Dragonforce + Athanasia + Frozen Crown @Krakatoa, Bordeaux (12 Février 2020)

Après avoir sillonner l’Europe, à l’occasion de leur tournée “Extreme Power Metal”; Dragonforce a fait un petit crochet en France en proposant 7 dates, et notamment un passage au Krakatoa (Bordeaux), le 12 Février dernier… Ils étaient accompagnés de Athanasia et Frozen Crown, qui ont assurés leur première partie sur le début de leur tour.

 

Athanasia est un groupe de heavy metal, formé en 2004 et originaire de Los Angeles. Le line-up est composé de Caleb Bingham (guitare et chant), Jason West (batterie) et Brandon Miller (basse). Ils sortent leur premier album, en 2019, intitulé “The Order of the Silver Compass“.

Le groupe arrive sur scène, et entame leur première chanson “Obelisk“; mais dès que les lumières s’allument, c’est la déception: le groupe n’est pas dans son line-up originel, le bassiste Brandon, est remplacé par Chris David de Majestica; et Jason (Wednesday 13/Murderdolls) l’un des guests annoncés pour la soirée n’est pas derrière les fûts; c’est alors, Dan Brooklyn qui le remplace.

Mais le groupe, se défend bien et enchaîne sur “Silver Compass“, puis sur “Spoil of Wars“. La prestation scénique n’est ce qui est mis le plus en avant; on remarquera cependant les longues crinières du groupe, et notamment celle du bassiste et du chanteur. Le trio fini alors son set sur “Nigthmare Sound“. De façon générale, on peut dire que Athanasia allie formidablement bien le classique et le moderne, pour proposer un bon heavy metal revisité; avec un chant tantôt clair, tantôt guttural typé Black metal. Jolie prestation…

 

Frozen Crown est un groupe de power metal italien formé en 2017. Le line-up est composé de Alberto Mezzanotte (batterie), Talia Bellazecca (guitare), Giada ‘Jade’ Etro (chant), Federico Mondelli (chant, guitare, clavier) et Filippo Zavattari (basse). Le groupe sort son premier album en 2017; suivi par une deuxième album nommé “Crowned in Frost” en 2019.

Ici, je ne serais pas vraiment objective; puisque j’ai énormément de mal avec les groupes à chanteuse, et notamment les voix claires voire symphoniques. De ce fait, comme vous l’avez sûrement compris, les groupes comme Nightwish, Within Temptation, ou Epica ne sont pas du tout ma tasse de thé; je préfère largement les voix qui ont des couilles, comme celle de Cristina Scabbia de Lacuna Coil, celle de Alissa White-Gluz de Arch Enemy ou encore celle de Tatiana Shmaylyuk de Jinjer, par exemple.

Néanmoins, on peut remarquer la parité et mixité au seins du groupe: avec deux femmes, pour trois hommes; et spécifiquement une jeune guitariste de 17 ans, qui a su être charmer le public en proposant des plans de guitares aussi fous que ceux des plus grands de l’histoire du rock et metal.

 

Dragonforce est un groupe de power metal britannique originaire de Londres, formé en 1999. Le line-up est composé de Herman Li, Sam Totman, Marc Hudson et Gee Anzalone (pour cette tournée). Leur jeu est caractérisé par des tempo très rapides ainsi que des effets sonores rappelant les jeux vidéo et des paroles ayant trait à la culture fantasy. Leur huitième album “Extreme Power Metal“; est sorti le 27 Septembre dernier…
La scène est mise en place; et on se croirait littéralement au Japon, et notamment grâce au dragon en fonte posé au fond, aux deux immenses bornes d’arcades placées sur des extrémités de la scène, et à l’écran géant qui diffuse des scènes de jeux niveaux mythiques. Le groupe se présente devant le public, sur l’introduction “Highway to Oblivion“, issu de leur nouvel album…
Alors que le show ne fait que commencer, nous avons déjà le droit à une pluie de cotillons bleus et roses sur la première chanson, “Fury of the Storm“. Les deux guitaristes sont alors perchés sur leurs bornes d’arcade respectives, afin de réaliser leur riffs et solos de guitares. S’enchaînent alors “The Last Dragonborn“, “Ashes of the Dawn” et “Heart Demolition” avant de retrouver Marc, guitare en main, pour un medley de mélodies de jeux de vidéos. Tout en restant dans le thème, Dragonforce avec la compagnie de quelques musiciens de Frozen Crown, mettent en place une petite scène comique sur le jeu Farming Simulator (présenté comme le jeu n°1 en France et en Allemagne): où Sam, dans le rôle du fermier bourré, nous offre un petit solo de banjo.
Le concert continue avec 5 autres chansons, dont l’une de mes chansons préférés “Cry Thunder”; avant que le public, réclame un rappel. Herman Li, désigné comme le porte parle du groupe, nous demande alors quel est le chanteur ou chanteuse la plus connue, et reconnue en France et dans le monde: tout le monde y va un peu de son avis.. Mais ici, on parle bien de la reprise de “My Heart Will Go On“, initalement de la chanteuse canadienne, Céline Dion: magnifique reprise à la sauce Dragonforce! Mémorable!
Enfin, le concert s’achève sur “Through the Fire ans Flames“. Une prestation rythmée de cotillons, pluies de crépitements, et duels de solos entre Sam et Herma. Le tout en live sur le Twitch du groupe, s’il vous plaît! 

DragonForce Setlist Krakatoa, Mérignac, France 2020, Extreme Power Metal

 

En remerciant, Base Prod pour l’accréditation; le Krakatoa d’avoir permis les concerts de ce soir-là; Athanasia, Frozen Crown et Dragonforce pour leur temps et leur gentillesse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *