Lil Huddy : Teenage Heartbreak

Le premier album de Lil Huddy intitulé Teenage Heartbreak est sorti ce vendredi via Geffen Music. Après des singles plutôt prometteurs, que nous a réservé le jeune artiste pour ce premier opus?

Le premier titre est celui qui donne son nom à l’album Teenage Heartbreak. Un premier morceau dans cette vague de Pop-Punk moderne mise en avant par Machine Gun Kelly et suivit par tout un tas d’artistes après lui comme Jxdn par exemple, une bonne première introduction avec un texte très adolescent qui évoque dans tout les cas les peines de coeurs connues à cette période de la vie. Puis c’est le single America’s Sweetheart qui prend place, une balade mièvre à souhait où j’ai eu franchement l’impression que c’était une chanson faite pour mettre en avant le travail vocal du jeune chanteur malheureusement cette chanson est plate au possible et n’apporte aucune émotion, espérons que la suite soit meilleure…IDC remonte le niveau du single précédent, on retrouve un titre plus Pop-Punk énergique, une chanson un brin rebelle où Lil Huddy chante qu’il se fiche de tout sauf de la fille qu’il aime (encore une fois c’est mièvre as fuck mais ça s’écoute déjà plus que le titre précédent). Le single Partycrasher reste dans la même veine beaucoup plus rebelle au niveau du texte mais avec toujours une histoire d’amour en fond sur cette instru Pop-Punk et cette batterie que n’aurait pas reniée Travis Barker…En parlant de Travis Barker il est *Ô surprise* présent sur cet album sur le titre Don’t Freak Out avec également iann dior et Tyson Ritter (chanteur de The All American Rejects), le refrain et l’instrumental en général fait d’ailleurs foutrement penser au refrain du tube de TAAR à savoir Gives You Hell. Après un interlude sans intérêt (No More), Headlock un morceau un peu plus intéressant au niveau du chant quand à Lost Without You c’est une catastrophe, ce titre est ennuyeux au possible… The Eulogy Of You And Me était déjà mon coup de coeur dans les singles précédents et c’est probablement d’ailleurs mon seul coup de coeur sur cet album, le titre donne envie de faire la fête même si ça reste une éloge funèbre (Eulogy) avec tout les éléments présents dans le texte (voile noir, rose noire…) comment faire de quelque chose de négatif, quelque chose de positif? La recette est ici tout simplement! 21st Century Vampire est une éloge (plus ou moins) aux vampires du 21ème siècle, le single aurait pu être intéressant si la voix n’était pas aussi monotone tout comme le reste du morceau d’ailleurs (sauf peut-être le petit solo de guitare)… How It Ends est le final de Teenage Heartbreak est…DIEU MERCi! ça s’arrête enfin, le chant n’est vraiment pas bon et le morceau est comme beaucoup d’autres relativement ennuyant…

Soit c’est un premier album mais avec des singles quelque peu qualitatifs tels que The Eulogy Of You And Me, Partycrasher ou Don’t Freak Out, je m’attendais à beaucoup mieux, au final Lil Huddy livre ici un premier opus très inégal et relativement sans intérêt, c’est bien dommage!

 

 

Tracklist

Teenage Heartbreak
America’s Sweetheart
IDC
Partycrasher
Don’t Freak Out (Ft. ​iann dior, Travis Barker & Tyson Ritter)
No More (Interlude)
Headlock
Lost Without You
The Eulogy of You and Me
21st Century Vampire
How It Ends

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *