[Live-Report] Nantes Metal Fest : Day 2

Pour le deuxième soir du Nantes Metal Fest, la soirée nous promet de belles découvertes et une valeur sûre de la scène Metal Française : Psykup! Qu’en a t’il été réellement?

Premier groupe de la soirée Hipskor, si vous aviez perdu Brokencyde les revoici mais en français! Le groupe se définit comme Metalcore/Partycore on retiendra surtout le côté Party et Fluo Kids! Mais décidément les premiers groupes du NMF ça ne marche pas chez moi et le croisement Rise Of The Northstar/Smash Hit Combo encore moins, je m’en vais vers d’autres horizons après avoir entendu « cette chanson a pour thème DBZ ». Force est de constater que les geeks ont encore de beaux jours devant eux!

Nothing But Echoes sera ma deuxième très bonne découverte du festival. Le groupe originaire de Nantes propose un style de Metal très original planant et très mélodique qui fait passer un excellent moment tout en appréciant une prestation scénique très carrée de tout les musiciens et des capacités vocales excellentes de Marc. Un groupe à suivre donc et que je reverrais avec plaisir si l’occasion se présente!

La soirée continue avec Noein, un groupe de cyber Metal que j’avais déjà apprécié il y’a quelques années sur une date avec Dagoba! Le groupe a depuis une nouvelle chanteuse Audrey qui supplante Jenny (Volker) sans le moindre souci. La formation de Rouen nous fait découvrir ce soir les titres de leur EP fraîchement sorti « After The Ashes ».  Pour les amateurs de Eths et autres formations avec une voix féminine « couilloue », je recommande Noein sans le moindre souci et espère également les revoir très vite sur une scène!

On pourra décrire le style de Flayed comme Rock’N’Roll avec une touche de Stoner qui aura fait danser le Ferrailleur, la bonne humeur de ce groupe est contagieuse et nous permet également de faire une très belle découverte, cette soirée se déroule sous de meilleurs auspices qu’hier et notamment le son est bien meilleur. Un groupe venu du Rhône-Alpes qu’on pourrait comparer à Bukowski sans problème et qu’il me tarderais presque de revoir sur une scène bientôt tant leurs titres autant extraits de leur dernier EP en date « XI Millions » que de leur premier album « Symphony For The Flayed » m’ont plu!

Pour finir la soirée, ce sera donc les autruches de Psykup qu’on aura quittés il y’a peu (captation DVD du jeudi soir à Toulouse, Report à venir) pour une fin de soirée démentielle et 1h30 de show à toute épreuve avec une entrée en scène sur « Surfin USA » des Beach Boys et une set-list entre classiques (« Teacher », « Love Is Dead ») et les titres du dernier album en date « CTRL+ALT+Fuck » (« Cooler Than God » ou encore « Violent Brazilian Massage), une ambiance survoltée sur scène et un public plutôt bon enfant qui change radicalement de l’esprit de la veille, permet de clôturer ce deuxième et avant-dernier jour de la meilleure façon qui soit (entre chemises hawaïennes et lunettes de soleil, on imaginerait parfaitement les palmiers et autres joyeusetés tropicales). Pour résumer, Psykup entre violence, Amour et show tropicalement carré on en redemande déjà!

Pour cette deuxième soirée, encore un grand merci à François de A Jeter Prom pour l’invitation mais également aux membres de Psykup et à Michael pour leur gentillesse!

Mary Motionless

26 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles. Fanatique de Marilyn Manson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *