Entretien avec Emmanuelle Zoldan (Chant) du groupe Sirenia

Il y’a quelques jours, Mary a pu poser quelques questions à la chanteuse de Sirenia, Emmanuelle Zoldan pour la sortie du nouvel album du groupe “Riddles, Ruins & Revelations” sur le label Napalm Records.

 

 

1/Bonjour Emmanuelle, comment décrirais-tu Sirenia et sa musique à quelqu’un qui n’a jamais écouté le groupe pour lui donner envie de vous découvrir?

Sirenia est un groupe de Métal symphonique. Le son du groupe, crée par Morten Veland il y a aujurd’hui 20 ans, n’a eu de cesse d’évoluer aucours du temps, explorant, album après album de nouveaux chemins, de nouvelles inspirations, en prenant toujours soin de conserver son identité singulière malgré les expérimentations.

Ainsi, à une base symphonique épique, viennent s’ajouter des touches parfois plus heavy, parfois vraiment gothiques et dark, ou plus modernes comme c’est le cas dans le nouvel album avec l’ajout d’éléments électroniques. Sirenia propose une musique très variée en terme de sonorités et d’atmospheres.

 

2/Certains fans français du groupe sont encore surpris de te découvrir, pourrais-tu te présenter un peu pour nos lecteurs et nous résumer ta carrière?

Je suis native du Sud de la France . Je suis passée par le conservatoire et 2 écoles d’Art Lyrique, avant de commencer à être engagée comme chanteuse lyrique, et d’en faire mon métier principal. Parallèlement, j’ai toujours aimé mixer les genres en multipliant les collaborations avec des artistes de tous horizons, à la scène mais aussi et surtout au disque.

C’est comme cela que j’ai commencé à cotoyer le monde du métal, en enregistrant régulièrement des voix lyriques pour des groupes comme Turisas, Trail of Tears, Penumbra, Mortemia et bien sûr Sirenia (dès 2003).

J’ai ensuite intégré le groupe en 2016 en tant que lead singer.

Aujourd’hui, même si Sirenia a pris une place importante, je continue à être engagée ponctuellement dans le classique et j’alterne les deux répertoires.

 

3/Tu es donc la chanteuse du groupe depuis 3 albums maintenant, comment l’aventure a commencé pour toi?

En 2003 au « Sound Suite Studio » de Terje Refnes, norvégien basé à Marseille.

J’y ai enregistré régulièrement pour des groupes de métal, et c’est là que j’ai rencontré Morten et commencé à poser ma voix sur les disques de Sirenia, d’abord dans les parties chorales classiques. Ensuite il m’a invitée à chanter sur la cover de « First we take Manhattan » de Leonard Cohen sur l’EP « Sirenian Shores », en lead cette fois ci, et en utilisant ma voix « rock ».

Nous avons collaboré sur tous les albums sans exceptions depuis. Quand la nécessité de changer de chanteuse lead (Ailyn) s’est posée, c’est naturellement à moi que Morten a pensé.

4/ Votre nouvel album Riddles, Ruins & Revelations est sorti il y’a quelques jours, comment vois-tu cette sortie après une année très compliquée pour le milieu musical?

Moralement, après l’enchaînement d’annulations de tournées, cet album a été pour nous une vraie bouée de sauvetage à laquelle nous accrocher dans la tourmente.

Il était important pour chacun de nous de rester créatifs malgré le fait d’être immobilisés.

On y a mis tout notre cœur et notre énergie, malgré les difficultés techniques auxquelles on a été confrontés à cause de la situation, cet album a vraiment été un réconfort.

Sa sortie, et les retours déjà extrêmement positifs du public et des critiques sont un baume au cœur après une année de frustration totale en terme de spectacles. Evidemment la promotion d’un album passe aussi par les tournées et pour l’instant la frustration perdure de ce point de vue là… Repousser indéfiniment l’échéance pour donner vie à nos chansons en live est très difficile à gérer…

5/Quels sont les thèmes évoqués dans cet album? Et comment s’est passé le travail de composition?

Plus ou moins ceux que Sirenia aime aborder depuis sa création. La vie, la mort, l’amour et plus que jamais, le temps qui passe. Les textes de Morten n’ont jamais été aussi sombres, et à la fois extrêmement lumineux.

 

6/Un titre assez surprenant est présent sur cet album puisqu’il s’agit d’une reprise du titre Voyage,Voyage de Desireless, comment-est venue l’idée de reprendre cette chanson?

Aussi surprenant que cela puisse sembler, l’idée n’est pas venue de la French team du groupe, mais de Morten, qui adore cette chanson depuis son enfance.

Si bien que nous avons choisi la chanson de Desireless comme « chanson mascotte » en tournée, au moment du démontage de la scène ou des soirées dans le tourbus.

Lorsqu’il nous a dit vouloir en faire une cover, nous étions un peu dubitatifs…Que pourrait donner ce hit pop des 80’s en version métal ? Mais force est de constater que son idée était juste géniale, que le rendu nous a agréablement surpris, et que le succès de la cover auprès de notre public a été aussi inattendue que réjouissante !

7/Pourquoi avoir choisi comme singles les titres Addiction No.1 et We Come To Ruins?

Lorsqu’on sort un album, le choix du premier single n’est pas forcément représentatif de la direction artistique générale de l’album. Ainsi, « Addiction N°1 », qui est une chanson « catchy », sonnant un peu « commerciale », s’adresse à un plus large public que celui qui nous suit, c’est un peu un choix stratégique visant à toucher une plus large audience.

Ce choix, comme nous nous y attendions, a beaucoup surpris, déstabilisé parfois certains de nos fans, car assez loin de ce qu’ils sont habitués à entendre de Sirenia.

Avec « We come to ruins », le moment était venu de jouer notre deuxième carte en dévoilant un morceau beaucoup plus fidèle à notre identité sonore, et révélateur de la direction artistique de notre album. Un peu le deuxième effet kiss cool. 😉

 

8/Comment vois-tu l’évolution de Sirenia en tant que groupe après ces quelques années passées au sein de celui-ci? Et ton évolution personnelle en tant que chanteuse?

Je pense que nous sommes tous d’accord sur le fait que la line up actuelle du groupe est extrêmement soudée et que multiplier les tournées nous a beaucoup rapprochés humainement, artistiquement. Nous échangeons régulièrement, il n’y a pas un jour qui passe sans qu’on se parle. On prend beaucoup de plaisir sur scène ensemble, il y a une vraie cohésion, une vraie connexion qui s’est créée entre nous. Personnellement j’ai beaucoup appris au sein du groupe. De chanteuse soliste, je me suis retrouvée intégrée à un groupe de personnes. Cela change complètement la donne, d’un point de vue humain, il y a une complicité, une force qui est différente quand on est à plusieurs. Il m’a fallu me réadapter au matériel de sonorisation  (chanter dans un micro, utiliser des in ears, alors qu’en lyrique on n’est pas sonorisé du tout), cela implique des modifications techniques sur le plan vocal, la projection de la voix, les repères acoustiques, sont complètement differents. J’ai également appris à gérer mon endurance, ma résistance au fil des tournées.

 

9/Quels sont les projets de Sirenia pour 2021? Avez-vous d’autres projets musicaux à côté du groupe (que ce soit toi ou d’autres membres)?

Pour l’instant c’est compliqué de répondre objectivement… Il y a des choses sur le feu, mais il est trop tôt pour savoir ce qui sera maintenu et ce qui sera annulé.

10/Quels sont les artistes ou groupes que tu écoutes en ce moment que tu pourrais nous recommander?

En ce moment je fais une cure de « Porcupine Tree » et Steven Wilson. J’adore le metal progressif et ce groupe en particulier dont les albums  tournent en boucle ces jours ci. L’album « Deadwing » est une merveille.

11/Aurais-tu un petit message à faire passer aux fans de Sirenia qui nous lisent?

Tout d’abord, merci pour l’accueil que vous faites à « Riddles, ruins and revelations » depuis sa sortie ! vos témoignages de soutien nous touchent vraiment beaucoup ! Il nous tarde de vous retrouver enfin après ces longs mois difficiles. Croisons les doigts pour que le chemin des tournées s’ouvrent enfin de nouveau à tous les Artistes !

 

Merci pour ton temps et tes réponses, j’espère avoir l’occasion de découvrir Sirenia sur scène prochainement 🙂

Merci à toi ! Avec plaisir !

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *