Tenacious D + Wynchester – Rockhal @Esch-sur-Alzette – 15 février 2020

Direction le Luxembourg, ce soir, pour un concert à la Rockhal. La salle affiche sold out pour la venue de Wynchester qui va ouvrir pour les célèbres Tenacious D. Les tickets sont partis relativement vite, l’organisation en a mis en revente plusieurs fois, il n’y a donc aucunes excuses valables pour ne pas être là ce soir !

La salle est presque pleine quand les lumières s’éteignent pour faire place au duo de Wynchester. Ces derniers vont jouer un set très court, environ trente minutes, qui sont passées à une vitesse folle ! Même s’ils ne sont pas en majorité, les fans se font manifestent vite, ce qui réchauffe clairement l’ambiance, qui devient vite bonne enfant. Les guitaristes s’adressent de très nombreuses fois à la fosse, rigolant et passant clairement un bon moment. Leurs jeux est très technique pourront le remarquer les mélomanes, la voix est entrainante, ce qui donne un rendu général très bon. Un set trop rapide à mon goût, mais qui donne envie de découvrir d’avantage le groupe, une très bonne découverte !

 

La scène de Tenacious D s’allume et un film d’animation se lance. Une façon amusante et originale de lancer le spectacle. Celui-ci va d’ailleurs se diviser en deux parties clairement distinctes : la première va mettre en scène le dernier album et en faire sa promotion par la même occasion et la seconde, va reprendre les classiques du groupe entre autres.

Je n’étais pas au courant de cela et la première partie m’a profondément ennuyée. L’idée d’axer le concert à partir d’une histoire est très bonne, mais pas quand on a une dizaine de minutes d’histoire, pour deux minutes de chanson… D’autant plus que l’histoire était vite longue et inintéressante, avec des voix criardes au possible. On notera quand même l’effort de l’apport de sous-titres en français, mais ici aussi ce n’est pas le top. Ils se trouvent en bas de la scène, donc autant dire que le fond de la salle n’en a pas connaissance et ils sont vraiment approximatif : le personnage parle pendant une bonne minute et on a droit à trois mots en sous-titre… Les musiciens se situent derrière une sorte de rideau et on aura droit à presque aucuns contacts, ou paroles durant ces quarante premières minutes. Même si l’humour est bien au rendez-vous, je n’ai pas du tout apprécié la façon dont commençait ce show, regrettant clairement Wynchester.

Le groupe s’avance enfin et le fameux rideau tombe. C’est un show totalement différent qui prend forme devant nous. On a enfin l’impression d’exister et le contact avec le public est fortement présent. On a alors droit à une setlist plus classique, reprenant les titres phares, notamment ceux présents dans le film. L’ambiance se réchauffe, on commence à bouger par-ci, par-là et à reprendre les paroles par chœur. Même si le concert à radicalement changé d’axe, j’ai eu du mal à véritablement entrer dedans, faute à l’introduction. On note l’énergie folle et la transpiration des deux musiciens qui passent clairement un bon moment et comptent bien nous le prouver.

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en allant voir Tenacious D et autant dire que je ne me jetterai pas sur les tickets. Mais j’ai quand même passé une bonne soirée, pleine d’énergie et de nostalgie et avec une très bonne découverte !

Gloomy

Totalement dingue de metalcore, de pizza et de Red Bull.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *