[Chronique]Tagada Jones-Live Dissident Tour

Depuis quelques semaines, les albums lives pleuvent chez les groupes français, après Lofofora il y’a quelques jours (Chronique à venir) c’est au tour de nos furieux de Tagada Jones de sortir le live de leur “Dissident Tour”!

Enregistré aux Herbiers lors du fest “On n’a plus 20 ans” organisé pour leur 21 ans de carrière,ce live est un appel à la rébellion sur fond de Punk-Hardcore.

La set-list (la track-list) fait bien évidement la part-belle aux titres de leur dernier album en date à savoir l’excellent “Dissident” avec au programme “Karim Et Juliette”, “Dissident”, “De l’Amour et Du Sang” qui ouvre chaque live de la formation, et entre autre “Superpunk”;

On y trouve également des titres de “Les Compteurs à Zéro” , “ Le Feu Aux Poudres” et les deux excellents titres “Je Suis Démocratie” et “Plus de Son, Plus d’Images” titres sortis suite aux attentats de Charlie Hebdo en janvier dernier et en soutient à la liberté de la presse, et on retrouve également un hommage à Schultz de Parabellum qui nous a quitté l’année dernière  (et oui déjà) avec “Osmose 99″!

Même si en live comme sur cet album live, il manque à nos yeux certains morceaux (l’excellent “Cauchemar” par exemple) , cette galette retranscrit à la perfection toute l’essence même d’un concert de Tagada Jones à savoir de l’énergie du groupe ainsi que de la Dissident Army qui scande les paroles du groupe toujours engagés à fond contre l’injustice entre autre choses qu’on ne pourrait résumer en quelques mots.

Pour ce qui résume la performance du groupe sur ce live, la voix de Niko est toujours placée en mode “révolte” et crache les mots comme lui seul sait le faire, le reste de la formation reste carrée (oui sans image le son reste quand même ce qu’il est, c’est à dire propre/carré pour un groupe de Punk-Hardcore)

Cet album nous sort un peu de notre quotidien actuel (surtout que nous ne sommes à la base pas très friands d’albums lives, un DVD passe encore mais un album),même si Tagada nous suit beaucoup depuis quelques temps ou plutôt devrions-nous dire, on suit beaucoup Tagada Jones depuis leur concert à Paris avec Biohazard, nous ne pouvons que les remercier de nous faire oublier le temps en quelques morceaux et le temps d’un concert également.

Track-List :

  1. intro
  2. de l’amour & du sang
  3. instinct sauvage
  4. le chaos
  5. yech’ed mat
  6. pavillon noir
  7. decente aux enfers
  8. tout va bien
  9. zero de conduite
  10. cargo
  11. les nerfs à vif
  12. vendetta
  13. dissident
  14. je suis democratie
  15. plus de son, plus d’image
  16. le feu aux poudres
  17. la traque
  18. osmose 99
  19. superpunk
  20. karim & Juliette

Mary

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *