Rãgarãja + Spheres + Under The Black Shores @ Le Bus Palladium, 1er Novembre 2019

Les français de Rãgarãja viennent faire la release party de leur album “Egosphere”, sorti via Ellie Promotion et distribué par Season Of Mist, en ce jour férié. Ils ont choisi le Bus Palladium pour ce concert, et afin que cette soirée soit complète, invité Spheres et Under The Black Shores à partager la scène avec eux.

Le concert commence avec Under The Black Shores qui arrive sur une intro très bien éclairée et sonorisée, annonçant immédiatement la couleur. Dès le premier titre le groupe envoie un son bien lourd avec deux chanteurs qui donnent de la voix et se partagent efficacement les parties vocales. En terme d’instrus on est sur de la puissance et de la technique enrobée de gros breakdowns qui prennent aux tripes. Les lumières du Bus Palladium habillent parfaitement le show et on reste scotchés devant le talent du groupe. Ils nous joueront d’ailleurs leur prochain single qui n’annonce que du bon pour la suite.

Après 40 minutes de set le groupe annonce les deux derniers morceaux dont une reprise de “Take On Me” qui n’a rien à voir avec l’originale de A-Ha! Une très belle manière de clôturer une prestation très réussie.

Spheres vont ensuite calmer le jeu un peu, avec leur musique qui donne plus dans le métal progressif. Si certains accueillent directement le groupe à bras ouverts, d’autres, et cela peut se comprendre, seront surpris de ce choix entre les deux autres groupes de la soirée. Ne se laissant pas démonter pour autant, ils nous propose pendant plus d’une demi-heure une musique plus planante que celle du groupe précédent mais qui n’en reste pas moins d’excellente facture.

La talent est là et la formation nous propose les titres de son album ‘Iono” sorti cette année. Le public, au fur et à mesure des morceaux participe d’avantage et entre doucement mais surement dans l’univers proposé par Spheres. Tout comme le premier groupe, le temps de set leur permet de jouer un nombre de morceaux assez conséquent, donnant ainsi une bonne idée de leur discographie déjà disponible. On sent clairement un fort potentiel dans ce groupe, qui, après une quarantaine de minutes quittera la scène sous les applaudissements pour laisser la place à la tête d’affiche de la soirée.

 

Il est enfin l’heure d’accueillir Rãgarãja ! Et surtout d’entendre pour la première fois les titres de “Egosphere” en live! On peut vous dire que d’entrée le groupe a mis tout le monde d’accord! La puissance délivrée dès le premier morceau est dantesque! Euryale au chant nous montre qu’il n’a rien à envier aux artistes plus connus et délivre un scream assez fou qui nous retourne totalement. Léo (batterie), Fabien (basse) et les deux guitaristes, Stanislas et Chris ne sont pas en reste présentant un djent plus qu’appréciable. Le petit plus qu’offre Rãgarãja est sans conteste que l’intégralité des textes est en français. Cette distinction qui fait déjà la différence sur “Egosphere” prend tout de suite ici une autre dimension. On se rend très vite compte que le message des morceaux passe très très bien et que les paroles de titres tels que “Chrysalide” rentrent bien plus facilement en tête. Le public venu en masse pour soutenir le groupe bouge tout en reprenant déjà les refrains en choeur. On sent que chacun des membres savoure cette première expérience live depuis la sortie de l’album et que la réception par le public est une évidence.

Après un set bien trop court à nos yeux, le groupe quitte enfin la scène, fortement applaudi et pleins de belles promesses. Parce qu’il est évident qu’après ce concert, seules de belles choses peuvent leur arriver.Effectivement ce sera le cas, puisque quelques jours plus tard, ils annonceront avoir gagné un concours leur permettant de jouer en première partie du concert parisien de Sidilarsen le 23 Novembre prochain à La Maroquinerie! Autant dire que nous serons présents avec joie et qu’on leur souhaite le meilleur. Une superbe soirée donc, offerte par trois groupes français qui aura montré que le soutien à la scène locale existe bel et bien. Et qu’il peut tout à fait rivaliser, même face à des poids lourds de la scène métal qui jouaient dans d’autres salles le même soir. Rãgarãja ont démontré qu’il faut les suivre de très très près et on ne peut qu’appuyer ce conseil. N’oubliez pas de jeter une oreille attentive à “Egosphère” vous serez surpris.

 

Merci à Elodie pour les accréditations, à Ellie Promotion pour l’organisation de cette date et au Bus Palladium pour l’accueil de cette soirée.

VictorDW

J'écoute de la musique toute la journée et vous m'avez déjà sûrement croisé à des concerts. Oui vous l'aurez compris je suis un grand fan de Musique, j'écoute majoritairement du rock et métal (tous genres confondus) mais aussi un peu de rap, de classique et de chanson. Mon autre passion se tourne vers le cinéma et les séries en particulier les oeuvres tournant vers les mondes de l'imaginaire et la SF. Mais les films d'auteurs c'est bien aussi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *