Annisokay : Live Stream – 28 Mars 2021

 

Le groupe Annisokay a joué sur scène, ce dimanche 28 mars 2021, afin de retransmettre le concert en direct dans un live stream, à destination du monde entier.

De gros moyens ont été mis en œuvre pour avoir de belles images en HD dynamiques, de super lumières et une salle totalement privatisée pour l’occasion. De nombreux cameraman ont gravité autour des membres du groupe pendant toute la durée du concert, permettant de se sentir au plus proche du groupe pendant qu’ils jouaient. La qualité du son était au rendez-vous, on entendait parfaitement les voix sur les instruments et toutes les mélodies sans aucun souci. Peut-être que les éléments électroniques pré-enregistrés étaient un peu faibles, mais largement suffisants.

 

 

Le groupe a débuté avec Like a Parasite, montrant d’emblée la puissance en live des screams de Rudi et de leur dernier album, Aurora. Enchaînant sur What’s Wrong, il prouve également qu’il n’a rien à envier à Dave et qu’il a totalement sa place dans le groupe. Les garçons blaguent beaucoup sur la situation entre chaque morceau, parlant aux caméras comme ils se seraient adressés à leur public, ironisant sur le fait qu’il s’agit probablement du concert avec la plus grande audience qu’ils n’aient jamais faits, étant donné que des personnes du monde entier ont pu rejoindre l’évènement. Ils conseillent par ailleurs de monter le volume très fort, pour pouvoir s’amuser comme si l’on était dans la salle avec eux.

Bonfire of the Millennials est bien plus puissante en live qu’en studio, ce qui permet d’apprécier encore plus ce morceau, surtout que les performances vocales de Christoph se sont beaucoup améliorées avec le temps. Suivent ensuite Good Stories et Unaware de leur précédent album Arms. Les chanteurs vont réaliser quelques petites variantes sur ces chansons ce qui permet de les apprécier davantage que les versions studio. Blind Lane s’introduit avec une longue et nouvelle intro qui permet de s’immerger dans le morceau.

 

 

Vient ensuite le moment de jouer à nouveau des chansons d’Aurora, qu’ils n’ont jamais eu l’occasion d’essayer en live auparavant. Rudi précise que peu importe où l’on regarde le show, même dans un lit ou sur des toilettes, c’est le moment de bouger et danser. Under Your Tatoos est extrêmement puissante en live, ainsi que The Cocaines Got Your Tongue où le rap est très bien exécuté pour une première. Le groupe est assez amusant sur scène – ils posent des questions au public et s’imaginent des réponses qu’ils ne peuvent pas entendre en retour. Ils ont l’air de bien s’amuser, et le plaisir est partagé dans l’audience.

Après Fully Automatic, le groupe va jouer leur reprise de Bring Me The Horizon, Nihilist Blues, qui envoie autant que les autres morceaux en live. Même s’il est difficile de se faire au silence pensant entre chaque morceaux, le groupe réussit tout de même à créer une ambiance chaleureuse en se parlant beaucoup entre eux et à leur public « invisible ». Les plans larges montrant une salle vide sont assez déstabilisants. Après avoir remercié toute l’équipe technique et demandé à chacun de penser à toute l’industrie de la musique, impactée par la situation sanitaire actuelle, le groupe enchaîne avec Sea of Trees. Avec le thème de la chanson, il s’agit aussi de penser à tous ceux qui traversent une période difficile à cause des confinements et autres évènements actuels.

 

       

 

Face the Fact s’enchaîne pour revenir à l’album tendance du moment, avant de faire place à Sky. Chanson la plus ancienne qui sera jouée ce soir, le groupe demande à tout le monde de faire un wall of death avec n’importe qui (ou n’importe quoi) qui se trouve autour de nous, même si c’est assez compliqué, histoire de s’amuser et de mettre de l’ambiance. Pendant le morceau, deux personnes de l’équipe technique vont être filmés en train de simuler un wall of death l’un contre l’autre, faisant rire le groupe sur scène.

Faisant suite à Coma Blue, la bande va terminer le set par STFU, chanson emblématique qui avait annoncé leur nouvel album. Avec un très bon rythme et des chants puissants, il permet de faire bouger tout le monde une dernière fois avant que le groupe ne quitte la scène, après de rapides remerciements à tous les spectateurs.

Au total, le groupe aura joué 15 chansons en un peu plus d’une heure. Cela passe malheureusement beaucoup plus vite sans public pour interagir avec les musiciens.
Le live est disponible en replay pendant 72h, et il est encore possible d’en acheter l’accès sur leur site officiel jusqu’au 30 mars, à 18h.

 

Setlist :

1- Like A Parasite
2- What’s Wrong
3- Bonfire Of The Millennials
4- Good Stories
5- Unaware
6- Blind Lane
7- Under Your Tatoos
8- The Cocaines Got Your Tongue
9- Fully Automatic
10- Nihilist Blues (Bring Me The Horizon cover)
11- Sea Of Trees
12- Face The Facts
13- Sky
14- Coma Blue
15- STFU

 

Margot Patry

En général, j'étudie les Sciences, mais des fois j'écoute de la musique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *