Love & Death : Perfectly Preserved

Love And Death est le projet du guitariste Brian “Head” Welch du groupe Korn où on le découvre cette fois-ci en tant que chanteur.Le bassiste est également une figure connue puisqu’il s’agit de Jasen Rauch (Breaking Benjamin). Perfectly Preserved est le deuxième album du groupe après Between Here And Lost sorti en 2013.

Infamy est un titre court qui sert plus d’introduction qu’autre chose. C’est un morceau très doux joué uniquement au clavier et plein de suspens pour la suite à venir.

Tragedy est donc le premier véritable titre de cet album et que dire à part que c’est une merveille? Head nous démontre ici clairement ses talents de vocaliste aidé sur les notes plus aigües par JR Bareis (guitariste). L’habituel guitariste nous dévoile un chant clair de toute beauté mais ne vous inquiétez pas l’influence de Korn est très présente sur ce titre (comme sur beaucoup d’autres dans la suite).

Down a été choisi par le groupe pour teaser cet album et c’est là un excellent choix. Ce titre est une brillante démonstration de la fusion entre Korn et Breaking Benjamin. Cette chanson est le parfait exemple de morceaux traitant d’Amour mais à la fois également de Mort.

Le morceau suivant est comment dire un peu WTF? puisqu’il s’agit d’une cover d’un titre bien connu de Justin Bieber à savoir Let Me Love You en featuring avec la très talentueuse Lacey Sturm (ancienne chanteuse de Flyleaf). Le batteur Isaiah Perez excelle derrière ses fûts sur cette reprise d’un titre Pop, et les riffs sont lourds à souhait, tout ce qu’on attend d’une reprise Metal de Justin Bieber, n’est ce pas? Lacey excelle comme à son habitude sur ce titre où elle apparaît presque exclusivement en duo avec JR Bareis mais accrochez-vous bien car Head finit par débarquer avec son chant guttural à la moitié du titre. Cette cover est très qualitative et amusante en même temps, écoutez-la en ayant l’esprit ouvert.

Death Of Us est très inspiré par Korn dans la partie instrumentale du début. Head se prête encore une fois à l’exercice du chant clair (vous n’entendrez jamais sa voix claire chez Korn et c’est bien dommage) même si JR brille ici clairement plus que sur les autres morceaux de l’album, il porte clairement le morceau à bout de bras et l’élève au rang d’un des meilleurs titres de l’album.

La deuxième moitié de l’album commence avec Slow Fire qui s’adresse directement aux fans de Korn tellement l’influence du groupe de Neo-Metal se ressent sur ce titre avant d’enchaîner sur The Hunter en duo avec Keith Wallen de Breaking Benjamin (tiens quelle surprise! A quand Jonathan Davis en featuring avec Head sur un titre?). J’ai l’impression que cette chronique sera redondante tant on peut comparer aisément Korn et Breaking Benjamin à une fusion parfaite pour Love And Death, une preuve supplémentaire avec ce titre.

Lo Lamento nous amène doucement mais sûrement vers la fin de l’album. Le morceau commence directement dans le vif du tranchant avec des riffs agressifs as fuck! Avant le retour du chant clair de Head en parfait contraste avec ses performances vocales du morceau précédent. Le groupe utilise une recette qui a fait largement ses preuves par le passé avec un refrain énergique à souhait et des couplets plus doux. Lo Lamento est uns des titres les plus mélodique de Perfectly Preserved. Le chant de JR colle carrément des frissons tant sa voix est superbement mise en valeur sur ce titre.

L’avant-dernier titre est Affliction, un titre très personnel pour Head puisqu’il traite de la dépendance que le musicien légendaire a bien connu, sujet notamment abordé dans ses livres (que je vais m’empresser de commander). Ce titre a un aspect très Nu-Metal sur lequel Head s’essaye au chant rappé que Jonathan Davis expérimente déjà au sein de Korn. Comme pour beaucoup de titres sur cet album, c’est un énième coup de coeur pour ma part.

Il est déjà temps pour Love And Death de clôturer ce très bel album avec le titre White Flag en duo avec Ryan Hayes (Righteous Vendetta). Ce titre vous aspirera une dernière fois dans l’univers de Love And Death car cette chanson est un véritable hymne. C’est le morceau de clôture parfait car elle nous démontre une dernière fois tout le talent du groupe et vous laisse sur un bon sentiment. Le morceau possède une tournure un peu lente mais se réveille vers la fin avec un chaos Nu-Metal cher au coeur de Head.

Si vous aimez Korn et Breaking Benjamin, jetez une oreille (ou deux) à l’album de Love And Death. En tant que grande fan de Korn, je n’avais jamais écouté ce projet de Head et découvre avec bonheur les talents de vocaliste du guitariste. Perfectly Preserved est mon immense coup de coeur de ce début d’annnée et j’espère ardemment voir Love And Death sur scène dès que la situation le permettra.

Tracklist :

01. Slow Fire
02. Infamy
03. Down
04. Death Of Us
05. Lo Lamento
06. The Hunter (feat. Keith Wallen)
07. Tragedy
08. Let Me Love You (feat. Lacey Sturm)
09. Affliction
10. White Flag (feat. Ryan Hayes)

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *