Necrowretch : The Ones From Hell

Necrowretch a sorti son quatrième album le mois dernier via Season Of Mist et je le découvre enfin!

L’album s’ouvre avec “Pure Hellfire” et son intro comportant un passage de guitare unplugged à consonance orientale avant de laisser place à une déferlante Black Metal! La partie instrumentale est particulièrement agressive et ne laissera personne indemne, le tout combiné avec une session vocale qui ne laissera pas indifférents les amateurs de Watain et autres Dissection. Le solo de guitare à la fin du morceau est particulièrement prometteur pour la suite de l’album!

Avec “Luciferian Sovranty“, Necrowretch ne ralentit clairement pas la cadence! Les “Hail Satan!” seront sûrement repris en choeur lors des prochains lives du groupe. Ce titre est littéralement une belle ode à Lucifer : “Satan, Father
Wise Accuser
Hear our prayer
Hail Satan”

Suit le troisième titre qui donne son nom à l’album “The Ones From Hell” avec une intro qui fait clairement penser à ce que Dissection a pu proposer par le passé! Certains passages vocaux sont clairement déchirants prouvant que la rage de Vlad ne faiblit sur aucun titre de l’album. A 2:50 arrive un break qui ajoute encore une couche de haine à l’ensemble du morceau (comme si cela était nécessaire).

Absolute Evil” est un petit “break” instrumental court ponctué par quelques rires démoniaques en arrière-plan conclu par une phrase de Vlad.

Codex Obscuritas” est un des premiers titres à avoir été dévoilé et force est de constater que ce fut un très bon choix de la part du groupe tant ce titre est vraiment bon!

Darkness Supreme” commence fort et promet un bon décrochage de cervicales en live. Ce morceau est presque opressant avec notamment le chant à la fin du morceau qui renforce cette impression et en font mon (probable) morceau préféré de cette galette et la batterie est particulièrement mise en valeur sur ce morceau avec ses blast monstrueux!

Le chant final de “Darkness Supreme” à l’air de s’éterniser quelque peu sur le départ de l’avant-dernière piste de l’album à savoir “Through The Black Abyss” morceau instrumental où l’ont retrouve la présence de la guitare unplugged du morceau “Pure Hellfire“, des blasts dévastateurs et un seul cri qui perce les ténèbres vers la fin du morceau.

Necrowretch finissent d’achever leur auditoire avec un titre tout simplement intitulé “Necrowretch” qui regroupe tout les éléments qui font la réussite de cet album à savoir : un chant puissant et haineux, une batterie complètement folle et des riffs démoniaques et techniques. Et pour finir cet album, cette conclusion est parfaite!

Après avoir découvert le groupe au Motocultor il y’a quelques années, il était temps pour moi de me plonger un peu plus dans leur univers qui correspond tout à faire à ce que j’écoute depuis quelques temps maintenant, un album excellent qui promet de belles performances démoniaques en live.

Tracklist :

1.  Pure Hellfire  06:54
2.  Luciferian Sovranty  04:01
3.  The Ones from Hell  04:12
4.  Absolute Evil  02:38
5.  Codex Obscuritas  05:48
6.  Darkness Supreme  05:26
7.  Through the Black Abyss  03:24
8.  Necrowretch  04:37  

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *