{Live Report} The Butcher’s Rodeo + Sidilarsen + Black Bomb A au Trabendo le 16 novembre 2018

Le vendredi 16 novembre, ce n’était pas 1 ni 2 mais bien 3 groupes de métal, punk hardcore français qui ont fait trembler les murs du Trabendo en présence tout d’abord de The Butcher’s Rodeo suivi de Sidilarsen et puis de Black Bomb A.

 

Les portes ouvrent vers 19h, les premiers fans s’alignent le long de la scène tandis que d’autres vont faire un tour au merchandising ou bien vont se rafraîchir au bar.

 

La première chose que l’on peut constater en rentrant c’est qu’une batterie trône en plein milieu de la fosse. C’est plutôt original et surprenant. On se dit “ tient va y avoir un super solo de batterie en plein milieu du set”. Mais non c’est bien The Butcher’s Rodeo qui s’installe vers 19h15 et qui va réaliser la totalité de son set en plein dans le pit. Chaque membre du groupe n’hésite pas à interagir avec les photographes et invite le public à se rapprocher afin de former un cercle autour d’eux. C’est un show plein d’énergie qui se déroule sous les yeux d’un public plus que conquis dans une configuration inattendue.

 

 

A peine le temps de changer les instruments et de faire les derniers réglages que les Toulousains de Sidilarsen prennent possession de la scène. Et c’est parti pour un set de folie et ca commence très fort. Le public pogote dans tous les coins, la circulation se fait de plus en plus difficile au sein de la foule.

 

 

Sidilarsen secouera le Trabendo pendant 45 minutes et terminera son set par le titre “Des milliards”, en demandant à toute l’assemblée de s’accroupir afin de faire un dernier saut tout en scandant le refrain à gorge déployé.

 

Aux alentours de 21h15, c’est aux franciliens de Black Bomb A de venir enflammer la foule et présenter leur dernier album éponyme sorti le 12 octobre dernier. Leur set débute par “Double” et “My mind is a pussy” tiré des 2 premiers albums ainsi que “Born to die” tiré de leur EP sorti en 1999 avant de jouer les titres du dernier albums.

 

L’ambiance de folie se fait déjà ressentir, et les premiers pogos, circles pit et slams se font remarquer et ce n’est que le début. On comprends donc que le nouvel album est plutôt bien accueilli. Les membres du groupes sont dans une ambiance festive et interagit beaucoup avec son public. Poun se retrouve régulièrement porter par le public pour aller chanter au milieu de la fosse. Une belle énergie se dégage la scène.

En fin de set, les premières lignes de basses de “Mary” résonnent. Le Trabendo est en transe. Les membres du groupe demande aux Butcher’s Rodeo et Sidilarsen et aussi au public de venir les rejoindre sur scène. Ca ressemblait beaucoup à une réunion de famille. Le titre “Make your choice” conclu ce set explosif et le groupe nous invite à les rejoindre au merch ainsi qu’en terrasse pour profiter du reste de la soirée.

En conclusion, une belle soirée organisée par Rage tour avec cette affiche 100% francaise .

 

On remercie Elodie de L.O promotion pour l’accréditation, Rage Tour pour l’organisation de la date et le Trabendo pour l’accueil.

 

Setlist :

Double

Born to die

My mind is a pussy

My last resort

On fire

Kill yourself

Greed

Human circus

Police stopped the…

u can’t save me

Bulleproof

The point of no return

Wake up

Down

Mary

Make your choice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *