Memphis May Fire – Remade in Misery

Les américains de Memphis May Fire reviennent avec un nouvel album : Remade in Misery. Ce dernier est décrit comme marquant une nouvelle ère pour le groupe, par le leader Matty Mullins. Une façon pour eux de redécouvrir qui ils sont a travers le groupe. L’albumest disponible via Rise Records depuis le 3 juin.

On ne perd pas de temps avec Blood & Water car le groupe envoie dès la fin de l’introduction portée électro. Le refrain, en chant clair, ralentit à peine la machine. Le groupe ne nous laisse pas une seconde de répit et c’est clairement la meilleure façon d’ouvrir cet album ! On reste dans la même idée avec Bleed Me Dry. Le chant clair est globalement plus présent et le refrain plus aérien, avant de retomber bien lourdement par le couplet suivant. Ca regorge d’énergie et prédit un album explosif ! Une rupture va avoir lieu avec Somebody. Son introduction mélangeant électro et alarme, fait place à quelque chose de plus calme et surtout plus lent. On y retrouve quelques chœurs et des passages plus pop, qui rende ce titre plus accessible.

« If I’ve learned anything, it’s that everybody’s fake
No one means what they say. Just pick a side for heaven’s sake »

Dans Death Inside Of Me, on retrouve un petit côté Papa Roach assez sympathique. On s’approche d’un chant rapé, c’est lourd et l’instrumental fait très haché. C’est le refrain qui vent briser la dynamique avec du pur chant clair. Entre l’instrumentalité qui déboîte totalement, la diversité de sonorité et la dernière minute qui rajoute encore une couche, on est sur un titre qui va détruire pas mal de fosse. The American Dream est un morceau plein d’énergie, renforcé par des petites touches électro et par un rythme rapide. Les scream se font un peu plus rare mais cela n’est pas plus mal. Le refrain renforce l’énergie global et le rythme qui ne laisse aucun répit à nouveau. On continue avec Your Turn et son alternance entre la mise en avant du chant, puis des instruments. Un morceau qui reste assez linéaire mais qui fait clairement le travail.

Make Believe est un titre en deux temps. On est sur quelque chose d’assez calme et de doux, ponctué d’une instru électro. C’est le refrain qui vient donner un grand coup de pied dans tout ça et faire éclater la chose, notamment avec un instrumental qui pousse bien. Le chant se préserve et les scream ne seront pas de la partie ce coup-ci. L’introduction de Misery met en avant la guitare. On retrouve à nouveau ce petit côté Papa Roach et le côté rap. On est sur une ambiance tout autre et plus lente que les morceaux précédents. Mais tout va subitement changé et on se retrouve nez à nez avec le plus gros scream de l’album ! Left For Dead est l’un des titres que j’ai le plus fait tourner dans ma playlist. Ce morceau représente parfaitement ce que fait le groupe, ça tabasse, ça hurle et le chant clair vient calmer le jeu.

« All the signs I missed led me straight to this. Everything I ever wanted, but you don’t exist
Now I can’t forget all that I regret. You pulled me in, pushed me out, now I’m left for dead »

On approche de la fin et c’est Only Human qui nous propose un featuring avec AJ Channer de Fire From The Gods. C’est clairement le genre de feat qui fonctionne totalement. On rentre directement dans le lard avec la voix grave et hurlé de AJ. C’est le chant de Matty qui vient rafraîchir et adoucir le tout. Les deux voix se marient parfaitement et donne un excellent titre. Percutant, brutal par moment avec des bons scream, c’est un des titres marquants de ce nouvel album. C’est The Fight Within qui vient sonner la fin de Remade in Misery. J’ai d’abord eu du mal à reconnaître le groupe. On nous présente quelque chose de différent : c’est très calme, on retrouve de l’électro mais c’est surtout la voix qui est mise en avant. Le groupe nous laisse quitter cet album tout en douceur.

Remade in Misery est un très bon album. Je ne m’attendais pas à moins de la part du groupe, c’est plein d’énergie, de riff qui déboîte et un chant toujours aussi maîtrisé. Le featuring avec AJ Channer apporte beaucoup à l’ensemble et on note quelques petits risques de prit. Hâte de retrouver le groupe en Europe !

 

Tracklist : 

Blood & Water
Bleed Me Dry
Somebody
Death Inside Of Me
The American Dream
Your Turn
Make Believe
Misery
Left For Dead
Only Human
The Fight Within

Gloomy

Passionnée par le poulet curry, la pizza et de temps en temps la musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.