Entretien avec Skye Sweetnam (chant) – Sumo Cyco

Pour la sortie de leur nouvel album Initiation, j’ai pu poser quelques questions à Skye Sweetnam (chant) du groupe Sumo Cyco.[ENGLISH VERSION BELOW]

 

1/ Bonjour Skye, Sumo Cyco n’est pas très connu en France, peux-tu nous raconter un peu l’histoire du groupe ?
Oui, Matt Drake (Guitariste/Producteur) et moi avons repris contact après une année de séparation. Nous avons commencé à écrire de la musique ensemble et en 2010, nous avons vraiment commencé à élaborer un plan de sortie solide. Nous avons formé le groupe et sorti notre première vidéo musicale début 2011. Depuis, nous sommes un groupe depuis 10 ans, avons sorti 3 albums et réalisé tous nos clips.

 

2/ On a dût te poser cette question un milliard de fois mais tu faisais du Pop-Punk, comment as-tu fini par faire du Metal ?
J’ai toujours été une fan de plusieurs genres. Je m’intéresse au métal, au punk et au rock depuis que je suis une jeune adolescente. Mais indépendamment de l’évolution de mes goûts, j’ai eu une carrière d’artiste pop. Ce qui me plaisait beaucoup. En coulisses, j’écoutais toujours de la musique différente. J’ai créé Sumo Cyco parce que je voulais me sentir libre de m’exprimer dans tous les genres et ne pas être confinée par un seul.

 

3/Comment décrirais-tu ta musique en 3 mots ?
Conçu Hyper Chaos

 

4/Initiation est votre troisième album et le premier sur Napalm Records, comment est née cette collaboration ?
Nous avons beaucoup de liens avec Napalm, le groupe de notre manager Devildriver fait partie du label Napalm, et nous avons également tourné avec Jinjer, un autre groupe génial de Napalm. Un des membres de l’équipe de Napalm nous a vu en live en 2017, mais en 2019, toute l’équipe a pu assister à notre live à New York et peu de temps après nous avons signé notre deal.

 

5/Peux-tu nous parler un peu de cet album ? Quels sont les thèmes que vous avez abordés ?
Les thèmes d’INITIATION vont des hauts pré-pandémiques aux bas massifs. J’ai commencé à penser que cet album raconterait une histoire d’amour et serait lié à ma relation avec la musique, mais en la personnifiant. Les sacrifices et les luttes pour faire carrière dans les arts peuvent faire écho à une relation. Mais cette idée s’est rapidement déformée avec la façon dont le monde a commencé à basculer. Mes idées ont changées pour faire face à toute la folie que 2020 a apporté avec elle. La moitié de l’album a été écrite avant la pandémie et l’autre moitié après, ce qui a créé une véritable montagne russe de sujets et d’émotions.

 

6/Comment s’est passé le travail de composition et d’enregistrement?
Nous écrivons et enregistrons la plupart de notre musique dans notre home studio , il était donc plus facile que la plupart des groupes de continuer à travailler pendant la pandémie. Il y a deux chansons que nous avons écrites et enregistrées à Vegas avec Kane Churko au studio d’enregistrement The Hideout en 2019. C’était une expérience vraiment géniale qui nous a donné un coup de pied au cul pour intensifier notre jeu pour le reste de l’album. Il y a des chansons qui se sont assemblées très rapidement, d’autres qui étaient dans la marmite à mijoter pendant des années !
De nombreux départs et arrêts ont eu lieu dans le processus avant que cet album ne soit finalisé. Mais à chaque obstacle, nous avons réévalué notre liste de chansons et nous nous sommes efforcés de faire un meilleur album.

 

7/Cet album sort après une année particulièrement difficile pour l’industrie musicale, comment envisagez-vous cette prochaine sortie ?
C’est un défi dans cette industrie au meilleur moment, et c’est très triste de voir l’industrie souffrir. Nous sommes tristes de ne pas pouvoir partir en tournée et de ne pas pouvoir passer du temps avec nos fans, mais d’un autre côté, nous sommes particulièrement bien équipés pour cette période. Depuis que Matt et moi avons développé nos compétences pour être en mesure d’enregistrer et de faire des vidéos musicales à partir de notre home studio. C’est quelque chose sur lequel nous nous sommes concentrés.

 

8/Qu’est-ce qui vous inspire pour écrire vos chansons ?
Quand Matt commence une chanson, il fait généralement des riffs jusqu’à ce qu’il trouve une combinaison unique de riffs et de rythmes. Il essaie toujours de ne pas écouter les autres artistes et de puiser dans sa propre originalité. En général, c’est la composition musicale de Matt qui inspire la mélodie, puis les paroles sont toujours le fruit de la recherche d’une phrase centrale qui résonne profondément en nous deux. Le reste des paroles évolue à partir de là.

 

 

9/Pourquoi avez-vous choisi “Vertigo”, “Bystander” et “No Surrender” comme singles pour cet album ? Avez-vous eu de bons retours sur ces nouvelles chansons ?
Oui, nous en avons eu. Nous avons discuté avec notre équipe pour savoir quelles chansons seraient les meilleures. Tout le monde ne sait pas que nous avons également publié des vidéos musicales pour “Love You Wrong” et “Run with the Giants” en 2019 avant de signer avec Napalm. Nous pensons que chaque chanson de cet album mérite l’attention d’être un single, donc nous prévoyons de faire des vidéos musicales pour autant d’entre elles que possible.

 

10/L’artwork est absolument magnifique ! Quelle est l’idée derrière cela ?
Chacun de nos trois albums représente Cyco Cyco sur la couverture. Dans ce cas-ci, je tombe d’un trou dans le ciel vers la ville. Je voulais que la pochette soit comme une explosion de couleurs pour que les gens sachent que nous sommes un groupe coloré. Je dois remercier Francesca Ludikar d’avoir retravaillé plusieurs fois nos concepts de couverture d’album pour trouver la combinaison parfaite. C’était beaucoup de travail parce que nous avons également développé un livre de 28 pages avec de nombreuses photos exclusives.

 

11/ Comment vois-tu l’évolution du groupe depuis votre premier album jusqu’à celui-ci ? Et ton évolution personnelle en tant que chanteuse et femme ?
Je pense que dans l’ensemble nous avons amélioré et affiné notre chaos. Cet album a été soigneusement sélectionné, alors qu’auparavant, nous n’avions sorti qu’une collection de chansons sans autant de débats. Ma voix n’a jamais été aussi bonne que juste avant que la pandémie ne frappe, car j’étais constamment en tournée. Maintenant, après plus d’un an d’absence, je me demande comment elle sera lorsque nous reprendrons la route. Je commence vraiment à me rendre compte de l’effort qu’il faudra fournir pour revenir au niveau où nous nous sommes arrêtés, mais je ferai de mon mieux pour être la meilleure version de moi-même!

 

12/Quels sont vos projets pour l’avenir en dehors de la promotion de l’album ?
J’aimerais faire quelques rénovations dans notre home studio, travailler sur d’autres créations de vêtements pour moi et sur de futures séances de photos et de vidéos.

 

13/En tant que femme, comment vois-tu la scène métal actuelle ? En France en ce moment, nous avons un mouvement féministe qui dénonce les violences faites aux femmes dans la scène Metal et Punk en particulier, que voudrais-tu dire à toutes ces femmes qui osent enfin parler ?
Je suis très fière des femmes qui prennent la parole. De nombreux systèmes ont été construits sans l’influence des femmes et je pense que le fait que ces voix s’expriment et soient écoutées fera de notre scène un meilleur endroit pour tous. Je trouve que l’industrie de la musique a beaucoup de problèmes qui ne sont pas révélés au grand jour. Plus il y a de gens qui peuvent appeler les problèmes à l’ordre, lancer des discussions, mieux c’est.

 

14/ Terminons sur une note plus légère, peux-tu nous parler de tes récents coups de cœur (musique, films, séries TV…) ?
Récemment, nous avons regardé Vikings et la série The Challenge MTV. Cela m’inspire vraiment à devenir plus active et j’ai hâte de vivre des aventures en plein air cet été.

 

15/As-tu un message pour vos fans français ?
Oui, nous en avons un ! Merci de nous écouter et de soutenir notre projet. Nous essayons quelque chose de nouveau et c’est toujours difficile d’être l’outsider qui essaie de défier les idées de genre de l’industrie. Nous sommes impatients de revenir en France. Suivez-nous à @SumoCyco sur tous les réseaux sociaux.

 

[ENGLISH VERSION]

1/ Hello Skye, Sumo Cyco isn’t very well known in France, could you tell us a bit about the story of Sumo Cyco?

Yes, Matt Drake (Guitarist/Producer) and I reconnected after a year apart. We started writing music together and in 2010 really started coming up with a solid release plan. We formed the band and released our first music video early 2011. Since then, we have been a band for 10 years, released 3 albums and directed all of our music videos.

2/ We said to ask this question a billion times but you used to do Pop-Punk, how did you end up doing Metal?

I was always a fan of many genres. I have had an interest in metal, punk and rock since I was a young teen. But regardless of my developing tastes, I had a career as a pop artist. Which I really enjoyed. Behind the scenes I was always listening to different music. I started Sumo Cyco because I wanted to feel free to express myself in all genres and to not be confined by one.

3/How would you describe your music in 3 words?

Designed Hyper Chaos

4/Initiation is your third album and the first on Napalm Records, How did this collaboration come about?

We have many great connections to Napalm, our Manager’s band Devildriver is part of the Napalm label, and we also toured with Jinjer, another awesome Napalm band. One of the team members from Napalm saw us live in 2017, but in 2019 the whole team was able to catch our live show in New York and soon after we signed our deal.

5/Can you tell us a little bit about this album? What are the themes you’ve been talking about?

The themes of INITIATION span from pre-pandemic highs, to massive lows. I started out thinking this album would tell a love story and tie in my relationship with music but personify it. The sacrifices and struggles of perusing a career in the arts can echo a relationship. But that idea quickly warped with the way the world started to tilt. My ideas shifted to deal with all the craziness 2020 brought with it. Half of the album was written pre-pandemic and half after, so it created a real rollercoaster of topics and emotions.

6/How did the composition and recording work go?

We write and record most of our music in our home studio , so it was easier than most bands to continue work during the pandemic. There are two songs we wrote and recorded in Vegas with Kane Churko at The Hideout recording studio in 2019. It was a really awesome experience that gave us a kick in the ass to step our game up for the rest of the album. There were songs that came together really quick, others that were in the pot stewing for years!

Many starts and stops happened in the process before this album was finalized. But at every obstacle, we reevaluated our track listing and pushed ourselves harder to make a better and better album.

 

7/This album is coming out after a particularly difficult year for the music business, how do you see this next release?

It’s a challenge in this industry at the best of times, and it is very sad to see the industry suffer. We are sad to not be able to tour and hang out with our fans but on the other hand we are uniquely equipped for this time. Since Matt and I have built our skills to be able to record and make music videos out of our home studio. It’s something we have focused on.

8/What inspires you to write your songs?

When Matt starts a song he usually riffs around until he finds a unique riff/ rhythm combo. He always tries not to listen to other artists as to dig deep within his own originality. Usually, it’s Matt’s musical composition that inspires the melody and then the lyrics are always about trying to find a core phrase that resonates with both of us in a profound way. The rest of the lyrics I evolve from there.

9/Why did you choose “Vertigo”, “Bystander” and “No Surrender” as singles for this album? Did you have good feedbacks on these new songs?

Yes we did. We discussed with our team what songs would be best. Not everyone knows we also released music videos for “Love You Wrong” and “Run with the Giants” as well in 2019 before we signed with Napalm. We feel like every song on this album deserves the attention of being a single so we plan to make music video for as many of them as we can.

10/The artwork is absolutely beautiful! What’s the idea behind this?

All of our three albums depict Cyco Cyco on the cover. In this case, I’m falling from a glitch in the sky down towards the city. I wanted the cover to be like an explosion of color to let people know we’re a colorful band. I have to thank Francesca Ludikar for reworking our album cover concepts a few times to find the perfect combo. It was a lot of work because we also developed a 28 page book with many exclusive photos.

11/How do you see the evolution of the band since your first album to this one? And your personal evolution as a singer and woman?

I think overall we have improved and refined our chaos. This album was carefully curated and previously we just released a collection of songs without as much debate. My voice was never better right before the pandemic hit because I was touring constantly. Now after more than a year off the road, I wonder how it will be when we get back on the road. I’m really starting to realize how much effort it’s going to take to jump back in at the level we left off  at, but I’ll do my best to be the best me I can be!

12/What are your plans for the future outside promoting the album?

I would like to do some renovations at our home studio, work on more clothing designs for myself and future photo and video shoots.

13/As a woman, how do you see the current metal scene? In France at the moment, we have a feminist movement that denounces violence against women in the Metal and Punk scene in particular, what would you like to say to all these women who finally dare to speak?

I’m so proud of women who speak up. Many systems were built without the influence of women and I think having these voices speak up and listened too will make our scene a better place for all. I find the music industry has many problems that aren’t out in the open. The more people who can call out the issues, start discussions, the better.

 

14/ Let’s finish on a lighter note, can you tell us about your recent favourites (music, films, TV series…)?

Recently, we’ve been watching Vikings also binge watching The Challenge MTV series. It’s really inspiring me to get more active and I’m looking forward for some outdoor adventures this summer.

 

15/Do you have a message for your French Fans?

Yes we do! Thank you for listening and for supporting our project. We are trying something new and it’s always hard to be the underdog trying the challenge the industry’s ideas of genre. We can’t wait to come back to France. Follow us at @SumoCyco on all socials.

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *