[Chronique] Stone Sour – Hello, You Bastards : Live in Reno

La bande de Corey Taylor sort en ce mois de décembre, un live enregistré en 2018, de quoi réchauffer les fans en ces temps hivernaux. Direction le Nevada, dans la ville de Reno pour un concert de folie ! Au moment du concert, aucuns membres de Stone Sour n’était au courant qu’il était enregistré, cela devait se faire en Russie. C’est le tour manager qui a décidé de tester le matériel sur cette date, le lendemain la surprise était grande en écoutant ce que cela a donné et ils ont décidés de le garder ainsi. Sans stress, juste ce qu’ils savent faire de mieux et sans recherche de la perfection ultime.

L’album ouvre sur une introduction, YSIF, en grande partie instrumental, elle se termine avec la voix de Corey annonçant l’arrivée des musiciens sur scène. Ils enchaînent directement sur Taipei Person/allah Tea entraînante dès les premières notes et qui ne laisse aucuns répit à la fosse. Les notes de Do me a favor résonnent et le public reprend le refrain par cœur,  véritable tube du groupe. On enchaîne avec deux titres, Knievel has Landed et Whiplash Pants, tiré de leur dernier opus en date, Hydrograd. Malgré l’énergie que l’on ressent, le public ne semble pas totalement convaincu.

Mais ce n’est pas sans compter la suite du live avec un enchaînement de valeurs sures : Absolute Zero et Tired. Reprise à nouveau par cœur, de quoi ravir les plus fans qui seront passés à côté de l’actualité du groupe. Surtout lorsque l’on entend Corey nous teaser certaines d’entre elles, comme Bother, qui est une véritable bouffée d’air frais et de repos dans ce live déchaîné.

 

Rose Red Violent Blue résonne, avec son rythme différent et entraînant malgré une certaine lenteur. Stone Sour continue avec 30/30-150, une chanson qui date de 2006 et dont le début me fait toujours autant penser à du Slipknot, de quoi ravir les plus anciens fans et prouver qu’elle n’a pas vieillit du tout. La nostalgie continue avec Get Inside qui date elle de 2002. Le groupe nous propose une palette variée sur ce live et on ne peut qu’apprécier.

Le set va laisser de côté ses albums les plus récents quelque temps pour proposer une fin de plus en plus explosive et surtout attendue avec des titres phares comme Through Glass, qui calmera pour un court instant, considérablement la foule. Mais ce n’est que partie remise car cela va se terminer avec Made of Scars et Fabuless, datant de 2017, et qui clôture parfaitement ce moment en bonne compagnie.

Ce live résume parfaitement un concert de Stone Sour et ce pour la première fois en album ! De la bonne humeur, de l’énergie, des paroles reprisent par cœur et une véritable communication et communion avec le public. Cet album donne fortement envie de les retrouver sur les routes européennes !

YSIF
Taipei Person/allah Tea
Do Me a Favor
Knievel has Landed
Whiplash pants
Absolute Zero
Bother
Tired
Rose Red Violent Blue
30/30-150
Get Inside
Reborn
Song #3
Through Glass
Made of Scars
Fabuless

 

Gloomy

Totalement dingue de metalcore, de pizza et de Red Bull.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *