Hell’oween Fest @Théâtre Geoffroy Martel, Saintes (31 Octobre & 1-2 Novembre 2019)

Les 31 Octobre, 1 et 2 Novembre 2019, la Charente-Maritime accueillera une nouvelle fois, le Hell’oween Fest. Au programme de leur 10ème édition, le festival de musique metal a prévu les choses en grand. De nombreux groupes régionaux, nationaux et internationaux viendront mettre le feu ! Saintes, tu n’es pas prêt…

Pour les 10 ans de l’événement, le festival a décidé de préparer une édition aux petits oignons pour ravir les amateurs de musiques extrêmes… Pour 2019, petit changement pour leur incontournable date warm-up. Habituellement programmée le dernier week-end de Septembre dans la Chapelle Chavagne ; cette année, la warm-up se fera le Jeudi 31 Octobre, permettant ainsi aux festivaliers de profiter de 3 jours consécutifs de festival.

Petite présentation jour par jour, de ce qui vous attend pendant ce week-end :

Jeudi 31 Octobre :

Pour cette première journée, qui sera la soirée introductive du festival, les organisateurs ont décidé de mettre en lumière la scène locale ; en proposant à ses festivaliers de retrouver Born Criminal, Witty Alley, Exhaurio et Mewt… Mais également, le groupe Siberian Meat Grinder mis en avant comme étant la surprise pour cette 10ème édition.

Pour ceux qui ne connaissent pas la tête d’affiche :

Siberian Meat Grinder est un groupe de hardcore/metal russe qui se présente comme étant un poids-lourd du ghetto sibérien. Le groupe mélange plusieurs courants de musique : comme le thrash metal, le power metal, le black metal, le hardcore-punk ou encore le hip-hop… Vous les avez peut être déjà vus, puisqu’ils ont partagé la scène aux cotés de Agnostic Front, Deez Nuts, Napalm Death ou encore Slayer et Obituary ; mais également dans des festivals européens comme le Resurection Fest ou l’Xtreme Fest.

La soirée sera en entrée libre. Késako ? Cela signifie que les participants pourront donner la somme d’argent qu’ils souhaitent pour pouvoir accéder aux concerts ; c’est une façon de soutenir les groupes, mais aussi le festival qui organise cet événement.

Vendredi 1er Novembre :

Pour cette première journée de festival à proprement parler, la soirée sera placée sous le signe du death et black metal ; en effet, on pourra notamment retrouver Mithridatic, Disowning, Gorgon et Oppres; mais également, Evil Invaders.

Pour ceux qui ne connaissent pas la tête d’affiche :

Evil Invaders, est un groupe de speed metal belge formé en 2007, avec comme line-up Joe (chanteur et guitariste), Max Mayhem (guitare), Joeri Van De Schoot (bassiste) et Senne Jacobs (batteur). Les quatre belges qui sont de grands fan de metal s’efforcent de faire renaître le style speed/thrash metal des années 80, à travers leur groupe ; ils n’ont rien inventé mais leur talent réside dans la transmission de leur énergie et dans la composition : des riffs carnassiers, des solos inspirés, des passages mélodiques, des gangs vocaux… Il seront la tête d’affiche de cette 10ème édition, et ça va jumper dans tous les sens !

Gorgon est un groupe de black metal du Sud de la France formé en 1991, par le chanteur et guitariste Chris. Le groupe s’est déjà produit aux cotés de Exulceration, No Return, Mercyless ou encore Samaël… Sur leur cinquième album « The Veil of Darkness » sorti en Janvier dernier sur le label Osmose Productions, on peut notamment retrouver en guest le chanteur italien de Cadaveria, ainsi que Hreidmarr et Jon de B.M.H. C’est après plus de 18 ans d’absence que le groupe remontra sur scène, à l’occasion du Hell’oween Fest.

Oppress est un groupe de fusion créé en 2015, par la rencontre de 2 bassistes, d’un batteur et d’un chanteur. Le groupe qui a pour influences Infectious Grooves, Primus et Candiria ; cherche à mélanger un groove-fusion à divers courant metal : un melting-pot réussi pour ces angoumoisins… Ils sont également l’un des deux groupes ayant gagné le tremplin, des 3 et 4 Mai derniers.

Samedi 2 Novembre :

Pour la dernière journée du festival, la soirée sera composée de plusieurs styles de musique : il y aura du heavy metal, du grind, du black/death metal ; avec la présence de Lonewolf, Sublime Cadaveric Decomposition, Light Goes Down, Moonreich. Mais également, en « tête d’affiche clôture » de 3 jours de musiques extrêmes : le groupe polonais Hate.

Pour ceux qui ne connaissent pas la tête d’affiche :

Hate est un groupe de death metal polonais, créé en 1992. À l’origine, le groupe s’appelait Infected puis Somuchhate dans lesquels, ils jouaient du thrash metal sans bassiste. Aujourd’hui, avec la sortie de leurs deux derniers albums « Tremendum » (2017) et « Auric Gates of Veles » (2019), le groupe s’oriente plutôt vers un black metal sombre et atmosphérique. Leur style, autant que leur line-up a été très instable : mais c’est bien Pavulon (batterie), Domin (guitare), Atf Sinner (guitare et chant) et Apeiron (basse) qui mettront le feu à la scène…

Moonreich, est un groupe de black metal français qui à sa formation, en 2008 était un projet solo porté par le guitariste Weddir. Celui-ci a composé le premier EP du groupe seul ; puis a décidé de rechercher des musiciens en 2010, pour pouvoir se produire sur scène. Le dernier album de Moonreich, « Pillars of Detest » sorti en Septembre 2015 sur le label Les Acteurs de l’Ombre, allie un black metal froid et rapide avec des notes de doom, des rythme progressifs et une ambiance bestiale.

En plus des concerts, le festival mettra en place une tombola, le Jeudi, avec la possibilité de gagner un certain nombre de lots, mais également un pass 2 jours pour le Hell’oween Fest 2019. Mais il organisera aussi diverses activités, tout au long du week-end. L’idée a été lancée, il y aura peut être un concours de lancer de gods ventouses, le Vendredi pendant les Hell’ympiades ; alors venez équipés, et surtout, entraînez-vous sérieusement…

Restauration :

Le festival propose une restauration sur place. Des formules « faites maison », avec des produits frais et locaux, réalisées par des professionnels de la restauration ; des mêts qui ravivront les papilles des carnivores, et des végétariens…

Buvette :

Le festival propose également des boissons soft et houblonnées. Des bières provenant de brasseries locales ; vous aurez donc, la possibilité de de goûter, des bières de La Débauche, de La Chamoise, et du BOC 17…

Hébergement :

Le festival n’a pas de camping ; mais l’Auberge de Jeunesse se trouve à 200m du Théâtre Geoffroy Martel : la possibilité de passer directement des concerts au lit, en un temps record… De plus, avec la présentation de votre billet Hell’oween Fest, vous avez accès à la formule « festivalier » : elle permet d’obtenir un tarif préférentiel pour la nuit dans l’Auberge (petit-déjeuner compris).

Alors, préparez-vous à cet événement ; et rendez-vous dès le 31 Octobre pour headbanger sauvagement pendant 3 jours !

Lien billetterie: https://helloweenfestival.com/billetterie/

En remerciant Mike pour les informations apportées qui ont permis l’écriture de cet article…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *