Lebenssucht : -273,15 ° C

[ENGLISH VERSION BELOW] Lebenssucht, est un groupe de Black Metal Dépressif Allemand dont le nom signifie “Addiction à la vie” en français. Après leur premier EP Fucking My Knife, ils reviennent avec 6 nouveaux titres interprétés en anglais et en allemand qui composent ce premier Full-Lengh intitulé -273,15°C.

Le morceau d’ouverture de cet opus est un morceau en allemand “Trauerweide” et dès les premiers accords, l’auditeur est emporté dans un tourbillon de folie et d’agressivité. Sur ce premier morceau, on pourrait presque croire que S Caedes cherche à cracher son coeur de son corps.

A Hole In My Heart” est le premier morceau en anglais. Le travail sur la partie instrumentale et la voix est magnifiquement réalisé, le morceau groove et les riffs laissent assez de place à la frontwoman pour s’exprimer ainsi qu’aux cris qui l’accompagnent. La voix de S Caedes est d’ailleurs une des raisons pour laquelle j’aime particulièrement Lebenssucht. Des intermèdes instrumentaux permettent de faire une pause dans le morceau et donne un côté presque fantomatique au morceau avant de repartir sur un riff furieux et un cri déchirant qui brisent la paix. Le mariage des deux voix est par ailleurs vraiment équilibré. Le growl de Irleskan accompagne à la perfection, le chant déchirant de la chanteuse. Un superbe titre!

Moment Of Violence” commence fort par une batterie qui blaste à mort et quelques cris, signature classique du genre musical.”Mirrors” commence calmement mais tout en gardant un côté inquiétant avant que l’enfer ne revienne peser sur ce morceau.

L’avant-dernier titre “Nullpunkt” est le deuxième titre en allemand et il commence par un riff de guitare isolé mais ce n’est que le calme avant la tempête émotionnelle carrément dépressive provoquée par ce morceau. “Nullpunkt” est un titre très intense avec un superbe travail fait sur l’instrumental qui est rapide et glacial et l’alternance des cris de souffrance de S Caedes et des cris durs des musiciens qui l’accompagnent. Même en ne comprenant pas un mot d’allemand, ce morceau m’a littéralement emportée!

Il est temps pour Lebenssucht de clore ce chapitre avec le morceau qui donne son titre à l’album “-273,15°C“. Ce titre sonne un peu comme une longue outro qui donne froid dans le dos, mélodie qui sortirait tout droit d’une boîte à musique démoniaque, cris démoniaques et voix pleine de souffrance semblent tout droit sortis d’une maison hantée et concluent donc ce premier album des Allemands et c’est une vraie belle oeuvre d’art!

Avec 273,15°C, Lebenssucht frappe un grand coup et prouve qu’après un premier EP réussi, la suite est toute aussi prometteuse. Une belle oeuvre de Black Metal comme on les aime, agressive et puissante. Un bijou que je recommande particulièrement que j’espère voir en live prochainement!

Tracklist :

TRAUERWEIDE

A HOLE IN MY HEART

MOMENT OF VIOLENCE

MIRRORS

NULLPUNKT

[-273,15°C]

 

[ENGLISH VERSION]

Lebenssucht is a German Depressive Black Metal band. The name means “Addiction to Life” in English. After their first EP called Fucking My Knife, they come back with 6 new tracks interpreted in English and German which compose this first Full-Lengh entitled -273,15°C.

The opening track of this opus is in German : “Trauerweide“. Since the very first chord the listener is carried away in a whirlwind of madness and aggressiveness. On this first piece, one could almost believe that S Caedes is trying to spit her heart out of her body.

A Hole In My Heart” is the first song in English. The work on the instrumental part and the voice is beautifully done, the groove and the riffs leave enough room for the frontwoman to express herself and the screams that are accompanying her. The voice of S Caedes is one of the reasons why I particularly like Lebenssucht. Instrumental interludes allow breaks in the song and give an almost ghostly side to the piece before starting again on a furious riff and a heart-rending scream that breaks the peace. The marriage of the two voices is also really balanced. Irleskan‘s growl is bringing the singer’s heart-rending vocals into perfection. A really great song!

Moment Of Violence” starts strong with a blasted drum set and some screams, a classic signature of the musical genre. “Mirrors” starts calmly but with a worrying side before Hell comes back to weigh down on this track.

The penultimate track “Nullpunkt” is the second track in German. It starts with an isolated guitar riff but it’s only the calm before the emotional storm of depression caused by this track. “Nullpunkt” is a very intense track with a superb work done on the instrumental part which is fast and icy, as well as the alternation of S Caedes‘s cries of suffering and the hard screams of the musicians. Even if I don’t understand a word of German, this track literally carried me away!

It’s time for Lebenssucht to close this chapter with the song that gives its title to the album “-273,15°C“. This song sounds a bit like a long outro that gives you shivers in the back, a melody that looks like it comes from a scary music box, demoniac screams and a voice full of suffering which seems to come straight out of a haunted house. That concludes this first album of the German band and it’s a real beautiful piece of art!

With -273.15°C, Lebenssucht strikes a big blow and proves that after a successful first EP, the sequel is just as promising. A beautiful work of Black Metal as we like it, aggressive and powerful. A jewel that I particularly recommend and I hope to see it live soon!

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *