Hollywood Undead – New Empire Vol. 2

New Empire volume 1 et volume 2 sont vu comme un véritablement tournant par le groupe. Alors que le premier opus est sortit en début d’année, le second est disponible depuis le 4 décembre chez BMG Rights Management. Hollywood Undead voit ces albums comme une destruction, puis une reconstruction de la société, de notre monde. On peut y voir une fin, suivi d’un nouveau commencement. On trouve pas moins de six featuring (sur douze titres) ce qui s’explique par la crise sanitaire actuelle, c’est un moyen pour les groupes de se retrouver. Cette seconde partie va-t-elle être aussi bonne que la première, ça reste a voir.

L’album commence avec Medicate qui va directement nous plonger dans les années 90 avec un petit côté pop, assez surprenant et prouvant qu’ils peuvent changer de ce qu’ils font habituellement. Comin’ Thru The Stereo reste dans la même veine que le titre précédent. On a quelque chose de léger et de festif, c’est également l’arrivée du premier featuring de cet opus avec Hyro The Hero. Un début intéressant et des titres qui restent en tête mais c’est bien la suite qui nous intéresse. C’est Ghost Out qui va casser cette ambiance pour repartir sur quelque chose que maîtrise parfaitement Hollywood Undead : le rap old school. C’est un retour à leur début qui va ravir les fans de la première heure ! Après l’influence pop, c’est ce petit groovy bien connu qui prend place.

Coming Home nous rappelle le début de ce nouvel opus et va casser un peu le rythme des américains, tout en restant dans quelque chose d’assez cliché et de décevant.. Gonna Be Okay rattrape légèrement la chose avec un refrain bien tenu et dynamique. Monsters va clairement casser ce rythme en nous proposant quelque chose un peu original et inédit (pour New Empire Vol. 2 en tout cas) avec un rap retenu mais surtout mélodique. L’album se montre sur un jour meilleur avec la (première) reprise d’Idol en featuring avec Tech N9ne. Mais si ce titre vient casser la monotonie de ceux précédents, c’est parce qu’il appartient au Volume 1. Clairement un début d’album qui déçoit avec des choses qui ne semblent pas approfondies.

La fin de New Empire Vol. 2 s’annonce explosive ! Unholy nous fait replonger dans nos souvenirs, à la première heure d’Hollywood Undead mais sans pour autant prendre plus de risques que cela. Tout comme Worth It qui reste dans la même veine. Deux titres qui fonctionnent parfaitement mais j’aurai apprécié que les américains modifient quelques petites choses plutôt que de rester bien ancrer dans ce qu’ils savent parfaitement faire. Si Heart of a Champion vous dit quelque chose, vous avez totalement raison ! Le groupe nous offre un remix d’un titre présent sur New Empire Vol. 1 en y ajoutant deux guests de qualité de Papa Roach et de Ice Nine Kills, de quoi mettre le feu aux enceintes et certainement plus en live. Le remix en lui même n’apporte pas grand chose, c’est vraiment la présence du featuring qui ajoute une nouvelle dimension et donne un titre encore plus bon ! L’album se termine sur deux nouveaux remix mais ici c’est Idol qui est mis en avant, dans un premier temps avec la présence de GhØskid et la seconde avec Kurt 92. Deux morceaux qui apportent quelques petites choses en plus mais tout en restant assez similaires. C’est ce genre de featuring qui fonctionne beaucoup mieux en concert qu’en studio.

La première partie de New Empire était pétillante, pleine d’énergie et me donnait clairement envie de danser sur les tables et de chanter à m’en casser la voix. J’attendais a trouver quelque chose de similaire avec cette deuxième partie et je suis bien loin du compte. J’ai trouvé cet album fade, sans réelle énergie, sans la joie habituelle. Je me suis clairement ennuyée durant ma première écoute sauf sur les quelques remix vers la fin de l’album. Je reste assez mitigée sur l’idée du groupe alors que cela semblait bien ficelé, reste plus qu’à attendre de voir ça en live (même si le live 2.0 m’a un peu plus convaincue) pour me faire un avis final.

 

Medicate
Comin’ Thru The Stereo (featuring Hyro the Hero)
Ghost Out
Gonna Be Okay
Monsters (featuring Killstation)
Idol (featuring Tech N9ne)
Coming Home
Unholy
Worth It
Heart of a Champion (featuring Papa Roach & Ice Nine Kills)
Idol (featuring GhØstkid)
Idol (featuring Kurt 92)

Gloomy

Passionnée par le poulet curry, la pizza et de temps en temps la musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *