JOUR 1: Nantes Metal Fest @Le Ferrailleur, Nantes (5 Décembre 2019)

Les 5, 6 et 7 Décembre derniers, le hangar 31 du quai des Antilles, ou plus communément appelé le « Hangar à Banane », a accueilli la 8ème édition du Nantes Metal Fest. À l’occasion de cet événement, Le Ferrailleur affichait complet; avec à l’affiche des groupes comme: Déluge, Pensées Nocturnes ou encore Trepalium… Encore une édition réussie pour le festival!


Romance:

Romance est un groupe de Modern Emo Violence, originaire de Nantes. Le line-up est composé de Antonin (chant), Valentin (batterie), Léo (basse), Adrien et Johan (guitares). Le groupe a pour influence le black metal, le hardcore mélodique et le néo metal pour proposer quelque chose d’agressif mais qui reste mélodique.

Le quatuor a eu l’honneur d’ouvrir les hostilités de la première journée de cette 8ème édition, du Nantes Metal Fest. Le groupe nous délivre alors, de la puissance tout au long de la prestation. Il nous offre même la première interprétation en live de leur chanson « Sahara »: que j’ai vraiment apprécié, sûrement ma chanson préférée du set… Ils auront l’occasion de la rejouer le 1 Février à Rennes, puisqu’ils seront présents au Mondo Bizzardo pour la release party de l’album de Obsidian; ils partageront la scène avec Hipskor et Causality.

SETLIST :

  • She Used to Smile
  • Coward
  • Queen of Nothing
  • Jeykill
  • Astronauts
  • Sanzaru
  • Sahara

 

Purge of Sanity:

Purge of Sanity est un groupe de metalcore mélodique originaire de Nantes et créé courant 2017. Le line-up est composé de Benjamin (basse), Flavien (batterie), Charly (chanteur), Titouan et Maxime (guitares). Le groupe est influencé par le modern metalcore et le hardcore; ils ont notamment sorti le single « We Are » fin Octobre 2018 en featuring avec Yoann Offredo

L’alarme retentie, le groupe est annoncé et le rideau s’ouvre enfin. Le groupe paraît comme une continuité au premier groupe! On trouve de la technicité, des mélodies et des riffs bien lourds… Le chanteur s’est même offert, un bain de foule!

 

Charon’s Awakening:

Charon’s Awakening est un groupe de deathcore fondé en 2013 à Saint-Nazaire. Le line-up est composé de Benoît (batterie), Simon (basse), Fabien (chant), Flo et Ronan (guitares). Le groupe a des influences old school et modernes et propose des groove puissants, une lourdeur dévastatrice et des constructions mélodiques… Ils sortent en Novembre 2018, leur premier EP éponyme.

J’ai tendance à rapprocher le groupe à une version moderne de Thy Art Is Murder; le tout avec des riffs à la Aversions Crown et une voix comparable à celle de Vincent Schimtz (Aeons of Corruption). Sur scène, le chanteur est proche du public; on retrouve également un condensé de violence, de puissance et de lourdeur: le groupe détient sans doute déjà, le record de nuques brisées…

SETLIST :

  • Martyr
  • Above the Law
  • Breaking the Sceal
  • Hatred Inside
  • I Smash Your Face (like this !)
  • Unleash the Fury
  • Decimhate
  • Cult
  • Die in Shame

 

Breed Machine:

Breed Machine est un groupe de neo deathcore français fondé en 2002. Le line-up est composé de Mike (chant), Ja (guitare), Kriss (basse) et Deub (batterie). Leur dernier album intitulé « À l’Aube du Huitième Jour » est sorti en Décembre 2014 via le label 44 (Season of Mist).

Quelle énergie! Le groupe a mis littéralement le feu dans la salle, ce soir là! Ils ont alors enchaîné les sauts on stage; orchestré un wall of death et ont également fait jumper le public entier. Pas grand chose à ajouter, c’était le chaos; et pourtant, le chanteur s’est offert un slam pendant la prestation. Un bonheur à observer (un peu sur le côté, pour ma part, tout de même).

SETLIST :

  • Asura
  • Ma Haine
  • Shinra Tensei
  • La Volonté
  • Vengeance
  • Cœur Meutri
  • Contact
  • Lunité
  • Why
  • My Life My Death
  • Hypocrites
  • Renaissance

 

Betraying the Martyrs:

Betraying the Martyrs est un groupe de qui mélange plusieurs styles de musique: le metal, le metalcore, le hardcore ou encore le death metal progressif; originaire de Paris (Leicester) fondé en 2011. Le line-up est composé de Aaron Matts (chant), Victor Guillet (clavier et chant), Valentin Hauser (basse), Boris Le Gal (batterie), Steeves Hostin et Baptiste Vigier (guitares). Ils sont actuellement en tournée pour promouvoir leur dernier album « Rapture », sorti le 13 Septembre dernier via Sumerian Records.

C’est le groupe que j’attendais le plus, en cette première soirée. En début de prestation, Aaron s’est amusé à arroser les premiers rangs avec sa gourde; un instant qui a fait rire la foule! Pendant le show, public était tellement ravi de retrouver Betraying, qu’il pogotait violemment! La réactivité des fans a ravi le groupe; aussi bien que le claviériste, s’est alors lancé dans la foule! Cependant, difficile d’accéder devant la scène pour profiter au maximum du concert…

SETLIST :

  • Ignite
  • Eternal Machine
  • Lost For Words
  • Down
  • Where the World Ends
  • Parasite
  • Liberate Me Ex Inferis
  • Life Is Precious
  • Unregistered
  • The Swarm
  • Monster
  • The Resilient
  • Rapture
  • The Great Disillusion

 

En remerciant, le Ferrailleur d’avoir permis les concerts de ce soir-là; François pour l’accréditation photo; les groupes pour leur gentillesse et leur disponibilité; l’accueil reçu et les personnes rencontrées sur place…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *