The Maine + Stand Atlantic @ Le Trabendo, Paris , 21.02.2020

The Maine est à Paris en ce soir du 21 février 2020 accompagné par mes chouchous de Stand Atlantic, il était impensable pour moi de rater cette soirée!

Malgré le fait que le management de The Maine est décidé d’annuler les pass photo la veille pour le lendemain (c’est toujours bien de faire 500 kilomètres pour ne pas shooter un concert…), je décide quand même de me rendre au concert après tout même sans écouter The Maine depuis bien des années il était hors de question de rater Stand Atlantic en ouverture de soirée!

Et c’est donc parti pour 45 minutes de set des Australiens et ils commencent très fort avec “Lavender Bones“, le public réagit bien à chaque morceau même si on sent que la majorité sont venus pour The Maine, Stand Atlantic est bien accueilli et certains fans sont même présents! Le premier album “Skinny Dipping” est majoritairement représenté dans la set-list de ce soir et pour ne rien gâcher les deux nouveaux singles du groupe sont joués ce soir “Hate Me (Sometimes)” et “Shh!” sont déjà bien connus du public et en live ces morceaux font leur petit effet. Quelques pogos font leur apparition en milieu de set tout comme quelques crowd-surfers. Les Australiens paraissent en forme (si on oublie le fait que Bonnie est malade et qu’elle perdra d’ailleurs sa voix quelques jours plus tard sur la tournée UK) et leur complicité fait plaisir à voir, mais 45 minutes de set ce n’est pour moi pas assez long et c’est déjà la fin sur “Coffee At Midnight” qui verra une partie du public monter sur scène pour mettre toujours un peu plus d’ambiance avec le groupe, on retrouvera d’ailleurs les gars au stand de merch après les concerts du soir! Stand Atlantic en concert c’est tout ce qu’on peut aimer dans le Pop-Punk et une date en headline est déjà annoncée pour septembre prochain aux Etoiles, on a déjà hâte d’y être avec l’équipe et on ne saurait que trop vous recommander de prendre vos places!

Stand Atlantic Setlist Le Trabendo, Paris, France 2020

Je me retire sur le côté de la scène pour assister au set de The Maine et je découvre qu’un écran est installé en fond de scène sur lequel s’affichera d’ailleurs un compte à rebours d’une minute avant le début du set (décompte des 10 dernières secondes scandées par le public bien évidemment), une intro est diffusée par la suite sur le dit écran où l’on voit les membres du groupe à travers des morceaux de mirroir (Mirror Tour tout ça).

Les deux premiers morceaux du set “Slip The Noose” et “My Best Habit” sont extraits du dernier album en date de The Maine à savoir “You Are Ok“. Le public connaît les paroles sur le bout des doigts et chanterait presque aussi fort que John O’ Callaghan (chant). Mais l’assemblée réagit d’autant plus quand les anciens titres comme “Inside Of You” ou “Like We Did” sont joués et je dois bien avouer qu’après avoir décroché de The Maine depuis quelques années, le show est vraiment superbe à voir et leurs morceaux sont tout bonnement excellents.

La set-list fait la part belle à une bonne partie de la discographie du groupe même “You Are Ok” et “Lovely Little Lonely” soit les deux albums les plus récents du groupe sont plus mis en valeur (promo oblige pour “You Are Ok” sûrement). Le Frontman aime particulièrement voir la fosse danser et interpellera un jeune homme pour qu’il danse il sera très vite rejoint par une partie du public pour une Macarena de folie où le frontman se plaira à pousser la chansonnette. John O’ Callaghan poussera même le vice à désigner des membres du public aux rambardes pour les faire danser et ceux-ci s’exécuteront avec un plaisir non dissimulé, avant que le chanteur ne demande à la foule de se baisser pour danser de plus belle quand la musique reprendra.

Les disques les plus récents sont toujours mis à l’honneur avec entre autre pour la suite “Fucked Up Kids” ou encore “How Do You Feel?”. Après ce titre, John O’Callaghan se voit apporter une guitare électrique pour son moment de gloire personnel et c’est parti pour un grand moment de musique et de blagues entre le chanteur et ses fans, il commence d’ailleurs très fort en annonçant “Hey nous sommes toujours Blink 182” , le public démarre illico presto “All The Small Things” du célèbre trio auquel le frontman répondra par un “et bien maintenant vous êtes réveillés, merci c’était notre plus célèbre chanson “. Un jeu se mettra alors en place entre John et le public où il lance un début de chanson et où le public chante la suite commence dont “All Star” de Smash Mouth, “Welcome To The Black Parade” de My Chemical Romance ou encore “Sk8ter Boy” de Avril Lavigne. Le Frontman demandera par la suite à un membre du public de faire la même chose que lui et c’est “Frère Jacques” qui est entonnée par le public présent.

John finira par interpréter le morceau “(Un)Lost” seul avec sa guitare sur scène. Enfin pas très seul sur la fin du morceau où il invitera une fan à chanter avec lui (et cette demoiselle avait par ailleurs l’air très talentueuse).

Le groupe revient sur la scène du Trabendo pour “Tears Won’t Cry (Shinju” qui voit se lancer un début de circle-pit dans la fosse.Sur “I Must Be Dreaming“, le frontman me fait replonger 15 ans en arrière facilement en annonçant que The Maine est sur…Myspace ! Le Myspace du groupe s’affichera d’ailleurs sur l’écran présent en fond de scène.Après “Black Butterflies & Déjà Vu” le frontman annonce qu’il reste 12 titres à être joués ce soir…« Non je plaisante .. il reste douze heure de show, bloquez les portes !!! » (l’humour est très présent ce soir, je me demande si Victor n’a pas donné quelques blagues au chanteur…Pardon Victor si tu me regarde). C’est déjà bien évidemment la fin du concert avec les deux derniers titres joués ce soir à savoir “Numb Without You” et “Flowers On The Grave” tout deux extraits de “You Are Ok“. Même si peu de personnes étaient présentes ce soir, je peux oser dire que chacun a passé un excellent moment avec The Maine et l’ambiance était vraiment superbe. J’oserais presque dire “A bientôt” au groupe tellement j’ai été convaincue par leur prestation!

The Maine Setlist Le Trabendo, Paris, France 2020

En bref une superbe soirée passée sous le signe du Pop-Punk et une affiche qu’on aimerait voir plus souvent en France!

Merci à Anne-Lyse de Veryshow pour l’accréditation, au management de The Mainte (OUPAS), ainsi qu’au Trabendo pour son accueil et pour avoir rendue la soirée possible.

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *