclure le set mais c’est sans compter sur les deux rappels qui comportent le premier couplet de “Reason To Believe” avec Deryck au piano, “Pieces”, “Welcome To Hell” et “Fat Lip” pour le premier et le morceau “Pain For Pleasure” en clôture de set avec le groupe déguisé et Tom au chant.

Set-list Sum 41 :

  1. Introduction to Destruction
  2. Over My Head (Better Off Dead)
  3. Fake My Own Death
  4. The Hell Song
  5. Goddamn I’m Dead Again
  6. Underclass Hero
  7. Screaming Bloody Murder
  8. There Will Be Blood
  9. War
  10. Motivation
    (+ “88” outro)
  11. Grab the Devil by the Horns and Fuck Him Up the Ass
  12. We’re All to Blame
  13. Makes No Difference
  14. Walking Disaster
  15. With Me
    (Deryck in the middle of the crowd)
  16. God Save Us All (Death to POP)
  17. Drum Solo
  18. Intermission
    (Intro from “Chuck”)
  19. No Reason
  20. We Will Rock You
    (Queen cover)
  21. Still Waiting
  22. In Too Deep
  23. Encore:
  24. Reason to Believe
    (first verse only, Deryck on the piano)
  25. Pieces
  26. Welcome to Hell
  27. Fat Lip
  28. Encore 2:
  29. Pain for Pleasure
    (with disguises, Tom singing)

En bref, une première partie très décevante mais un Sum 41 au top de sa forme, une salle par contre clairement pas adaptée pour cette date (un Rocher de Palmer aurait été mieux), une bonne soirée en somme.

Merci à la Médoquine pour l’invitation and thx to Ashley Osborn and Walter from Rude PR for the invitation and photopass.

Galerie Photo : ICI

 

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *