[Live-Report] Dagoba+AqME et Seeds Of Mary @BT59, Bordeaux, 27.10.2018

AqMe et Dagoba étaient à Bordeaux, il y’a quelques semaines avec les locaux de Seeds Of Mary : Retour sur cette soirée!

Pour ouvrir la soirée, c’est une découverte locale avec le groupe Seeds Of Mary. Avec un retard sur l’ouverture des portes de plus d’une heure, le groupe accuse le coup et verra son set raccourcit. Même si, nous partions avec une mauvaise impression, le groupe chauffe bien la salle et est très énergique. A suivre donc!

 

 

 

Il est temps d’accueillir AqME sur scène pour un set explosif comme à leur habitude! L’intro du dernier album éponyme “Ensemble” résonne dans la salle avant l’entrée en scène du groupe. Avant d’entamer les hostilités avec le titre “Tant d’Années” toujours extrait du même album. Vincent (chant) est comme d’habitude hyper énergique sur scène, très souriant et communique énormément avec le public ce qui fait plaisir à voir. Pour la suite de la set-list entre classiques tels que “Superstar”, “Le Rouge Et Le Noir” ou encore “Pornographie” se greffe des titres plus récents comme “Refuser Le Silence” dont les paroles sont reprises par le public tout comme la majorité des autres titres du set, et la surprise sur “Rien Ne Nous Arrêtera” initialement en duo avec Reuno (Lofofora) puisque Shawter de Dagoba viendra donner de la voix aux côtés de Vincent, un duo surprenant et pour la première fois on entendra Shawter faire quelques vocalises en français et ça promet! Les trois derniers titres seront “Se Souvenir” de quoi finir de mettre l’audience présente à genoux à la vue de l’ambiance clairement excellente ce soir comme nous aurons rarement vue à un concert d’AqME (ah le public bordelais), “Ce Que Nous Sommes” et ” “Si” N’existe Pas” terminent ce set d’une magnifique façon. Nous avons hâte de retrouver le groupe l’année prochain pour ce qui sera la dernière des dernières tournées après l’annonce de la séparation du groupe…

Set-List AqME :

Ensemble

Tant d’Années

Avant Le Jour

Superstar

Uniformes

Refuser Le Silence

Le Rouge Et Le Noir

Rien Ne Nous Arrêtera

Pornographie

La Réponse

Se Souvenir

Ce Que Nous Sommes

“Si” N’Existe Pas

 

 

 

Pour la fin de soirée, c’est donc Dagoba qui viendra brûler les planches du BT59. Après une courte intro qui nous laisse voir que Nicolas Bastos n’est pas présent ce soir derrière les fûts (remplacé en lieu et place par Théo, un des ses élèves qui nous aura grandement impressionné ce soir), “I, Reptile” est le premier morceau joué avant d’enchaîner pendant presque une heure de pure violence dans la fosse et sur scène. Tout comme leurs prédécesseurs d’ AqME, le groupe a une set-list variée entre “classiques” connus de tous et le public bordelais a de la voix il faut bien le dire (“Black Smokers”, “The Man You’re Not”…) et morceaux extrait du dernier album en date (“Inner Sun”, “Stone Ocean”…) le groupe prouve encore une fois malgré leurs nombreux détracteurs encore présents ce soir qu’ils sont là pour durer sur la scène Metal française, Shawter en impose sur scène quand aux musiciens (Werther et Ritch) ils ne sont clairement pas en reste! Le concert un peu raccourcit (en raison du retard pris) se finira sur “The White Guy (And The Black Ceremony)” et le morceau attendu par beaucoup comme à chaque set “The Things Within”. Il nous tarde déjà de retrouver Dagoba sur scène mais quelque chose nous dit que l’année prochaine promet d’être riche en dates à leurs côtés.

 

 

 

La scène Metal Française a encore de beaux restes devant elle avec Dagoba dans ses rangs, et malgré la séparation d’AqME il nous semble évident qu’ils seront encore très longtemps présents dans les mémoires des fans. On espère également découvrir plus de Seeds Of Mary prochainement car ils promettent d’avoir un joli parcours.

Merci à Elodie de Him Media pour l’accréditation, aux membres de Dagoba/AqME et Seeds Of Mary pour leur amitié/bonne humeur/blagues potaches, au BT59 pour l’accueil mais également à ATS Production pour avoir rendue cette date possible.

Pour les photos de Seeds Of Mary : Marion.

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *