{Live Report} Architects + Beartooth + Polaris @ Le Transbordeur, Lyon 22/1/2019

En cette froide soirée de Janvier la tournée « Holy Hell » de Architects s’arrête pour une première date française dans la grande salle du Transbordeur à Lyon! La soirée s’annonce belle puisque les australiens de Polaris et les américains de Beartooth sont aussi de la partie.

 

Avant même le set de Polaris la salle est déjà bien remplie ce qui fait très plaisir à voir! Le groupe arrive sur scène pour nous présenter les titres de son album « The Mortal Coil » sorti en 2017. Et on peut dire que l’énergie montrée par la formation met tout le monde d’accord et moi inclus! Les premiers moshpits font déjà leur apparition et on sent un public prêt à mettre le feu autant que chaque groupe présent ce soir!

Le groupe remerciera Architects de leur permettre de venir en Europe et incitera ceux qui connaissent les paroles à donner de la voix! Une partie du public ne se fait as prier et chante presque aussi fort que Jamie Hails (scream) et Jake Steinhauser (Chant clair et basse)! Le groupe n’en revient pas de l’accueil qui lui est fait et promettra après 30 minutes d’une prestation de très bonne qualité de revenir rapidement en France!

 

Setlist Polaris:

1: The Remedy

2: Casualty

3: Dusk To Day

4: Crooked Path

5: Consume

6: Lucid

 

C’est au tour de Beartooth de monter sur scène et on sent qu’une partie du public vient autant pour le groupe américain que pour Architects! Le groupe vient défendre son nouvel album sorti en 2018. Chaque titre devient une démonstration du potentiel scénique de la formation! On chante avec eux et les moshpits se renforcent!

Le groupe n’oubliera pas les fans et jouera des titres issus des deux albums précédents dont les tudesques « Aggressive » et « The Lines » pour le plus grand plaisir du public du Transbordeur!

Après un solo de batterie d’anthologie le groupe reviendra sur scène pour interpréter « Manipulation » et  « In Between » qui seront reprises en choeur par tout le public avant de conclure par « Disease » issu du dernier effort studio!

Les 40 minutes de sert ont filés à toute allure et on sent que les prochains concerts de Beartooth en France se feront dans des salles plus grandes car la formation à fait très forte impression et laisse le public bouillant pour l’arrivée d’Architects!

 

Setlist Beartooth:

1: Bad Listener

2: Aggressive

3: Hated

4: The Lines

5: Drum Solo

6: Manipulation

7: You Never Know

8: In Between

9: Body Bag

10: Disease

 

La scénographie d’Architecte se dévoile petit à petit et chacun s’impatiente de voir ce que les britanniques nous réservent après la sortie de « Holy Hell » il y a quelques mois! Un écran blanc avec un cercle en son centre orne le fond de scène et prévois de belles choses pour la soirée.

L’intro de « Death Is Not Defeat » retentit pendant que le groupe arrive sur la scène. Et le groupe débute le show par ce titre et nous en met directement plein les oreilles avec un son parfaitement réglé et plein les yeux avec des projections et des lumières absolument magnifiques. Le public est directement dedans et on se rend compte à quel point Architects est capable de retourner une fosse en quelques minutes. Le set continue avec « Nihilist » issu de l’album « All Our Gods Have Abandoned Us » qui sera également reprise en choeur par le public comme la majorité des titres ce soir!

Le public lyonnais offre un accueil très chaleureux aux britanniques en multipliant moshpits et crowdsurfings. Ces derniers auront le droit à une sécurité magistrale tout le long du show!

Techniquement rien à redire sur le show du groupe qui nous propose un spectacle total en mélangeant morceaux du dernier album comme « Royal Beggars » et morceaux plus anciens comme « Gravedigger » issu de « Lost Forever // Lost Together »

Sam Carter remerciera plusieurs fois le public d’être venu et de les soutenir depuis tant d’années en ce remémorant le précédent concert dans le cadre du « Longlive Rockfest ».

Le morceau le plus ancien du set arrive vers la fin avec « These Colours Don’t Run » issu de l’album « Daybreaker ». Le show sera clôturer par une magnifique version de  » A Wasted Hymn » qui vient en mettre plein la vue une dernière fois à grand renfort de visuels et de pyrotechnie! On peut vous dire qu’on a bien eu chaud tout au long du set au premier rang!

Après une version courte de « Memento Mori » le groupe revient une dernière fois sur scène pour interpréter « Gone With The Wind » magnifique morceau qui mettra les larmes aux yeux à beaucoup aussi bien sur scène que dans le public. Ce morceau est suivi d’un hommage au regretté Tom Searle disparu en 2016 avec des « Tom » scandés par le public du Transbordeur!

Pour terminer en beauté les confettis et les flammes sont de sortie pour « Doomsday » qui vient confirmer une dernière fois que Architects font parti des meilleurs groupes actuels dans la scène métal. Nous avons vécus une superbe soirée et le public du Transbordeur partage notre avis vu les réactions visibles sur tous les visages.

 

Setlist Architects :

1: Death Is Not Defeat

2: Modern Misery

3: Nihilist

4: Broken Cross

5: Holy Hell

6: Royal Beggars

7: Gravedigger

8: Mortal After All

9: Downfall

10: Naysayer

11: These Colours Don’t Run

12: A Match Made In Heaven

13: Hereafter

14: A Wasted Hymn

15: Memento Mori

16: Gone With The Wind

17: Doomsday

 

Merci à Sounds Like Hell Productions pour l’accréditation et l’organisation de cette date , à la sécurité pour son travail remarquable tout au long du show et pour la bonne humeur partagée et enfin merci au Transbordeur pour l’accueil!

VictorDW

J'écoute de la musique toute la journée et vous m'avez déjà sûrement croisé à des concerts. Oui vous l'aurez compris je suis un grand fan de Musique, j'écoute majoritairement du rock et métal (tous genres confondus) mais aussi un peu de rap, de classique et de chanson. Mon autre passion se tourne vers le cinéma et les séries en particulier les oeuvres tournant vers les mondes de l'imaginaire et la SF. Mais les films d'auteurs c'est bien aussi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *