Angelus Apatrida – Angelus Apatrida

Les espagnols d’ Angelus Apatrida sortent leur septième album éponyme produit par le label Century Média . Pour l’occasion de cet album, le groupe a sorti deux singles pour le promouvoir : Indocrinate et Bleed the Crown .

Amateurs de Thrash n’ayez pas peur de traverser les Pyrénées pour vous laisser emporter par ces espagnols de l’extrême à coups de riffs endiablés, de batterie frénétique et un chant thrash au possible rappelant Metallica, Megadeth, ou encore Slayer.

Indocrinate démarre d’un coup avec l’ensemble du groupe qui montre sa maîtrise du Thrash ( avis aux cardiaques , cette chanson pourrait vous faire sursauter). Les parties mélodiques qui sont menées par le talentueux Gillermo Izquierdo et sa guitare sont parfaites. Angelus Apatrida a parfaitement choisi ses singles.

Bleed the Crown est le deuxième morceau choisi par le groupe pour teaser leur nouvel opus. Frénésie et headbang assuré pour ce single riche en solos et décibels de quoi vous rendre sourd. La basse de José J. Izquierdo donne une dimension incontournable à cette chanson.

We Stand Alone a une introduction légèrement plus mélodique et un peu moins Thrash mais cela ne dure pas très longtemps à notre plus grand bonheur. La fin de la chanson est marqué par une ligne de basse absolument incroyable.

Empire of Shame est ce moment dans l’album où tu n’as plus de cervicales car tu as tellement fait  d’headbangs que tu ne sais plus où tu habites et à ce moment où tu es pris dans un pogo (oui les concerts nous manquent aussi).

Into the Well commence avec une batterie bien lourde de Victor Valera qui sait très bien manier la double pédale et fait plonger ce morceau du côté plus sombre du Thrash, ce qui rend les solos de guitare endiablés et envoûtants, la voix criarde de Guillermo Izquierdo amplifie le ton de cette chanson.

Angelus Apatrida assume à fond l’influence de Slayer au point ou j’ai eu l’impression d’en écouter et ça donne une autre dimension a cet album. Personnellement je l’ai dévoré.

 

 

 

 

 

Tracklist :
Indocrinate
Bleed the Crown
The Age of Disinformation
Rise or Fall
Childhood’s End
Disposable Liberty
We Stand Alone
Through the Glass
Empire of Shame
Into the Well

Melinda Carter Magnus

24 ans, Passionné de jeux vidéo, de tatouage et de métal. Groupe favoris : Amaranthe, Iron Maiden, AC/DC, et d'autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *