[Live-Report] Banane Metalik + O.P.A + Les Moutons Rouges + Traverse + Bear And Forbear @Le Showcase, Angoulême (20.04.2018)

Le 20 avril dernier, Banane Metalik était de passage à Angoulême au Showcase. Retour sur ce qui s’avérait être une bonne soirée mais qui ne le fut…pas.

J’avais découvert Bear And Forbear lors de leur passage au ZooZo Fest à Poitiers l’année dernière, le groupe fut une bonne découverte et leur set de ce soir confirme la très bonne impression qu’ils m’avait laissée la première fois. La formation évolue dans un style Punk-Rock (même si j’oserais me prononcer pour du Pop-Punk sur certains morceaux) et méritent vraiment le coup d’oreille ou le coup d’oeil si ils passent près de chez vous. Leur EP “Cure & Loneliness” est disponible sur leur Bandcamp.

Traverse est un groupe parisien d’Indie Punk avec à la guitare et au chant, une tête bien connue des amateurs de Nina School ou encore Intenable, Kevin. Ce groupe restera une excellente découverte pour ce soir et nous a proposé ce soir des titres de son nouvel album éponyme à écouter sur leur bandcamp! Pour l’instant la soirée commence bien, la suite n’est qu’un enchaînement de catastrophe à mon grand regret…

Pour la suite, le groupe Les Moutons Rouges prend le relais. Le groupe de punk niortais n’étant pas franchement ma tasse de thé, et le son étant catastrophique, il est de bonne augure de ne pas assister à l’intégralité de leur set.

Pour O.P.A c’est exactement la même chose, son catastrophique, ne parlons même pas des lumières qui feront rager plus d’un photographe (si les bons étaient présents), O.P.A (Ordures Publik Anarchie) c’était sympa il y’a 10 ans mais maintenant tout comme Les Moutons Rouges je préfère ne pas continuer leur set.

Le groupe tant attendu de ce soir n’est autre que Banane Metalik après deux ans d’absence dans la région, ils reviennent enfin avec un nouveau line-up (nouveau guitariste et contrebassiste). L’intro annonce déjà la couleur de leur set de Gore’N’Roll et “Vade Retro Banana” envoie déjà des décibels à réveiller les morts. Un Ced666 absolument déchaîné, et une formation vraiment excellente n’arrangeront pas les lights absolument pitoyables dont ils ont disposés pendant leur set (d’aucun vous le diront, la qualité des lights de cette “salle” ne sont pas de vraies lights de salles de concerts), et le son vraiment brouillon. La set-list fait la part-belle aux morceaux préférés du public “Pussycat”, “Opus 666”, “Strip Or Die” ou encore “Nice To Meat You”, la “fosse” est littéralement déchaînée dans ce réduit de salle. L’annonce du nouvel album de Ced666 met le public en joie et un nouveau morceau sera joué ce soir-là. Le set se termine relativement vite sur “Bananajuice” et “Zombie”, la performance est encore une fois très bonne mais la technique n’est vraiment pas ce qu’elle est, ce qui est réellement dommage pour un groupe de cette envergure.

Set-List Banane Metalik :

Pour résumer : Deux groupes vraiment bons dès le départ, Banane Metalik au sommet de sa forme et deux déceptions dans un endroit qui s’improvise “salle de concert” mais qui n’en est vraiment pas un. Le Showcase est un endroit à ne pas recommander pour les photographes ou même les amateurs de musique en général. D’autres salles auraient été plus à même d’accueillir cette soirée…

Merci à Bérénice du label At(h)ome pour l’invitation.

Photos : Mary Motionless

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *