Sanguisugabogg : Tortured Whole

Le groupe américain Sanguisugabogg sortira son premier album Tortured Whole via le label Century Media demain. C’est un groupe de Death Metal (on s’en serait pas doutés tiens) qui s’accoquine quelque peu avec le porngrind (jetez un oeil aux titres pour ça).

Le premier titre Menstrual Envy commence fort! Devin Swank (vocals) nous offre un chant dégueulasse à souhait proche du style Grindcore, à la batterie Cody Davidson a un son très lourd et les guitares sonnent presque propres à côté de l’ambiance assénée par ce premier single. Une petite surprise pour les fans du groupe Mortician à la fin de ce titre puisque Roger J. Beaujard se joint à Devin pour quelques vocalises.

Le deuxième titre mais également single Gored In The Chest renoue plus avec le côté Death Metal du groupe américain et sonne comme du Dying Fetus ou autre Devourment avec un son très 90’s. Le talent du batteur n’est plus à prouver une fois de plus et l’ensemble donne un bon morceau sur lequel se fracasser la nuque.

Si vous aimez Cannibal Corpse, le troisième titre Dragged By A Truck est fait pour vous! C’est court et incisif et le growl fait ici aisément pensé à Corpsegrinder dans la légende Corpse. L’album est pour l’instant plutôt très bon pour un amateur de sons caverneux, brutals et dégueulasses.

Pornographic est un court interlude après la brutalité avant de repartir sur les chapeaux de roue avec le single Dead As Shit. Une voix qui vous accroche tout de suite, une certaine technicité dans les riffs pour ne pas gâcher le plaisir des amateurs de guitare sur un titre Brutal Death Metal. Le morceau se divise presque en deux parties : la première ancrée dans le Brutal Death et la deuxième qui se rapproche encore du Grind dans sa vitesse d’exécution qui change tout dans ce titre assez fou!

Tortured Whole est le morceau qui donne son nom à l’album. La production est propre, on peut nettement entendre chaque élément que ce soit la voix, la batterie ou les guitares et la basse. Tout les éléments qui font la réussite des titres précédents dans cet opus sont bien présents encore une fois.

Interlube est une deuxième coupure dans l’album tout comme Pornographic c’est un instrumental aux sonorités électroniques qui pourrait faire office de BO à un film gore. J’aurais aisément imaginer Vulvodynia interpréter Dick Filet tant la voix colle parfaitement au type de composition du Slam. L’album se termine par Felching Filth et tout comme il avait commencé c’est gras, dégueu et lourd en bref tout ce qu’aime!

Tortured Whole est un album à recommander pour tout les fans de Cannibal Corpse, Devourment ou encore Vulvodynia si vous aimez les trois groupes vous serez probablement au paradis (ou en Enfer ça dépend comment on voit les choses), allez jeter une oreille sur Sanguisugabogg en tout cas, pas de déception au programme et en espérant un passage en France à l’occasion car leurs compositions sont très prometteuses pour les prestations lives!

 

Tracklist :

01. Menstrual Envy
02. Gored In The Chest
03. Dragged By A Truck
04. Pornographic
05. Dead As Shit
06. Tortured Whole
07. Interlube
08. Dick Filet
09. Urinary Ichor
10. Posthumous Compersion
11. Felching Filth

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *