[Interview] Aaran McKenzie – While She Sleeps

Dans le cadre de la sortie de leur troisième album studio intitulé  » You Are We  » prévu pour le 21 avril nous nous sommes entretenus avec Aaran, bassiste de While She Sleeps.

Morgane : Salut Aaran ! Merci de m’accorder quelques minutes !
Aaran: Salut ! Avec plaisir !

M: J’ai quelques questions concernant votre nouvel album à venir, et ma première question est : Comment définirais tu votre nouvel opus ?
A: Je pense que c’est notre meilleur travail jusqu’à maintenant. Je pense que ça colle avec While She Sleeps, on parle toujours de sujets controversés qui peut être politique ou religieux. Quand nous avons écrit Brainwashed nous étions quelque peu en colère, sur cet album nous abordons les mêmes sujets mais d’un angle différent. C’est plus à propos d’être unifiés, des gens étant bons envers les autres et essayer de surmonter les obstacles que tout le monde doit surmonter. Cet album évoque une lutte personnelle. Nous avons traversés des moments difficiles and nous pensons que c’est comme un reflet des problèmes à travers le monde. Nous parlons d’unification et c’est pourquoi nous pensons que le nom « You are We » colle parfaitement. Je pense que nous progressons d’une manière où nous pouvons aller dans n’importe quelle direction, donc oui, je dirais que c’est vraiment le meilleur album que nous avons fait jusqu’à maintenant.

M : Quel a été le processus d’écriture et de composition pour cet album ? A t’il été différent du précédent ?
A: Cela a été différent de Brainwashed oui. Nous avons quelques travaux similaires, notre premier EP « The North Stands For Nothing » par exemple, nous avions emménagé tous ensembles dans une grange, dans laquelle nous ne vivons plus maintenant, c’était comme une extension de la maison de nos parents et nous avons vécu dans cette grange que nous avions transformé en une pièce pour le groupe et nous y avons vécu pendant quatre mois pour écrire et enregistrer cet EP. C’est similaire dans ce sens mais cette fois nous avons bâtit un entrepôt pour enregistrer et écrire ce nouvel album. Quand nous avons écrit Brainwashed c’était dans un petit espace à Sheffield et nous avons bâtit un entrepôt à Sheffield. On a pas eu d’aide ou quoique se soit, on l’a juste bâtit à partir du sol pour être créatifs, maintenant c’est vraiment un studio, nous avons tout l’équipement dedans. Tous les jours on allait là-bas, être là ensembles pour profiter de l’énergie de chacun. Je pense que c’est l’album le plus mature que nous avons fait, que nous avons jamais écrit et je pense que c’est justement parce que nous avons tout cet espace pour pouvoir être créatifs. Cela a été un long processus parce que nous avons du construire l’endroit avant d’enregistrer quoi que se soit mais nous nous sentons pleinement satisfaits avec cet album car nous avons travaillé très dur pour ça, on allait pas produire la moitié d’un album seulement tu sais, donc oui, c’est vraiment notre meilleur travail.

M : Ayant quitté votre principal label, vous avez décidé de réaliser vous-même votre nouvel album via Pledge Music, cela a t’il été compliqué de créer ce nouvel album ?
A: Cela peut toujours être risqué de ne pas avoir une plateforme stable quand vous réalisez un nouvel album mais on le savait. On faisait parti d’un gros label, pour Brainwashed on faisait parti de Sony, je ne dis pas que tout était mauvais mais on se sentait comme si il n’y avait aucune compassion ou quoique se soit. Dans un sens, je pense que cela nous a quelque peu restreint, c’est comme si vous étiez à la merci du label. On ne voulait pas réaliser notre nouvelle musique à travers un label, du moins au Royaume-Uni parce qu’on sentait qu’on avait une fanbase suffisamment importante pour pouvoir directement communiquer avec eux. On a travaillé avec d’autres labels à travers le monde comme Nuclear Blast qui sont géniaux, on a le privilège d’en faire parti, c’est avec ce genre de personnes que nous voulons travailler, ce genre de personne qui sont autant passionné que nous le sommes. Tu ne peux pas écrire un album qui s’appelle Brainwashed et travailler avec des gros labels. On voulait juste se débarrasser de tout ça, ce n’est pas nous et ça ne le sera jamais. C’était plutôt risqué de faire ça mais c’était la bonne chose à faire.

M: As-tu une chanson favorite sur ce nouvel opus ?
A: J’aime vraiment le prochain single qu’on va dévoiler « Silent Speaks », ( titre en écoute ici ) il y a beaucoup de chansons sur cet album que je pourrais choisir, qui sont personnelles parce qu’on a une grosse connexion avec chacune d’entre elles. Mais vu que je dois en choisir une je dirais « Silent Speaks » parce que c’est la dernière chanson qu’on dévoilera avant la sortie de l’album. Je pense que c’est la meilleure que nous ayons faites personnellement.

M: Au mois de Juin de cette année vous allez jouer au Hellfest, comment tu te sens à propos de ça ?
A: Ca va être vraiment génial, je ne pense pas qu’on ai déjà joué dans un quelconque festival Français, juste quelques clubs, des petits festivals, enfin ce ne sont pas vraiment des festivals, ce sont des shows où t’as genre huit groupes et ils appellent ça des festivals. Donc oui, ça va être génial, j’ai vraiment hâte. Ca sera vraiment cool de pouvoir être exposé face à autant de gens parce que je pense qu’on pourra gagner beaucoup plus de fans en France si on a la bonne exposition, on ne joue pas si souvent en France, donc c’est vraiment parfait pour nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *