Ihsahn : Telemark

Nouvelle sortie d’Ihsahn en cette année 2020, l’EP “Telemark“. Sorti en février dernier il est temps de vous en parler.



Stridig” ouvre l’ep avec brio avec son riff efficace. La voix d’Ihsahn arrive ensuite hurlée et toujours aussi juste qu’à son habitude. Le chant en norvégien apporte une aura spéciale. Le rythme de batterie est entêtant et avec une basse très présente on a un duo d’instruments technique mais absolument virtuose.


On enchaîne avec “Nord“, toujours dans la langue natale de Ihsahn. Un morceau plus calme instrumenalement porté par des chœurs magnifiques. Le chanteur nous montre encore une fois sa palate de scream toujours aussi impressionnante.
Des cuivres viennent s’ajouter à l’ensemble pour un titre magnifique. Le style adopté par Ihsahn en solo ne me laisse clairement pas de marbre.  En fin de morceau un solo de guitare d’anthologie arrive et finit de parfaire une composition maîtrisée de bout en bout.


Telemark” titré éponyme de cet EP sera le dernier en norvégien. Intro crescendo qui nous amène vers un morceau très progressif ce qui n’est pas pour me déplaire. Mais les musiciens ne donnent pas dans la démonstration, et la longue intro est juste un bijou métal progressif. Mais le chant vient vite reprendre ses droits. Le leader d’Emperor continuera toujours de m’impressioner vocalement. La batterie s’accélère et les blats beats nous renvoient vers le Black métal chère à Ihsahn.
La présence de cuivres apporte toujours ce petit plus aux compositions qui rend le tout très agréable à écouter, pour le moment une vrai réussite.


Le morceau suivant “Rock And Roll Is Dead” annonce l’arrivée de l’anglais dans cet EP mais vient surtout changer complètement le style par rapport aux titres précédents. Cette cover de Lenny Kravitz est sur un véritable morceau rock and roll justement à l’ancienne avec un rythme dansant porte par des cuivres très présents. Une bouffée de joie de vivre après les 3 titres emplis de froideur norvégienne. Par contre soyez prêts le rock and roll est servi avec un supplément chant hurlé. Cette cover peut sembler étonnante venant de Ihsahn mais on le sait très ouvert musicalement et cela vient donc comme une très belle surprise.


On reste dans cette ambiance retro avec “Wrathchild“de Iron Maiden dansant à souhait avec toujours des cuivres puissants. . Le chant caractéristique est toujours présent mais étonnamment ne choque pas du tout et vient à contre pied de la version d’origine .
Comme pour le morceau précédent ne vous attendez pas à la version d’origine refaite simplement, l’arrangement apporte quelque chose de nouveau à ce titre qu’on connaît tous par coeur.
Un morceau fou et magnifiquement réinterprèté qui vient clôturer d’une tres belle manière cet EP.


Une sortie étonnante d’Ihsahn qui montre l’étendue de ses influences sur cet EP. Mais l’équilibre est parfaitement trouvé être des morceaux qui auraient totalement leur place sur les albums précédents et deux cover arrangées avec maestria qui montrent que les influences sont nombreuses et parfois étonnantes.
Bref Ihsahn continue d’impressionner avec chaque sortie et celle-ci ne déroge pas à la règle, un régal !


Tracklist:
1: Stridig
2: Nord
3: Telemark
4: Rock And Roll Is Dead (Lenny Kravitz Cover)
5: Wrathchild (Iron Maiden Cover)

VictorDW

J'écoute de la musique toute la journée et vous m'avez déjà sûrement croisé à des concerts. Oui vous l'aurez compris je suis un grand fan de Musique, j'écoute majoritairement du rock et métal (tous genres confondus) mais aussi un peu de rap, de classique et de chanson. Mon autre passion se tourne vers le cinéma et les séries en particulier les oeuvres tournant vers les mondes de l'imaginaire et la SF. Mais les films d'auteurs c'est bien aussi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *