The Murder Capital – Interview (Français)

Pendant que la canicule frappait Paris nous avons eu la chance de rencontrer James McGovern, chanteur de The Murder Capital dans les jardins d’une maison de disque à Paris. Leur premier album “When I Have Fears sera disponible le 16 Août via Human Season Records

Chairyoursound: Bonjour James, pourrais tu présenter le groupe pour nos lecteurs qui ne vous connaissent pas ?

James : Notre groupe est The Murder Capital. Je suis James McGovern le chanteur, Damian Tuit et Cathal Roper sont les guitaristes , Gabriel Paschal Blake le bassiste and Diarmuid Brennan le batteur.

 Chairyoursound: Vous sortez votre premier album “When I Have Fears” à la mi-aôut mais vous avez déjà joué à la Boule Noire cette année, comment c’est passé ce concert?

James: C’était incroyable, nous avons eu un public nombreux et très impliqué! Je pense que Paris est une grande source d’inspiration pour nous, j’y passe beaucoup de temps et j’adore vraiment la ville! Il est très facile d’idéaliser Paris mais il s’est vraiment passé quelque chose de spécial lors de ce concert!

Chairyoursound: Vous allez aussi jouer au festival Rock En Seine à la fin du mois d’août, comment voyez vous les concert de festival par rapport à une headline?

James: C’est une sensation totalement différente.C’est agréable de voir que beaucoup de gens viennent voir ton show sans forcément te connaitre avant. J’adore, ça libère vraiment. J’ai vraiment hate de jouer à ce festival.

Chairyoursound: Concernant l’album “When I Have Fears”, comment a-t-il été conçu?

James: Le bassiste et le batteur d’origine ont quitté le groupe. Je connaissais Gabriel via des fêtes et j’ai rencontré Dairmuid via Tom de Fountains qui sont de très bon amis. Nous avons commencé à écrire des chansons ensemble. Tout est arrivé très vite! C’est devenu un album après avoir enregistré deux ou trois chansons et que nous ayons trouvé le titre par le poème “When I Have Fears” de John Keats. Le son de l’album est devenu un point de réflexion pour nous en tant que personnes et en temps qu’auteurs. Nous avons commencé à écrire et sommes rentrés en contact avec Flood. Il était si enthousiaste de travailler avec nous qu’on a vraiment pas pu dire non. Il a été très insistant mais de la meilleure manière possible. Tout l’album excepté “More Is Less”‘ a été écrit entre Juillet 2018 et Janvier 2019.

Chairyoursound: Travailler avec ce producteur a du être quelque chose d’important pour vous sachant qu’il a travaillé avec de grands noms comme Foals?

James: Oui! New Order, Sigur Ros, Nick Cave….  tous ces artistes avec qui il a travaillé c’est déjà dingue, mais c’est surtout l’émotion qu’il a donné dès le départ et ces étincelles venant directement de sa vie qui nous on séduit. Il a une manière géniale de communiquer avec toi, de te faire sentir compris. Son empathie et sa façon de communiquer te permettent d’explorer encore plus ton côté artistique que tu aurais cru possible et de multiples manières. Il a été un peu le ciment pour le groupe. Nous avons aussi eu une équipe au studio qui a été partie intégrante de l’expérience et qui à fait de ce disque ce qu’il est. Les chansons ont été conçues à Dublin mais sont nées à Londres.

Chairyoursound: Est-ce qu’écrire où vous vivez et les enregistrer à Londres à apporter de nouvelles sonorités aux morceaux?

James: Absolument! C’est comme si tu avais un nouvel environnement qui te fais voir les choses différemment et rend les choses plus claires en t’offrant de nouvelles perspectives. Ensuite tu peux faire les ajustement nécessaires et oui les morceaux ont vraiment vus le jour à Londres.

Chairyoursound: Et en terme de paroles, qu’est ce que tu aimerais que l’auditeur retienne? 

James: Je ne sais pas, beaucoup des chansons sont des poèmes que j’ai écris principalement sur mes propres expériences. Pour nous l’important est l’authenticité, non pas en créant quelque chose qui n’a jamais été entendu mais en restant nous même et en faisant un disque qui représente ce que nous sommes aujourd’hui avec nos expériences. Certains d’entre nous ont vécu des moment de deuil pendant la création de l’album et ça l’a fortement influencé. Les albums que j’aime sont plus que juste une suite de chansons, ils sont comme un endroit dans le quel tu aimes te retrouver. Si les gens peuvent ressentir ça de note album ça serait génial! 

Chairyoursound: Un vrai sentiment live se dégage en écoutant l’album, l’avez vous enregistré comme ca?

James: Oui il a été enregistré en live. Nos vies sont l’ADN du groupe donc cela aurait été comme un déshonneur de ne pas le faire de cette manière. Cela a été une magnifique expérience. Par la suite nous avons refait certaines parties de guitare et de voix. Nous n’avions pas peur de faire ça car s’il y avait des ajouts ou modifications à faire nous les avons faites. On avait beaucoup de liberté dans le studio. L’album est une réflexion de notre humanité et peu être quelque chose d’universel aussi, c’est important que le disque soit quelque chose de vivant. 

Chairyoursound: Vos chansons sont des poèmes mis en musique, est ce que tu les écris pour qu’ils deviennent des titres du groupe où certains restent-ils juste des poèmes?

James: Cela vient naturellement sous forme de poésie quand je l’écris dans mon journal. Et souvent par la suite quand on écrit tous ensemble je feuillette mon journal pour trouver un texte qui colle avec la musique. Le processus est assez naturel. Mais parfois on écrit la musique et un texte est écrit après. Nous sommes assez libre dans notre créativité et on veux que l’écriture reste un moment excitant pour chacun d’entre nous.

Chairyoursound: En écoutant l’album on sent que vous avez beaucoup réfléchi à l’ordre des chansons…

James: Absolument! La narration et l’histoire sont très importantes pour nous. Quand on a commencé à faire des concerts, dès le départ l’ordre des morceaux a été important pour nous. Quand nous sommens entrés en studio l’ordre des morceaux était déjà déterminé, seul un changement a été fait.

Chairyoursound: Est ce que le titre en deux parties a été écrit comme ça ou avez-vous dû le couper par la suite? 

James: L’idée nous est venue lors d’un voyage destiné à écrire. La Partie I a été écrite puis la partie II quelques heures plus tard. Et on a vite réalisé que ces deux textes n’étaient qu’un seul et même titre. On l’a divisée sur l’album car il est possible de les écouter individuellement. Mais c’est un morceau unique à la base. Avoir du violoncelle à la fin de la première partie apporte une texture différente et fait évoluer le tite vers la seconde partie.

Chairyoursound: Comment l’ordre des morceaux influe sur vos concerts? 

C’est comme si tu allais voir un film ou que tu lisais un live, un concert doit s’articuler en mouvements pour varier les plaisirs. Pour nous c’est comme ça que nos concerts doivent être, à travers la setlist on raconte au public une histoire. 

Chairyoursound: Après la sortie de l’album vous faites un importante tournée française incluse dans votre tournée européenne, comment cela a été décidé? 

James: Après que le concert à La Boule Noire se soit aussi bien passé notre agent Matt qui est partie intégrante du groupe à programmé cette tournée. Nous sommes ravis car c’était la meilleure décision à prendre pour nous car nous aimons déjà tellement la France. Après Rock en Seine et Le Nouveau Casino nous allons jouer dans des filles comme Angers ou Toulouse par exemple. Ces concerts vont nous permette d’essayer de gagner le coeur du public français plus vite.

Chairyoursound: Un dernier mot sur l’album pour nos lecteurs,

James: Pour nous c’est merveilleux que vous puissiez écouter l’album, c’est comme une libération!  Et nous avons hâte de jouer beaucoup de concerts en France car le pays nous a déjà si bien accueilli. L’album représente ce que nous sommes en tant que groupe et dans nos vies respectives. Et nous espérons que vous allez vous retrouver dans les morceaux et partager les émotions avec nous. 

Chairyoursound: Merci beaucoup pour tes réponses et on espère vous voir en concert très vite! 

James: Merci à toi! 

 

Merci à James pour son accueil, à Him Média pour l’opportunité et à Warner Music France pour nous avoir fait profiter de son joli jardin.

VictorDW

J'écoute de la musique toute la journée et vous m'avez déjà sûrement croisé à des concerts. Oui vous l'aurez compris je suis un grand fan de Musique, j'écoute majoritairement du rock et métal (tous genres confondus) mais aussi un peu de rap, de classique et de chanson. Mon autre passion se tourne vers le cinéma et les séries en particulier les oeuvres tournant vers les mondes de l'imaginaire et la SF. Mais les films d'auteurs c'est bien aussi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *