Of Mice And Men – Timeless

Of Mice And Men reviennent en ce début d’année avec un EP, Timeless, de trois titres. Aaron Pauley, le frontman / bassiste à laissé sous entendre que deux autres EP arriveront tout au long de l’année, ce qui explique qu’ils ne proposent pas un album. Écrit avant le premier confinement, le groupe s’est inspiré de ce qu’allait devenir le monde après cette crise. L’artwork est réalisé par Derek Hess et le clip d’Obsolete s’en inspire pleinement. Disponible dès le 26 février, via SharpTone Records, le nouveau label du groupe.

Derrière Timeless se cache un sens profond. Par ce titre, Of Mice And Men ont voulut faire passer un message, celui de se rendre compte que l’on ne dure pas éternellement et que c’est en prenant conscience de cela que notre vie change radicalement. Le morceau commence doucement, on a le sentiment de flotter, d’être dans un petit nuage mais très vite, l’instrumental explose et tout s’accéléré. Le chant clair contraste clairement et il est parfaitement maîtrisé comme toujours avec le groupe. Dès la première écoute, on sait que ce morceau va faire très mal en live. J’aime beaucoup l’alternance entre moment explosif, pleins d’énergie et ceux plus calme où on s’axe vraiment sur la voix et ce côté planant, du début, qui refait surface.

“Like silhouеttes on celluloid, we’re timeless but oh so impermanent […]
(Oh, so impermanent) But I swear to God that we’re timeless”

Le deuxième morceau, Obsolete, s’inspire pleinement de la crise que nous vivons actuellement. Cela questionne l’homme et a quel point celui-ci est à l’épreuve du temps et suppose aussi que nous ne somme pas prête face à cette épreuve. L’Homme est-il vraiment prêt à affronter son avenir ? Et de quelle façon ? Après l’impermanence, on parle de l’obsolescence de la vie humaine. Fini la délicatesse au moment de l’introduction, ici on rentre dans le violent dès les premières secondes. C’est lourd, c’est rapide, ça s’annonce comme un très bon morceau. Radicalement différent de Timeless, on sent que c’est un thème plus dur qui est abordé et malgré les moments en chant clair, on ne prend pas une seconde pour se reposer, au milieu de la tornade OM&M. Un vrai bijou qui se cache au cœur de cet EP !

“And I’m afraid of what’s in store for me, becoming obsolete.[…]
And while the world just slowly turns, I fade like fog into the sea, while the mighty galleon burns around me, I slowly start to sink.”

On termine cet EP avec Anchor. Un titre qui garde un schéma similaire aux deux précédents. On a cette introduction atmosphérique, planante, mais de courte durée. Ça évolue rapidement pour mettre à l’honneur la voix, qui semble modifiée et résonner, un effet étrange et qui n’apporte pas grand chose au titre. Les scream sont moins présents et on les apprécie plus. L’alternance avec des moments calmes est toujours bien présent et cela donne un rythme intéressant.

Timeless est un EP digne d’Of Mice & Men. On retrouve leur style, leur identité. Des morceaux qui restent similaires de par leur schéma mais qui se détache de par les sujets traités. Le côté atmosphérique me plait beaucoup et j’espère le revoir dans les prochains titres ! De bon titres qui plairont aux fans et qui vont faire un ravage en live !

 

Tracklist :

Timeless
Obsolete
Anchor

Gloomy

Passionnée par le poulet curry, la pizza et de temps en temps la musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *