Jonas Brothers + Picture This + Jordan McGraw @ Accor Hotel Arena, Paris , 22.02.2020

Ce soir, une partie de l’équipe replonge en enfance en allant voir le show des Jonas Brothers à Bercy mais c’est bien moi qui vais vous raconter cette soirée qu’on a toutes attendue comme le Messie (ou presque)!

Deux premières parties pour commencer la soirée et deux découvertes plutôt sympathiques en premier c’est Jordan McGraw qui investit la scène, il vient présenter son EP sorti l’an dernier, ses chansons plutôt Pop (voir un peu Rock par moments) semblent plaire à l’auditoire et je dois avouer que même moi je passe un bon moment à l’écouter notamment sur la fin du set où le jeune homme à la guitare interprète une cover de “Don’t Look Back In Anger” de Oasis! Un moment très sympa et pourquoi pas à revivre à l’occasion vu que les vingts minutes allouées à Jordan sont passées à la vitesse  de l’éclair.

Une petite pause et c’est au tour du groupe Irlandais, Picture This , de monter sur scène! Leur set me plaît moins que celui de leur prédécesseur mais il faut avouer que le groupe met une excellente ambiance  sur scène, le public a l’air quand même moins réceptif que Monsieur McGraw. Le groupe a sorti en ce début d’année un single “Winona Ryder” qu’ils joueront d’ailleurs ce soir ainsi qu’un titre inédit intitulé “Troublemaker“. Ryan Hennessy (chant) annonce à la fin du concert que le groupe sera présent dans uns des halls de Bercy afin de rencontrer les fans et c’est tout à leur honneur! En espérant pour eux qu’ils repassent bien vite en France pour un set plus long car à la vue de leurs sourires ravis, ils ont beaucoup aimé Paris.

L’attente paraît interminable mais tout à coup les lumières s’éteignent et la scène s’illumine, ça y’est ils arrivent enfin! Les frangins Jonas arrivent du plafond sur une plateforme accompagnés par de la pyrotechnie pour commencer “Rollercoaster“! Leur énergie est extrêmement communicative et ça danse et chante dans les gradins comme jamais (ou comme jaja ça dépend comment on voit les choses). Joe, littéralement au bord des larmes , peine à finir ce morceau mais il sera vite réconforté par une étreinte de Kevin, l’aîné des trois frères. A la fin de ce premier morceau, le trio fait face à son public comme pour s’imprégner de l’énergie des cris déployés.

Les nouveaux morceaux sont bien évidemment mis à l’honneur ce soir comme “Only Human” ou “What A Man Gonna Do“, et déjà que j’aimais énormément ces deux titres mais alors la version live est dantesque, le public est toujours en liesse de mon côté, ça danse et ça chante avec le sourire que demander de plus?

Comeback” et “Used To Be” sont interprétés par Kevin au piano et prouve encore que les JB savent faire des bonnes ballades qui arracherait des larmes même aux plus durs d’entre nous! Les musiciens qui accompagnent les frangins subliment le tout en apportant de nouveaux arrangements pour les versions lives.

Le show est un pur show à l’américaine, tout est chorégraphié, millimétré… au détail près! La communication avec le public n’a pas l’air d’être le point fort du trio tant les interactions paraissent minimes mais elles sont quand même présentes. Le show est vraiment top, les gars ont mis les petits plats dans les grands : Pyrotechnie, écrans géants qui diffusent des vidéos les mettant en scène avec leur famille, petite scène au plus près des fans (scène qu’ils rejoignent en traversant la fosse par une allée), ballons…bref c’est sympa et c’est la pure éclate (comme disent les jeun’s).

Il est temps pour les JB de rejoindre la petite scène et une fois arrivés là-bas, Kevin distribue des shots avant que Nick ne prenne la parole pour faire le bilan de cette tournée qui prend fin ce soir à Paris après 90 concerts et le bilan de cette année également, sortez les mouchoirs, c’est le moment émotion!

Il est maintenant temps que chacun présente ses projets solos au public français! Le trio interprétera donc “Jealous” de Nick, puis “Cake By The Ocean” de DNCE, groupe dont Joe est le chanteur.

Pour cette tournée, ils présentent bien sûr leur dernier album en date “Hapiness Begins” mais ils n’oublient pour autant pas leurs premiers titres : “That’s Just The Way We Roll“, “Fly With Me“, “When You Look Me In The Eyes” ou encore “Gotta Find You” (Team Camp Rock, levez la main on vous voit!) sont joués avant que le groupe n’enchaîne sur un medley incluant “Mandy“, “Paranoid“, “Got Me Going Crazy“, “Play My Music“, “World War III“, “Hold On” et “Tonight“. Ils continuent de nous régaler par la suite avec d’anciens titres à savoir “Lovebug” et “Year 3000” chanson bien connue d’un autre trio, Busted.

On sent que la fin du set approche et pour le rappel, les frangins reviennent sous les feux des projecteurs (et la chaleur des flammes) pour “Burnin’Up“. Et la tournée s’achèvera donc avec le titre “Sucker” qui finit de faire danser la fosse et les gradins avant que les Jonas ne quittent la scène sous les acclamations des fans, j’aurais presque verser une larme de voir ce rêve d’enfant/d’ado se réaliser enfin même si comme l’a si bien dit NickLe bonheur continue“…Alors les gars, see you soon 😉

Après 10 ans d’absence, les Jonas Brothers ont réussi leur grand retour, le prochain album promet d’être beau et on ne peut que leur souhaiter le meilleur pour la suite! Et nous on sera toujours là…

Happiness Continue“…

Jonas Brothers Setlist AccorHotels Arena, Paris, France 2020, Happiness Begins

Merci à Live Nation France pour l’accréditation ainsi qu’à l’Accor Hotel Arena pour leur accueil et pour avoir rendue la date possible.

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *