[Live-Report] Xtreme Fest – Day 2

Après une bonne nuit de sommeil *on y croit ou pas* , nous sommes prêts à enchaîner la deuxième journée du festival qui commence avec une mauvaise nouvelle : l’annulation de Straighaway qu’il nous tardaient de voir sur scène, ce sera donc une prochaine fois !

On commence donc la journée avec le groupe français Smashed…ça réveillerais même un mort dites donc, ça commence fort, c’est brutal, ça fait remuer un peu, bref il fait déjà trop chaud allons trouver refuge sur la main stage histoire de se refroidir les esprits avant le set de Black Knives !

Black Knives ? Que dire ? Les ayant vus par 2 fois, j’ai une énorme appréhension quand à leur set de cet après-midi après leur release party à Toulouse fin mai qui ne m’avais absolument pas enchantée, malgré un concert quelques mois avant avec Agnostic Front, bon on croise les doigts…

Et là, c’est THE surprise, c’est quoi cette patate ? Cette bonne humeur ? Ok c’est la fête dans le pit sur les morceaux du nouvel album qu’on avaient pu découvrir live pour certains au Saint des Seins, c’est carré, propre, bondissant, bref on a envie d’aller faire sauter quelques chicots dans le public, ce groupe est un peu notre folie du festival * notre surprise, notre coup de cœur bref appelez ça comme vous voulez* , la fraîcheur n’aura pas durer mais on ne va pas s’en plaindre !

Baston, World War 3, pit en folie, Wall Of Death, à croire que ce groupe est infatigable, en tout cas ce set nous laissera uns de nos meilleurs souvenirs du festival et nous prouve qu’en France on fait du bon hardcore aussi !

Set-list Black Knives :

  • Drop The Shit
  • Make It Happens
  • A Big Part
  • Wolfpack
  • Our World, Somewhere We Belong
  • Behind The Doors
  • Take The Best

tumblr_inline_nbl96hdrfh1sh8eqq

On enchaîne avec Authority Zero…On arrive quelques minutes après le début du set, ne connaissant pas le groupe, on prendra place en fond de fosse histoire de profiter quelque peu de leur musique. Et de leur fraîcheur qui nous ferait presque retrouver l’espace d’une bonne demie-heure, nos 15 ans !

Bref c’est frais, sympa, le frontman nous régale avec un petit morceau guitare/voix seul sur scène, où on découvre toute l’étendue de ses capacités vocales.

On ne s’attardera malheureusement pas sur le set de Berri Txarrak, même si l’impatience de les voir était bien présente dès leur annonce sur l’affiche, c’est définitivement non !

Du coup, on essaye de se rattraper et d’aller voir Suffocation…Et bien le death metal n’étant franchement pas notre tasse de thé habituellement, il faut dire que leur son est propre, très propre, ça bourrine vraiment, ça donne envie de bouger tes cheveux tout le long et même si c’était pas gagné du tout au départ, il faut dire que leur son nous laissera une bonne impression *on dira juste que Suffocation n’est pas à mettre dans les oreilles de Mamie ni même de ta petite sœur fan de Lorie*

Set-List Suffocation :

  • Catatonia
  • Effigy Of The Forgotten
  • Pierced From Within
  • As Grace Descends
  • Breeding The Spawn
  • Purgatorial Punishment
  • Funeral Inception
  • My Demise
  • Liege Of Inveracity
  • Dismal Dream
  • Abomination Reborn
  • Infecting The Crypts

tumblr_inline_nbl97urfqo1sh8eqq

Petite douche rafraîchissante sous la pluie avec les ricains de A Wilhelm Scream.

On attendait de les voir depuis quelques années maintenant, et c’est la gifle littéralement, voir un groupe de leur envergure, avec une énergie et un smile pareil ça fait plaisir.

Malgré la pluie, le public est là bien présent, les slammeurs s’en donneront notamment à cœur joie *non on ne notera pas le bassiste de The Great Divide qui du haut du pit n’hésitera pas à passer le bonjour au groupe sur scène, belle performance*

En bref, A Wilhelm Scream c’est assurément la douche en live *au sens propre comme au figuré* et il nous tarde déjà de les revoir !

Set-List AWS :

  • Skid Rock
  • Me Vs. Morrissey
  • Born A Wise Man Showbiz
  • 5 To 9
  • The Kids Can Eat A Bag Of Dicks
  • Boat Builders
  • Get Mad
  • The Horse
  • Last Laugh
  • Famous Friends And Fashion Drunks
  • The Rip
  • Get Sick Companion
  • King Is Dead

tumblr_inline_nbl98vifid1sh8eqq

Aaaaaah Converge enfin après les avoir manqué 2 fois par des vilains coups du sort en festival, nous allons enfin pouvoir voir Jacob Bannon et sa bande sur scène !

Après la douche A Wilhelm Scream, on s’attend à bien pire au niveau de Converge.

Effectivement, ce n’est même plus une douche à ce niveau-là, ça commence très fort avec le morceau «  Eagles Become Vultures », le public est déjà très présent et extrêmement violent dans les premiers rangs, bref Converge c’est pas au bal musette du coin qu’on les croisera. Emotionnellement, ce sera LE set du festival *qui nous en fera même rater nos copains de Justin(e)*, se remettre d’un concert de Converge, c’est dur voir même impossible mais c’est définitivement un groupe à voir, amateurs de violence et de post, foncez et dites nous en des nouvelles à l’occasion !

Set-List Converge :

  • Eagles Become Vultures
  • Aimless Arrow
  • Dark Horse
  • Empty On The Inside
  • Axe To Fall
  • Trespasses
  • All We Love We Leave Behind
  • Runaway
  • Grim Heart Black Rose
  • Reap What You Sow
  • Cutter
  • Glacial Pace
  • Heaven In Her Arms
  • Heartless
  • Concubine
  • Fault And Fracture
  • Last Light

tumblr_inline_nbl99z8ngr1sh8eqq

On profitera de la fin du set de Bane de loin sous la tente Monster, pour ce qui sera sûrement uns de leurs derniers concerts en France après l’annonce de l’arrêt du groupe après la sortie de leur album « Don’t Wait Up », on en profitera donc comme on peu !

  • Swan Song
  • Count Me Out
  • All The Way Through
  • Some Came Running
  • Another World
  • Superhero
  • What Makes Us Strong
  • My Therapy
  • Speechless
  • Can We Start Again ?
  • Final Backward Glance

Il est encore temps d’avoir 15 ans, nous allons rejoindre la main-stage pour le concert de NOFX !

Une entrée en scène déroutante *pas d’intro, rien, juste un groupe qui débarque simplement sur scène, peut-être même trop simplement*, Fat Mike déjà légèrement éméché avec sa mauvaise Tequila *c’est lui qui le dis* , le groupe jouera certains de leurs classiques, incluant aussi leurs instruments dans leurs morceaux légèrement teintés ska ( Trompette/ Trombone) , on attendait beaucoup de ce groupe et au final même 6 morceaux après on a vraiment du mal, l’ambiance ou le groupe en lui-même ? On ne saurait le dire mais pour une première pour nous, la déception est très amère ! A voir pour les amateurs mais pour nous, on s’en passera très largement la prochaine fois.

Set List NOFX :

  • 60 %
  • 72 Hookers
  • Murder The Government
  • Bob
  • Seeing Double At The Triple Rock
  • Louise
  • Radio
  • Leave It Alone
  • Dig
  • The Shortest Pier
  • I Believe In Goddess
  • Franco Un-American
  • Linoleum
  • Eat The Meek
  • Champs Elysées
  • Perfect Government
  • Creeping Out Sara
  • Ronnie & Mags
  • What Now My Love
  • The Quitter
  • Reeko
  • The Separation Of Church And Skate
  • Stickin’ In My Eye
  • Bottles To The Ground
  • Kill All The White Man

On finira la deuxième journée en compagnie des The Great Divide, Alea Jacta Est, Black Knives au son de DJ Mike Rock qui nous fera danser jusqu’au bout de la night et franchement, mieux faut ça que NOFX au final.

Bonne journée pour notre part, on est parés pour la dernière en espérant prendre quelques bonnes gifles musicalement parlant !

Mary

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *