[Chronique]Antipathic-Autonomous Mechanical Extermination

 

 Aujourd’hui pas le temps de niaiser, nous allons parlé d’un très court EP. Sortie le 7 Avril dernier, Antipathic nous crache a la gueule leur galette de 6 minutes qui est du pure Grind/Brutal Death. En 6 minutes le groupe arrive a rendre certaine chose intéressante et a me poutré dans ma chaise. Allez que vos ce court EP?

 

 

     Le duo italien/américain commence direct dans le lard avec “Apparatus”. Le titre de 1 minute 25, nous mène directement dans le bain. En effet, la vois tonitruante purement grind de Tat0 (Glacial Fear; Zora…) avec son break de basse vers la fin du morceaux sont excellent. Mais la guitare et la batterie de Chris (Human Repugnance) ne sont pas en reste elle apporte le coté mélodique du morceaux. Le tout fais une bouillie excellente. Bon on va parlez directe du mixage, qui est juste excellent. On entends tout ça ne tombe pas dans une cacophonie qui serait désagréable. Le groupe parle tout au long de l’EP, de l’évolution de la mechanique sur le corps humain et de la technologie qui devrait remplacer les humain dans un but d’éliminer ceux la.

Le second morceaux commence sur un enregistrement bien crade d’une femme, qui doit être une journaliste. Cette intro du morceaux ce fini sous le grésillement de cette même voix. Personnellement, c’est sans doute le meilleur morceaux de l’album. Il y a deux parties sur “Molecular Deviations” une première partie purement Death metal, puis un légé silence a la fin de celle ci. Durant cette première partie, les breaks sont monumentaux. Durant le pont entre les deux parties il y a une phrase de basse et de guitare qui ce réponde et ça passe tellement bien. Après la seconde partie de ce court morceau revient sur quelque chose d’extrêmement violent.

Enfin viens l’ultime morceaux, l’éponyme, “Autonomous Mechanical Extermination”. C’est le plus long morceau de l’album… 3 minutes et 11 secondes. C’est sans nulle doute le morceau le plus gras, lent, grave et énorme de cette EP. Un titre énorme rien de plus a dire.

 

 

  Certes j’en parle un peu tard, mais cette EP est juste une tuerie. “Autonomous Mechanical Extermination” est sans doute ma plus grosse claque que j’ai pu écouté en ce mois d’Octobre. Je met sans réfléchir un 8/10 a ce petite EP. Je regrette juste que ce skeud soit trop court. A écouté de toute urgence selon moi. Je m’en vais écouté les autres projet des c’est deux monsieur.

 

 

A plus, pour plus d’aventure crostillante. 🙂

 

 

 

Autonomous Mechanical Extermination

 

Apparatus

Molecular Deviations

Autonomous Mechanical Extermination

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *