Eyes Wide Open – Through Life And Death

Eyes Wide Open fête ses 10 ans de carrière cette année, pour cette occasion le groupe a sorti un nouvel album intitulé Through Life And Death le 12 novembre 2021 et produit par le label Arising Empire.

Pour commencer ce voyage à travers l’univers du groupe World on Fire, une introduction courte et instrumentale pour commencer en douceur.

Ensuite Devastation, qui s’enchaine tellement bien avec le morceau précédent que je n’ai pas remarqué tout de suite que l’on avait changé de titre. Que dire, à part que ce morceaux est juste une petite pépite, le refrain et la mélodie sont en osmose.

Pour la suite Fallout (rien à voir avec le jeu du même nom), un son équivalent au précédent, simple et efficace.

Burn ‘Em qui débute avec un chœur vraiment intéressant qui attire tout de suite l’attention, la suite de la chanson donne des envies de révolte et de pyromanie. un rythme entêtant dont on va se souvenir longtemps.

Serait-ce déjà la fin des temps avec End Of Days ? Que Nenni ! Bien au contraire car Eyes Wide Open nous offre une performance hors du commun avec une mélodie à l’aspect plus sombre qu’au départ. Mais c’est sans compter sur le break qui nous permet d’entendre beaucoup plus et mieux la voix du chanteur Erik Engstrand.

Continuons avec le titre éponyme de cet opus dont j’attends beaucoup… Et je ne suis pas déçue du tout car il me surprend même avec un chant screamé assez grave à la limite du parlé. Toujours le refrain qui reste en tête et c’est très loin d’être déplaisant.

Nous avons passé la moitié de l’album et Eraser va peut-être effacer les autres chansons de votre mémoire. Dans tous les cas cette chanson fait le taff et ressemble plus a une ballade rock mais c’est fort agréable.

Brother est légèrement en dessous des autres dû notamment en grande partie au couplet qui ne colle pas vraiment à la mélodie. Le reste n’en reste pas moins cool.

Wildfire est plus lente en terme de rythmique et ne change pas beaucoup plus du reste de l’album. Le solo est vraiment très cool. Ce morceau pourrait être un thème pour une entrée dans le monde de la WWE.

Les échos serait arrivés à leurs oreilles pour Echoes qui remonte vraiment et drastiquement le niveau en proposant un morceau à la hauteur des premiers titre de cet opus, rapide brut sans trop l’être et qui donnent envie de headbanger.

Avant – dernier titre Where Death Meets Paradise qui permet de se reposer les oreilles et me fait penser à du 30 Seconds To Mars. Un morceau très agréable à écouter et à ressentir.

Pour conclure cet album Bridge To The Future qui apporte une douceur insoupçonnée pendant 51 secondes. Une magnifique mélodie à la guitare qui en fera succomber de nombreux.

Eyes Wide Open a sorti un très bon album composé en deux parties, la première du début jusqu’au titre éponyme qui est plus dans le côté sombre du Metal et la deuxième qui est plus destinée aux néophytes du genre. Un album qui pourrait plaire à de nombreuses personness.

 

Tracklist :

World On Fire

Devastation

Fallout

Burn’Em

End Of Days

Through Life And Death

Eraser

Brother

Wildfire

Echoes

Where Death Meets Paradise

Bridge To The Future

Tiffany

25 ans, Passionné de jeux vidéo, de tatouage et de métal, Pop Culture. Groupe favoris : Amaranthe, Iron Maiden, AC/DC, et d'autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *