[Chronique]Eths-Ankaa

tumblr_inline_o5y9bezwzj1sh8eqq_1280

Le nouvel album de Eths intitulé “Ankaa” sort dans deux jours chez Season Of Mist, c’est donc l’occasion de le chroniquer et croyez-nous, cet album chez nous, c’était très loin d’être gagné pour lui…

En 2013, gros changement chez Eths, avec l’arrivée de Rachel au chant en lieu et place de Candice, bouleversement chez les fans…De notre côté, on aura essayés de donner une chance à la prestation du groupe au Hellfest en 2015, déception totale, l’album à venir ne nous intéresse au final plus mais comme on dit “il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis” aux vues des deux morceaux extraits sortis en exclu qui nous promettent quand même quelque chose de très fort et brutal (et nouveau également).

La découverte pour nous c’est ce morceau avec la chanteuse d’Arkan, Sarah au chant oriental (et qu’on retrouve également sur le morceau “”Sekhet Aaru”) et le vocaliste de Threat Signal, Jon Howard intitulé “Nihil Sine Causa” pose les bases de cet album, qui sonne comme un bijou de violence.

La formation musicale est clairement ce qu’on retient de plus à croire que depuis le départ de Candice, le côté brutal du groupe a décidé de ressortir et la voix de Rachel nous scotche littéralement sur cet opus entre un chant clair maîtrisé, un scream vulgurant et tout les éléments qui ont fait le succès du groupe comme les chuchotements présents sur certains morceaux, tout est là au final peu de dépaysement, Eths est et restera toujours ce qu’ils sont et clairement ça nous fait du bien de le dire.

On peut noter nos petites préférences sur l’album notamment l’avant-dernier titre “Alnilam”,où le chant de Rachel est vraiment très prenant, “Nihil Sine Causa” rien à redire de plus que ce qui a déjà été dit, un morceau magnifique en somme ainsi que “Vae Victis qui reste un énorme coup de coeur également.

Pour un aspect plus profond, on note également une majorité de parties chant plus hardcore sur cet album venant notamment des inspirations de Rachel, inspirations à priori prise en compte par Staif (guitariste) qui reste le compositeur et le parolier attitré du groupe. Il y’a également plusieurs guests sur cet album autres que Sarah et Jon en effet la batterie a été enregistrée par Dick Verbeuren du groupe Soilwork  mais également le vocaliste du même groupe Björn Strid sur “HAR1”. Trois titres ont été co-écrits par Faustine Berardo du collectif “La Nébuleuse d’Hima”.

Pour résumé, tout ceci, Ankaa est un concentré de brutalité qui prouve que, non Eths n’est pas mort, Rachel assure tout autant que Candice (peut-être même plus), cet album est réellement magnifique, nous le recommandons très chaudement à tout nos lecteurs et espérons retrouver le groupe en live très bientôt.

Track-List :

Nefas

Nihil Sine Causa

Amaterasu

Seditio

Nixi Dii

Vae Victis

HAR1

Sekhet Aaru

Kumari Kandam

Alnitak

Alnilam

Mintaka

Mary

Mary Motionless

28 ans. Passionnée de musique, de photographie et de modifications corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *