[Live-Report] Marduk + Valkyrja + Attic @ Le Metronum, Toulouse , 30.04.2019

Noiser a toujours su nous proposer des plateaux black de grande qualité, et cette année n’échappe pas à la règle : Carach Angren en juin, Shining en mai mais avant tout Marduk en ce dernier jour d’avril.
Lors de son dernier passage, à la feu Dynamo en mars 2015, leur concert paraissait un poil léger après la dévastation Belphegor juste auparavant. On espère donc que ce concert au Metronum sera de meilleur acabit.



Pour la mise en bouche, les allemands de ATTIC démarrent leur set. Constat surprenant, nous n’avons pas du tout affaire à du metal extrême mais bien du Heavy Metal bien occulte, très inspiré par Mercyful Fate.
Les riffs sont efficaces, le son très bien équilibré et d’époque (ces guitares typiques 80’s), un décor des plus mystiques avec croix inversés, bougies et lumières partout sur scène, représentant un rituel.
Quand au chanteur, il pourrait être le petit frère de King Diamond tant sa voix est proche, avec ses montées dans les aigus mais avec ces graves bien typiques. On se croirait revenu en 1984, lors de la sortie de Melissa ou Don’t Break The Oath. Bref, surprenant mais o combien entraînant, une super découverte prouvant que le Roi Diamant a encore des adeptes en ces temps modernes.


Setlist Attic :
Sanctimonious
Satan’s Bride
The Hound of Heaven
Dark Hosanna
There Is No God
The Headless Horseman


Retour au black metal avec les suédois de VALKYRJA. Servis par un son un peu étouffé au début, on a du mal à saisir toutes les nuances musicales, s’améliorant nettement vers le 3e morceau.
Pas de concession, le groupe pratique un black metal furieux, froid et rapide, pas si éloigné d’un Watain, le côté théâtral et pyrotechnique en moins. Les compos sont courtes mais assez nuancées, des mid tempos bien placés enrichissent le propos et ne peuvent nous empêcher de faire bouger les cheveux. Une autre bonne surprise qui aura duré 45 minutes.


Set-List Valkyrja :
In Ruins I Set My Throne
Crowned Serpent
The Cremating Fire
Madness Redeemer
Opposer of Light
Oceans to Dust
Paradise Lost
Throne Ablaze


La guerre se prépare. L’autre groupe suédois est caché dans l’ombre. Simon Schilling, l’ancien batteur de Belphegor est le premier à se présenter derrière son kit, suivi rapidement par les autres musiciens.
Le bruit de roquettes tombant dans les champs résonne dans un Metronum correctement rempli pour le concert de MARDUK. Et c’est Panzer Division Marduk qui est abattu d’entrée, suivi par Baptism By Fire, joué encore plus rapide que sur l’album, pour le plus grand bonheur de votre serviteur.
Mortuus n’en finit pas de rameuter la foule, qui lui rend bien, le bougre étant comme à son habitude déchaîné, son pied de micro en prendra pour son grade. Quant à Morgan Hakansson, il demeure toujours très concentré, mais le plus impressionnant restera Bloodhunter à la batterie, qui n’en mettre jamais une à côté, son passif dans le groupe autrichien ayant clairement aidé.
Sonnant de manière très propre et intense, ps si souvent entendu dans les précédents prestations du groupe, celui-ci pioche sur toutes ses périodes : Cloven Hoof sur World Funeral, Throne Of Rats sur Plague Angel, Wolves et Burn My Coffins sur Those Of The Unlight, n’oubliant pas le dernier rejeton Viktoria, représenté par Werwolf ou Equestrian Bloodlust.
Finalement, ce concert de Marduk restera un des meilleurs que nous avons pû voir, malgré un laps de temps assez court pour 1h05 sur scène. Mais nous reviendrons, soyez en sûr.
Set-List Marduk :
Panzer Division Marduk
Play Video
Baptism By Fire
Play Video
Werwolf
Of Hell’s Fire
The Levelling Dust
Cloven Hoof
Deathmarch
Throne of Rats
Burn My Coffin
Equestrian Bloodlust
The Blond Beast
Into Utter Madness
Wolves


Pour ce report, nous tenons à remercier notre ami Romain qui a pu nous remplacer au pied levé sur cette soirée, ainsi que Noiser et Le Metronum pour avoir rendu cette date possible!

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *