[Live-Report] Hellfest 2018 : Day 2

Après un premier jour plutôt calme dirons-nous, retour sur la deuxième journée du Hellfest Open Air édition 2018. Une journée plutôt mouvementée si il en est :

On commence la journée avec nos frenchies de Black Bomb A sur la Main-Stage et comme d’habitude sur scène c’est la folie mais dans le pit aussi, slams, circles-pit et pogos à gogo bien sûr! Le groupe est très très en forme comme à son habitude, Poun et Arno sont littéralement déchaînés et renvoie leur énergie hyper communicative au public présent ce matin. Au niveau de la set-list, on note la présence de “Wake Up” le nouveau morceau du prochain album qui avait été dévoilé quelques jours avant et bien sûr l’incontournable “Mary” en quasi fin de set. Comme d’habitude, BBA à voir et à revoir!

Set-List BBA :

Double

Born to Die

The Point of No Return

Wake Up (New song)

Police Stopped Da Way

Mary

Make Your Choice

Get The Shot a été recommandé par Black Bomb A à la fin de leur set, mais pour nous, le set des Québécois était immanquable! La violence est présente autant sur scène que dans le public (on en connaît qui ont risqué leur vie). Jean-Philippe et ses compères sont dans une forme olympique, le frontman n’hésitera d’ailleurs pas à prendre quelques petits bains de foule bien mérités en exécutant un crowd-surf et en allant chanter avec les premiers rangs à plusieurs reprises. “Blackened Sund”, “Rotting Idols”, “Lynch The Lord” ou encore “Cold Hearted” un enchaînement de titres vraiment excellents sur la set-list nous font regretter le temps de jeu du groupe assez court. Le Hardcore c’est peut-être plus trop notre tasse de thé mais Get The Shot reste une valeur sûre de cette scène, à découvrir pour ceux qui n’ont jamais osé jeter une oreille à leur son mais aussi à voir sur scène sans aucun doute!

Set-List Get The Shot :

Faith Reaper
Erase the Scum
Blackened Sun
Rotting Idols
Lynch the Lord
At War
Cold Hearted

 

Certaines personnes se sont indignés en découvrant que Psykup passait sous la Altar…Effectivement le choix de la scène paraît peu approprié pour un groupe de leur trempe qu’on verrait peut-être plus en Warzone (voir en Main-Stage pourquoi pas). On commence à être habitués à les voir depuis un an c’est peut-être notre 5ème ou 6ème set mais le groupe est inratable, la scénographie est visuellement intéressante, les morceaux préférés de tout un chacun sont présents sur la set-list (“Love Is Dead” ou “Teacher” en fin de set) et les morceaux plus récents de CTRL+ALT+FUCK nous donnerait presque envie d’aller exécuter quelques pas de danse dans le pit (et apparemment certains ont osés, on les a vus). En bref, Psykup : une ambiance chaleureuse dans le pit comme sur scène et surtout un groupe au top malgré les années (et leur pause), on attend maintenant la suite avec leur prochain album 😉

 

Set-List Psykup :

Violent Brazilian Massage
We Will Win This War
Do It Yourself
Shampoo The Planet
Love Is Dead
Teacher

 

Les quatres prochains groupes ne seront pas gratifiés par des photos de notre part notamment Rise Of The Northstar pour lesquels nous sommes arrivés en milieu de set mais qui ont mis une folle ambiance notamment pour un bon gros jump des familles et qui nous aurons même gratifiés de leur nouveau single “Here Comes The Boom” en avant-première, on espère les revoir bientôt car en France ils restent un de nos meilleurs groupes.

Set-List ROTN :

 

Bosozoku
Welcame (Furyo State of Mind)
Sound of Wolves
What the Fuck
Here Comes The Boom
Again and Again
Demonstrating My Saiya Style

 

On continue à la barrière de la Main-Stage 2 en appréciant la prestation de Mark Tremonti et de la formation du même nom. Après l’avoir vu plusieurs fois avec Alter Bridge l’an dernier, nous ne sommes pas surpris de la qualité du set même si on en a surtout profité pour se poser un peu. A re-découvrir à l’occasion donc!

Set-List Tremonti :

Another Heart
You Waste Your Time
My Last Mistake
Bringer of War
Betray Me
Throw Them to the Lions
Flying Monkeys
Radical Change
A Dying Machine
Wish You Well



On retourne à notre scène avec la découverte de Powerflo…On ne s’éternisera pas trop dessus, sur deux d’entre nous une seule a réellement apprécié et l’autre n’a pas vraiment apprécié. Pour parler un peu du groupe, c’est un le projet du membre fondateur de Cypress Hill, Sen Dog avec entre autres Billy Graziadel (Biohazard) et Christian Olde Wolbers (un ancien Fear Factory) en gros ça ressemblerait à s’y méprendre à du RATM et quand on aime pas RATM c’est pas franchement ce qu’on préfère il faut bien le dire…Seul moment sympathique du set, quand Billy Graziadel s’est emparé de la lance à incendie pour arroser le public (même si la chaleur fut supportable cette année, il faut avouer que ça fait quand même du bien).

Set-List Powerflo :

Resistance
My M.O.
Finish the Game
Where I Stay
Start a War
A to The K Melody
Less Than a Human
Crushing That
Made It This Way
Up and out of Me
How it Is
(Biohazard cover)
The Grind
Bring That Shit Back



Après Powerflo, une petite pause pour le set de Jonathan Davis sur la Main-Stage 1. Après avoir entendu moultes critiques extrêmement négatives sur son album solo sorti récemment “Black Labyrinth”, que vas nous faire le frontman de Korn? Eh bien un set vraiment surprenant et d’une grande qualité, Monsieur Davis a de très belles capacités vocales en live et celles-ci sont particulièrement mises en valeur par sa session instrumentales. De quoi nous donner envie de nous pencher sur l’album!

Set-List Jonathan Davis :

Underneath My Skin
Everyone
Forsaken
Final Days
What You Believe
Basic Needs
Walk on By
What It Is
Happiness

 

Voici enfin le temps du groupe pour lequel nous étions arrivées tôt à la barrière : Pleymo! Après quelques dates sur la tournée anniversaire de leur 20 ans, il est temps pour nous de leur dire un dernier “Au Revoir”. Le set commence très fort avec “United Nowhere” et c’est déjà la folie furieuse dans le pit et sur scène, le groupe renvoie une énergie dingue, chaque personne du public chante à gorge déployée toutes les paroles du groupe. Un enchaînement de classiques surtout basé sur les deux premiers albums est réellement apprécié du public mais leurs derniers titres plus récents trouvent un minimum leur compte aussi. Le set se clôture sur “Blohm” et la descente de Mark de la scène au niveau des premiers rangs. Notre 6ème date et dernière sur cette tournée se conclut de la meilleure façon qui soit, une set-list en tout point parfaite pour un festival comme le Hellfest, un groupe au top de sa forme et un public assez sympa…Si on oublie les gros abrutis qui cherchent à dégager des gens de leur place en cherchant à les blesser et bien sûr la sécurité ne fait rien et serait même plus du genre à dire aux filles présentes de fermer leurs gueules alors qu’elles cherchent à se défendre…

Set-List Pleymo :

United Nowhere

Ce Soir C’est Grand Soir

Rock

Tout Le Monde Se Lève

Nawak

Muck

Le nouveau monde

New Wave

Tank Club

Polyester Môme

Zephyr

Blöhm

On retourne bien sûr sous la Altar pour le concert de Children Of Bodom. Après leur passage à Angoulême qui nous avait bluffé que dire de leur performance au Hellfest? Je crois que nous sommes vraiment restés sur notre faim malgré des morceaux que nous n’avions pas pu voir en live à Angoulême comme le fameux “Are You Dead Yet?” balancé d’entrée de jeu, “In Your Face” ou encore “Every Time I Die”. Nous n’avons pas été vraiment transcendés et pour un groupe de cette envergure c’est bien dommage.

Set-List COB :

Are You Dead Yet?
In Your Face
Living Dead Beat
I Worship Chaos
Angels Don’t Kill
Warheart
Hate Me!
Needled 24/7
Everytime I Die
Downfall
Hate Crew Deathroll
Towards Dead End

 

Quelques années maintenant que nous n’avions pas vu Watain sur scène et quel plaisir d’enfin les retrouver! Clairement un des meilleurs sets du festival sous la Temple, une entrée en scène grandiose qui n’a pas changée au fil des années dans nos souvenirs et un groupe avec un charisme impressionnant. Erik Danielsson très en forme comme à son habitude (oui on peut tirer une tête d’enterrement et être en forme la preuve) malgré son peu d’interaction avec le public (c’est pas ce qu’on lui demande en même temps) balancera un verre de sang de porc sur les photographes et les premiers rangs avant d’interagir en grande partie avec les éléments présents sur scène notamment avec le feu présent sur les croix renversées. Pour la set-list, le dernier album en date “Trident Wolf Eclipse” est majoritairement représenté, pour le reste ce sera majoritairement des morceaux relativement récents du groupe tels que “Malfeitor” ou encore “Outlaw” seuls “On Horns Impaled” qui date de 1999 et “Devil’s Blood” (2003) sont à signaler pour les morceaux plus anciens. Watain reste une valeur sûre du milieu Black Metal et il est évident que le groupe compte bien le rester et nous on le retrouver à Limoges à la fin de l’année.

Set-List Watain :

Stellarvore

Devil’s Blood
Nuclear Alchemy
Malfeitor
Furor Diabolicus
Outlaw
Sacred Damnation
Towards the Sanctuary
On Horns Impaled
The Serpent’s Chalice

 

On finira notre soirée sous la Temple avec le monument qu’est Dimmu Borgir! Leur dernier album nous avait tellement plu qu’il était impensable de rater leur passage sur scène. Une rentrée en scène plutôt simpliste et une scénographie somme toute classique pour eux , mais des musiciens et un frontman imposant la recette fonctionne très bien (on rajoute que faire brûler les photographes sur le deuxième morceau il faudra éviter à l’avenir). Un set vraiment très bon qui nous permet de découvrir plusieurs titres de “Eonian” en live (trois morceaux seront joués ce soir et deux en ouverture de set) mais également de redécouvrir les célèbres “Gateways” et “Dimmu Borgir” dont on ne se lasse jamais, l’album “In Sorte Diaboli” est également bien représenté avec deux titres au programme bien sûr le classique “Puritania” est également joué ce soir à déplorer la présence d’un seul titre de “Death Cult Armageddon” album culte du groupe en fin de set (Progenies Of The Great Apocalypse). Le morceau final sera donc “Mourning Palace” et il clotûre un de nos sets préférés également cette année, une excellente prestation qu’il nous tarde de revoir en salle à Paris en décembre prochain!

Set-List Dimmu Borgir :

The Unveiling
Interdimensional Summit
The Chosen Legacy
The Serpentine Offering
Gateways
Dimmu Borgir
Puritania
Council of Wolves and Snakes
Progenies of the Great Apocalypse
Mourning Palace

 

Une deuxième journée extrêmement qualitative au niveau des groupes présents, il nous tarde de vous parler de la troisième et dernière journée qui fut certes moins rempli mais tout aussi bien!

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *