Devin Townsend + Haken @ Salle Pleyel – 15 Novembre 2019

Direction la salle Pleyel ce soir pour ce qui est le premier concert de la tournée de Devin Townsend. Le canadien vient nous présenter son dernier effort studio « Empath ». Il est accompagné pour cette soirée des anglais de Haken.

C’est devant une salle sold-out que Haken arrivent sur la grande scène de Pleyel. Et dès le premier titre « Puzzle Box » on en prends plein les oreilles avec un prog métal de haute volée. Le son aidant, tous les instruments sont bien audibles et vocalement Ross Jennings est stupéfiant. Le public chante rapidement les paroles et on sent que beaucoup sont ravis que Devin ait choisit ce groupe pour ouvrir cette tournée. On enchaine avec un morceau plus court mais non moins efficace  » A Cell Divides » avec son refrain dantesque repris en choeur par une bonne partie du public. L’ambiance est juste excellente et musicalement c’est une belle claque pour ceux qui ne connaissaient pas le groupe. Un titre instrumental, « Earthrise » sera joué ce qui permet à Charlie Griffiths et Richard Henshall (guitares), Raymond Hearne (batterie), Conner Green (basse) et Diego Tejeida (claviers) de l’illustrer totalement, et autant vous dire que le morceau de plus de 6 minutes passe comme une lettre à la poste. Ross revient pour le mythique « Cockroach King » qui voit chaque musiciens poser sa voix dans un canon magnifiquement exécuté. Ce titre issu de « The Mountain » fait bien évidemment l’unanimité auprès des fans et finit de convaincre le reste de l’auditoire. Pour terminer en beauté leur set, après avoir remercié Devin Townsend de l’invitation, ils interprètent « 1985 » titre devenu culte très rapidement au moment de la sortie de « Affinity » il y a quelques années. Le public chante en choeur et on sent que tout le monde prend beaucoup de plaisir, aussi bien sur scène que dans la salle.

Haken ont livré une prestation impeccable qui montre que leur succès grandissant années après années n’est pas volé et on a vu que quelle que soit la salle où ils jouent, ils savent tenir le public en haleine avec des morceaux longs mais toujours efficaces.

Haken Setlist Salle Pleyel, Paris, France 2019

 

On se prépare à accueillir Devin Townsend et l’intro dévoile petit à petit les noms des musiciens, avec en premier Diego Tejeida (Haken) qui revient pour une deuxième prestation. Il s’installe derrière ses claviers cachés derrière un décor de cabane de plage et… prépare un cocktail qu’il donne progressivement à chacun des autres membres du line up de cette tournée à savoir: Morgan Ågren (Kaipa) à la batterie, Mike Keneally et Markus Reuter à la guitare, Ché Aimee Dorval (Casualties Of Cool) à la guitare et au chant, Nathan Navarro à la basse et un choeur composé de Samantha et Anne Preis ainsi que de Arabella Packford. Chacun des musiciens est vêtu d’une chemise ou robe à fleurs pour coller à l’ambiance de « Empath » dernier album de Devin Townsend qui arrivera sur scène en dernier.

Et c’est parti pour la musique avec « Borderlands », et première impression le son est massif et très très bien réglé. On entend parfaitement chacun des musicien et la voix de Devin est d’une clarté assez folle. Visuellement le décor est magnifique et l’écran diffusera des images tantôt apaisantes tantôt à mourir de rire. On voit bien là le côté joueur de Devin Townsend qui sait passer du sérieux à la blague en moins d’une seconde. Après un second titre issu du dernier effort studio on part sur « War » tirée de l’album « Infinity » (1998). Toujours un son de fou qui nous plonge totalement dans le spectacle. C’est la première date de la tournée et on sent que l’ambiance est déjà très très bonne entre tous les musiciens. La voix de Ché Aimee vient parfaitement completer celle de Devin et les choeurs viennent completer cet ensemble vocal assez impressionnant.

On pars dans une autre période de la carrière de Devin avec plusieurs morceaux issus du Devin Townsend Project dont le magnifique et ambiant « Coast » issu de « Ki » (2009) ou encore « Ain’t Never Gonna Win »  avant d’arriver à la pièce adorée des fans, « Deadhead », issue de la période Devin Townsend Band, qui sera largement applaudie. Le public est comme figé devant le talent qui se dévoile sur scène. on assiste clairement à un show qui nécessite une belle palette de superlatifs tant le spectacle est total.

Changement vestimentaires pour le prochain titre « Why? » avec l’arrivée de magnifique robes qui entrainent Devin à vouloir lui aussi se changer ce qu’il fera à la vue de tout le monde pour revenir en jupe et provoquer l’énième fou rire de la soirée. En effet chacune de ses interventions entre les morceaux montre que si la musique n’avait pas été son choix, le monsieur aurait eu un avenir dans le one man show. On enchaine avec le culte « Animals Are Lucky » qui nous fait tous lever les bras! On arrive malheureusement déjà à la fin du set avec le premier single de « Empath », à savoir « Genesis » qui offre une magnifique conclusion à ce show dantesque!

Mais toute la formation revient très vite pour interpréter quelques titres dont le magnifique « Spirits Will Collide » avant un dernier tour de force et le tubesque « Kingdom » qui termine de montrer l’étendue vocale de Devin Townsend! Tous les musiciens sont longuement applaudis et on repars de Pleyel enchantés par cette soirée.

Il est rare de voir des concerts aussi aboutis et clairement Devin Townsend et ses musiciens ont offert ce soir une prestation magistrale qui promet le meilleur pour la suite de la tournée! Une soirée de folie qu’on espère pouvoir revivre très très vite!

Devin Townsend Setlist Salle Pleyel, Paris, France 2019, Empath

 

Merci à Camille pour l’accréditation, à Base Prod pour avoir rendu cette date possible et à la Salle Pleyel pour l’accueil.

VictorDW

J'écoute de la musique toute la journée et vous m'avez déjà sûrement croisé à des concerts. Oui vous l'aurez compris je suis un grand fan de Musique, j'écoute majoritairement du rock et métal (tous genres confondus) mais aussi un peu de rap, de classique et de chanson. Mon autre passion se tourne vers le cinéma et les séries en particulier les oeuvres tournant vers les mondes de l'imaginaire et la SF. Mais les films d'auteurs c'est bien aussi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *