Motionless In White : Disguise

Il me tardait de découvrir le nouvel album de Motionless In White « Disguise » sorti sur Roadrunner Records il y’a quelques jours. Et comment vous dire qu’on tient là le meilleur album de leur discographie!

L’album commence très fort avec le single « Disguise » qui donne donc son titre à l’album et dès les premières notes, on sent une violence nouvelle que le groupe avait quelque peu perdue sur leur précédent album « Graveyard Shift ». Une intro « boîte à musique » avant les premiers samples électro et la voix de Chris Motionless qui se veut plus puissante que jamais sur des textes également plus personnels comme le frontman a pu le déclarer récemment. Et toujours les bons ingrédients d’un morceau de MIW, des riffs « core », un refrain en chant clair et un texte qui paraît effectivement bien plus personnel.

Quelques accords de basse du petit nouveau intégré à MIW il y’a peu,Justin (ancien Ice Nine Kills) , pour introduire le deuxième morceau « Headache » qui suit presque le texte de « Disguise » et puise une influence certaine dans les classiques du Neo-Metal tels que Linkin Park ou encore Korn. Motionless In White a l’air de vouloir se détacher de l’influence Mansonienne qu’on leur a tant collée.

« </cOde> » et son intro feront inévitablement jumper les kids en concert et son refrain met en avant les capacités en chant clair de Chris qui me semblent beaucoup plus travaillées sur cet album. La grosse partie électro de ce morceau sert à merveille la partie électrique. </cOde> est probablement mon morceau préféré sur ce nouvel opus.

« Thoughts & Prayers » fait clairement penser à un morceau que Slipknot aurait pu proposer il y’a quelques années autant dans l’instrumental que dans les parties vocales si on omet bien sûr le refrain toujours en chant clair. Le travail de production au niveau des parties de guitare de Ryan et Ricky a également été revu à la hausse.

« Legacy » promet d’être le morceau le plus « positif » de l’album avec un texte qui ne laisse pas de place au doute et permet à Chris de dire que quoi qu’il arrive il ne faut jamais abandonner « I’m not afraid to stand up, fists up
Never gonna give up
I’m lightning, no fear, just adrenaline ». Ce titre est un peu plus mélodique que ses prédécesseurs.

Le morceau « Undead Ahead » présent dans le premier album studio du groupe « Creatures » sorti en 2010 se voit gratifier d’une suite « Undead Ahead 2 : The Tale Of The Midnight Ride », la voix de Chris sur les couplets ferait étrangement pensée à celle d’un frontman bien connu avec qui MIW a travaillé par le passé à savoir Dani Filth (Cradle Of Filth). Cette partie deux fait véritablement écho à la première partie puisqu’il s’agit toujours de la légende de « Sleepy Hollow » avec notamment en fin de morceau une référence à Katrina Van Tassel « Close your eyes kiss your dearest Katrina goodbye
And beware of the tale, tale of the midnight ride ».

« Another Life » suit la continuité mélodique de « Legacy » mais avec un texte beaucoup plus sombre comme sait si bien les écrire Chris Motionless. La voix claire est réellement mise en valeur tout au long du morceau ce qui en fait un deuxième coup de coeur de cet album en plus du texte qui parle d’amour déchu ou bien d’éventuellement pire encore « Is it too late to plead insanity? » (Est-il trop tard pour plaider la folie?).

« Broadcasting From Beyond The Grave : Death Inc. » genre radicalement le style du groupe sur cet album non pas réellement dans l’instrumental ou le texte (et encore) mais l’approche et le thème du morceau me feraient plus penser à ce que pourrait faire un groupe comme Wednesday 13 notamment l’intro qui présente le titre ou même dans le thème plus général mais un peu de changement ne fait pas de mal non plus et le morceau est plutôt bon même si en soit il n’a rien d’extraordinaire.

L’avant-dernier morceau « Brand New Numb » est un des deux premiers titres à avoir été dévoilés avec « Disguise » et étonnamment même si le morceau est bon, je reste sur ma faim en ce qui le concerne même si après plusieurs écoutes, le morceau me paraît plus abordable.

« Catharsis » conclut donc l’album et quelle conclusion! Un des trois morceaux les plus mélodiques de l’album (si ce n’est le plus mélodique de l’album) et  toujours cette voix claire incroyablement mise en valeur, on sent vraiment qu’un gros travail a été fait sur cet album afin de satisfaire les fans autant au niveau vocal qu’au niveau instrumental d’ailleurs, tout fonctionne à merveille!

« Disguise » est donc clairement le meilleur album que Motionless In White a sorti depuis le début de sa carrière (il y’a 14 ans déjà) et ils nous promettent de belles choses encore pour l’avenir! Le prochain passage du groupe sera en décembre prochain au Trabendo à Paris, soyez prêts !

Tracklist :

01. ‘Disguise’
02. ‘Headache’
03. ‘</cOde>’
04. ‘Thoughts & Prayers’
05. ‘Legacy’
06. ‘Undead Ahead 2: The Tale Of The Midnight Ride’
07. ‘Holding On To Smoke’
08. ‘Another Life’
09. ‘Broadcasting From Beyond The Grave: Death Inc.’
10. ‘Brand New Numb’
11. ‘Catharsis’

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *