Ten56. – Downer Part. 1

Ten 56. c’est le nouveau projet d’Aaaron Matts (ex-Betraying the Martyrs) et des certains des membres de Novelist, d’Uneven Structure ainsi que de Kadinja. Ce projet est décrit comme une nouvelle définition du Heavy Malsain. Cet EP est disponible chez Out Of Line Music.

En écoutant Exit Bag, on se rend vite compte qu’il y a quelques similarités avec Betraying The Martyrs. L’ensemble est violent, rapide et on comprend rapidement l’appellation “heavy malsain”. Le chant est très changeant, il se passe toujours quelque chose car ça éclate de tous les côtés. Un titre étrange et qui joue sur divers styles musicaux. On continue avec Diazepam et son ambiance très différente. On part sur quelque chose de très lourd et de moins rapide que le titre précédent, sans être tout à fait lent et annonciateur de breakdown. On ne sait pas à quoi s’attendre et un sentiment proche de l’inconfort s’installerait presque. La violence vient progressivement et on ne peut que noter la prouesse vocale d’Aaron, rendant ce titre mémorable. Arrive le titre de Shitspitter qui est certainement mon coup de cœur de l’EP. Ici, on diminue la violence de quelques niveaux et on va jouer avec diverses sonorités empruntées à d’autre styles musicaux. Original et totalement déconcertant à la première écoute. Le rythme est beaucoup plus rapide ici et on se rapproche dangereusement du metalcore. La dernière minute nous réserve une explosion de sonorité, de rapidité et on ne sait plus où donner la tête. Un morceau qui, à mes yeux, résume parfaitement l’identité et l’idée derrière Ten56.

Sick Dog nous plonge dans une autre ambiance à nouveau mais garde ce côté assez malsain avec quelques touches propre au style de King 810. L’instrumental reste assez calme alors que la violence provient uniquement du chant. Des sonorités autres, comme de nombreux bip non sans rappeler les hôpitaux, aide à rendre l’atmosphère aussi dérangeante. Un titre qui nous marque et qui ne donne pas forcément envie d’y revenir de sitôt ! Boy annonce la couleur dès le début avec ses guitares saturées et sa batterie qui tabasse comme jamais. Le chant vient renforcer le tout et le morceau monte de seconde en seconde, jusqu’à exploser, mélangeant brutalité et rapidité, de quoi faire bouger les fosses comme il se doit. Quelques sonorité électro viennent ponctuer la fin du morceau, laissant un peu de répit. Kimo vient clôturer ce premier EP. Un morceau a l’introduction mettant en avant le combo batterie / chant et qui résume parfaitement l’identité du groupe. C’est lent, c’est toujours plus lourd et on s’en prend plein la face. La dernière minute atteint des sommets et vient parfaitement mettre un point final à notre écoute.

Ten 56. nous présente son premier EP et il donne le ton. On ne sait pas où donner de la tête face à toute cette lourdeur, rapidité, ce chant maitrisé et qui alterne diverses techniques. Je pense que le groupe a tout pour monter et faire éclater les fosses. Et pour en savoir plus sur le projet, l’interview est juste ici.

 

Tracklist : 

Exit Bag
Diazepam
Shitspitter
Sick Dog
Boy
Kimo

Gloomy

Passionnée par le poulet curry, la pizza et de temps en temps la musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *